Sécession. Et si la République française et ses agents nous foutaient la paix ? [L’Agora]

Après deux années de Covidisme, après la mascarade électorale qui a vu un président et son parlement élus par une minorité d’électeurs, voici que l’Etat français, la République française, a une nouvelle lubie : après vous avoir expliqué avec qui il fallait dîner à Noël, vous avoir envoyé les flics pour contrôler la distanciation sociale et le pass sanitaire dans les bars, voici que le thème numéro un désormais, c’est la sécheresse, le climat.

Les pseudo écologistes s’en donnent d’ailleurs à coeur joie, eux qui jamais, oh grand jamais, n’évoquent la question de la démographie mondiale (et notamment asiatique et africaine, sans doute le problème écologique numéro un pour notre planète). Non, à la place de cela, les adeptes de la religion Thunbergienne veulent une police de l’écologie (on envoie déjà, vu à Nantes, des policiers contrôler que les patrons de magasins ferment bien la porte de ceux ci lorsqu’il y a la climatisation). La République française, via ses préfets, vous intime l’ordre de ne plus arroser votre potager, de ne plus laver votre voiture, de ne plus remplir votre piscine, sous peine de lourdes amendes (à quand des contrôles des citoyens via des drones qui survoleraient les champs pour arrêter le délinquant agriculteur soucieux de sa récolte à venir ?). Comme si vous ne saviez pas, déjà, ce qui est bon pour vous, ou pas.

« Pour votre santé, bougez plus ». « Cinq fruits et légumes par jour ». « Je protège les autres, je me vaccine ». « Baissez la climatisation dans les voitures pour sauver la planète ». « Le racisme, c’est mal ». « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »…nos vies sont matraquées quotidiennement par des slogans . Nous ne sommes pas des singes pourtant.

La République française veut tout contrôler. La façon dont on éduque nos enfants. Elle veut avoir la main sur leur instruction (ou plutôt leur rééducation). Elle voudra un jour s’incruster jusque dans vos lits pour savoir si vous b…. de façon correcte celle qui le partage. La République française décrète, ordonne, contrôle. C’est l’Union Soviétique, c’est une révolte quotidienne pour des hommes libres.

Pour des citoyens qui n’ont pas besoin qu’un gratte papier dans une Préfecture vienne leur expliquer qu’effectivement, il est complètement débile de laver sa voiture en pleine sécheresse. Pour des citoyens qui ne supportent pas de voir des flics de l’écologie, après les flics sanitaires, ceux là même qui salissent leur caleçon lorsqu’il s’agit d’aller faire un contrôle dans une cité. Pour des citoyens qui n’en peuvent plus de cette République française qui veut TOUT contrôler de vos vies, sans jamais par ailleurs assurer votre sécurité le moins du monde.

Les urgences ferment à tour de bras. Les prix explosent. Il devient presque inintéressant d’aller travailler eu égard des bas salaires et du coût de la vie. Vos gamins crèvent dans la rue pour un regard de travers. Vos gamines se font tripoter les fesses parce qu’une administration désastreuse soumise à des juges rouges a décidé que tel ou tel récidiviste Afghan ou Malien devait absolument être maintenu sur le territoire, et à nos frais en plus.

Et ces messieurs continuent de vous coller des PV parce que vous roulez à 90 au lieu de 80 ? A vouloir vous interdire d’arroser votre potager familial qui vous évite d’aller manger de la m…bourrée de pesticides dans certaines grandes surfaces ? Et ces messieurs veulent interdire à vos enfants de pouvoir être instruits à la maison ? Et ces messieurs qui voyagent toute l’année en jet privé veulent vous interdire votre voiture diesel ?

Il va vraiment être temps de songer à expliquer à ces agents zélés de la République française, des copains et des coquins, des moralisateurs et des bouffons, que nous ne voulons PLUS de leurs remontrances et de leurs décrets permanents. Ils n’ont aucune légitimité. Nous n’avons que mépris pour eux. Nous n’avons pas besoin d’eux, de leurs nouvelles religions, de leurs nouveaux prêtres, droits de l’hommiste, faussement écologistes, mondialistes…

Demain, l’heure de la Sécession viendra. Parce que nous voulons construire une autre société, un autre monde. Celui d’Européens libres. Par nous mêmes.

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

12 réponses

  1. Nous sommes gouvernés par des Histrions qui ne pensent qu’aux honneurs et à l’argent ! ils sont deshumanisés depuis les hautes ecoles, il faut regarder les nouveaux paelemen taires REM ! 80 % sont incapable de donner un raisonnement correct et sans cesse se contredisent. pauvre France ! nous devenons les derniers de l’Europe

  2. Le problème de ces gouvernements Macron est que l’essentiel de la politique se négocie dans les toilettes de l’Assemblée Nationale et dans des saunas.

  3. 100% d’accord avec vous, dommage que la Bretagne soit la région de France qui a le plus voté Macron en 2017 et 2022…

  4. Le problème de ces gouvernements Macron est que l’essentiel de la politique se négocie dans les toilettes de l’Assemblée Nationale et dans des saunas.
    Je n’ai pas envie de construire ou de reconstruire une société parce que dans ce domaine, ce que l’on obtient ne ressemble jamais au projet envisagé. Je suis plutôt pour une destruction impitoyable de tout ce qui déconne. Comment font les divers pour que leur univers leur soient supportables? Ils nous éliminent, ils cassent les couilles des flics, ils font leur business avec des gardes du corps et des guetteurs, ils maltraitent les fonxénètes de la Secu, de la CAF, de Polemp’ etc qui leur causent mal ou ne leur donnent pas sur le champ ce qu’ils réclament, ils roulent sans casque, sans ceinture, sans plaque, sans assurance, sans permis, ils tombent à 50 sur celui qui leur demande un de ces innombrables papelards de merde que la raie publique nous oblige à porter en permanence, ils paient leurs impôts quand ils veulent, ne connaissent pzs les chèques et la tva. Ils se foutent des radars et des permis à points sinon il n’y aurait plus un radar en France (scoop: le centre des contraventions de Rennes est non seulement noyauté par la diversité mais il a la consigne verbale d’être très indulgent avec les délits routiers commis par des noms issus de cette diversité).
    Alors, suivons cet exemple, frappons, détruisons, brûlons, sabotons tout ce qui nous pourrit l’existence et ce qui demeurera nous sera supportable et nous saurons nous en contenter.

  5. Pourquoi écrire « pseudo-écologistes » ? Ce sont des écologistes ! Il y a deux écologies, 1) la science, pratiquée par des scientifiques qu’on appelle « écologues », et 2), l’idéologie, pratiquée par des idéologues tarés qu’on appelle ‘écologistes », « écolos » ou « verts », issus des chapelles marxistes, trotskistes, léninistes, maoïstes et autres horreurs totalitaires, dont ils ils ont gardé les vieux réflexes de coercition, de contrôle, de bourrage de crâne et de flicage tous azimuts.

  6. « Notre gouvernement est un fantôme sans coeur, avec une main de coton pour tenir l’épée de la France et une main de fer pour nous comprimer la liberté »
    C’est Victor Hugo qui a écrit cela en 1848 à propos de la monarchie de juillet.
    On en est pratiquement au même point 174 ans plus tard !

  7. bon, ça sufit, il y a des gens intelligents (eux) et des crétins (nous); que les pauvres, les petits les sans grades (et les sans dents) se taisent, obéissent et surtout aillent bosser pour payer des impots

  8. nous sommes, les francais, de varis conc ! je suis Francais, quand les camioneurs font greves on gueule apres eux, plutot que de les soutenir, quand les paysants ………….. c’est la même chose, pour les manifestations contre les vaccins, tous couraient tous à la piqure, et apres insultaient les manifestants à la place de chercher à comprendre ( j’etais mafistant ) etc. etc. personne n’est content, et pourtant 80% manifestent pour les meme choses, notre liberté d’ AGIR ! ç force de se regarder le nombril, un jour !

  9. Vous affirmez :  » Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.  »

    Vous affirmez :  » Sécession. Et si la République française et ses agents nous foutaient la paix ?  »

    Je vous expose en détail une méthode concrète , efficace , expérimentée depuis un demi-siècle ; mais , sitôt mon commentaire publié , vous le censurez . Donc , ma question : pourquoi ?

  10. Tout cela est sciemment organisé. Les seuls visés par ces interdictions sont les peuples d’origine, les autres ne pouvant être ni verbalisés ni renvoyés, ni même mis en examen. Quand vivre en France sera intolérable pour les blancs, et encore plus les blanches, il faudra soit se battre soit partir. ou partir pour revenir se battre.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !