Immigration. Le député Sacha Houlié veut donner le droit de vote à tous les étrangers extra-européens pour faire « refluer les revendications communautaires » [Vidéo]

Sacha Houlié

Le député Sacha Houlié, par ailleurs président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, vient de déposer une proposition de loi visant à étendre le droit de vote à tous les étrangers aux élections municipales. La mesure pourrait, selon lui, faire « refluer les revendications communautaires » dans le pays.

Droit de vote des étrangers : la proposition de Sacha Houlié

Tous les étrangers, y compris les non-européens, pourront-ils bientôt voter ou être élus aux élections municipales françaises ? C’est ce à quoi aspire la proposition de loi déposée le mardi 9 août par le député Renaissance (ex-LREM) de la Vienne Sacha Houlié.

Le texte vise à « accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à l’ensemble des étrangers résidant en France tandis que, depuis 1992, cette prérogative n’était octroyée que pour les seuls citoyens de pays membres de l’Union européenne.

Ainsi, la proposition de loi du député macroniste estime que « cette reconnaissance se fait attendre. Nous la devons pourtant à celles et ceux qui bien souvent et depuis longtemps participent au dynamisme de notre société, s’impliquent dans la vie économique, associative ou syndicale et contribuent à l’impôt ».

Le texte de Sacha Houlié, qui a pour ambition de rendre « hommage aux millions de travailleuses et travailleurs étrangers qui contribuent à la gloire de notre pays », dénonce par ailleurs une « discrimination entre deux catégories d’étrangers », à savoir « les ressortissants des États membres de l’Union européenne d’une part, et ceux des États tiers, d’autre part ». Quant au calendrier, la proposition de loi sera présentée « à titre personnel » par Sacha Houlié au groupe Renaissance à la rentrée parlementaire.

Le RN opposé à la mesure

La perspective d’un droit de vote aux élections municipales qui serait accordé à tous les étrangers présents sur le sol français n’a pas manqué de faire réagir dans les rangs du Rassemblement national.

À commencer par le président du mouvement Jordan Bardella, qui a fustigé sur Twitter cette idée qui constituerait selon lui « la dépossession finale des Français de leur pays ». En effet, cette extension du droit de vote pourrait contribuer à favoriser la multiplication des candidatures communautaires et à voir prospérer le clientélisme électoral de la part d’une « certaine gauche » dans les zones à forte proportion de populations d’origine extra-européenne. Une tendance que l’on a pu voir se dessiner dans plusieurs quartiers à l’occasion des dernières élections présidentielles à travers le vote Mélenchon.

Cette crainte est réfutée par le député de la Vienne qui, dans son texte, affirme que cet élargissement du scrutin à tous les étrangers « ferait aussi refluer les revendications communautaires qui se nourrissent de la marginalisation des différentes communautés qui vivent sur le sol national ». Une projection plutôt audacieuse…

Toujours au sein du RN, le député européen Jean-Lin Lacapelle a lui aussi réagi :

La réaction du député LR Eric Ciotti ne s’est pas non plus faite attendre. Il a déclaré qu’il s’opposerait « de toutes (ses) forces » à ce texte « grave et dangereux », qualifiant par ailleurs la proposition de loi de Sacha Houlié de « faute » et de « provocation ».

Enfin, plus surprenant, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin serait lui-même « fermement opposé à cette mesure ». La rentrée parlementaire s’annonce agitée…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

9 réponses

  1. En échange, un Français doit, lui aussi, avoir le  »droit de vote » en Afrique! En France,70 députés et sénateurs détiennent une  »double nationalité »…Les étrangers ont, déjà ,le  »droit de vote », chez nous, s’ils sont  »nés en France »: c’est la  »loi du sol »!…Par contre, les non-musulmans  »nés en Algérie » n’ont pas la  »nationalité algérienne »: c’est la loi du sang »!..

  2. On en est réduit à constater une fois de plus, que tout ce qui vient de la vraie (NUPES, etc) que de la fausse (macronie) gauche est destiné à démolir chaque fois un peu plus ce qui reste de la France. Et chaque fois, bien entendu, au nom des « valeurs » et au mépris de ce que pensent les citoyens.

  3. Cela ne m’etonne pas de ce LBGT Socialo Macronien avec son compagnon écolo, à quand leS drapeauX LBGT et arabe sur le toit de l’Élysée !!!!

  4. Encore un sorti de la couveuse de vol au vent élyséenne , ils sont partout et tout aussi nocifs pour la patrie .

  5. 1) Des lors où il n’y aurait pas de réciprocité, ce projet est à 100% contre les français.
    2) Ce député macroniste préfère risquer de voire des islamistes adeptes de la takiya arriver dans nos mairies, plutôt que de protéger les français qui subissent chaque jour la délinquance criminelle de certains étrangers ( souvent venant d’Afrique) vivant clandestinement dans nos centre ville.
    3) L’argument que cette loi ferait « refluer les revendications communautaires » est absurde et témoigne soit d’une idéologie addictive, soit d’une totale incapacité à l’analyse du réel.
    C’est une honte! Encore un élu qui ne semble que travailler à la libanisation de la France. Cela devient insupportable et risque de très mal finir…

  6. Ne nous y trompons pas : TOUT ce qui porte la marque infame LREM , n’a qu’une seule origine :MACRON ! nous sommes en dictature post démocratique !

  7. Donc nos corrompus admettent totalement le caractère TOTALITAIRE de la France post-1971 .

    Totalitaire puisque l’état prétend nous imposer en faisant des lois « délit d’opinion » sur :
    -L’immigration infinie (17eme chambre correctionnelle pour « racisme »)
    -L’islamisation (17eme chambre correctionnelle)
    -Le métissage OBLIGATOIRE (dit par Sarkozy président, donc l’état veut décider avec qui on baise)
    -Le LGBT+ (idem17eme chambre correctionnelle )
    -La repentance coloniale (comme si c’état Louis le gueux qui a décidé la colonisation et pas l’état)
    -Le réchauffisme (comme si c’était Georges le smicard qui a décidé la politique énergétique)

    Quand on fait la liste complète, il n’y a plus aucun doute sur le caractère TOTALITAIRE de la France et de l’eurodictaure.
    Il ne faut jamais manquer une occasion de faire remarquer à nos corrompus qu’ils sont des totalitaristes, donc staliniens et fascistes et nazis (les trois, puisqu’ils ont voulu jouer avec ces trois idéologies socialistes, autant le retourner contre-eux)

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !