Étiquette : république française

Salman Rushdie. Le monde islamique a le délit de blasphème, la République française a les lois Pleven-Gayssot-Taubira [L’Agora]

Certaines personnalités politiques au sein de la République française n’ont manifestement honte de rien. Depuis que l’écrivain Salman Rushdie, auteur des « Versets sataniques » a été poignardé la semaine dernière, on assiste à un flot de tweets, de communiqués, d’indignations, concernant l’attaque dont il a été victime. On se croirait revenu au temps du massacre de la rédaction de

Sécession. Et si la République française et ses agents nous foutaient la paix ? [L’Agora]

Après deux années de Covidisme, après la mascarade électorale qui a vu un président et son parlement élus par une minorité d’électeurs, voici que l’Etat français, la République française, a une nouvelle lubie : après vous avoir expliqué avec qui il fallait dîner à Noël, vous avoir envoyé les flics pour contrôler la distanciation sociale et le pass sanitaire dans

Corse, NDDL, banlieues…Actions pacifiques, actions violentes. Quels impacts en République française depuis 20 ans ?

Le ministre de l’Intérieur Darmanin était en Corse le 16 mars après des journées de violence dans les principales villes de Corse. La raison de cette colère ? Le lynchage d’Yvan Colonna en prison, par un islamiste, détenu lui aussi. Mais plus globalement, le sentiment d’une partie de la société Corse que les élections, et l’arrivée des nationalistes au pouvoir

Sécession. Sortie du premier livre de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info.com

Le premier livre de Yann Vallerie, notre rédacteur en chef, intitulé Sécession, sera disponible d’ici quinze jours. Il s’agit d’un pamphlet d’une centaine de pages, préfacé par Piero San Giorgio, dans lequel l’auteur dresse le constat de la phase terminale dans laquelle se trouve actuellement la République française, entre Grand remplacement, tyrannie sanitaire, massacre du système de santé, effondrement du

Comment vivre hors de la République française totalitaire ? Par Yann Vallerie

Yann Vallerie est journaliste, fondateur et rédacteur en chef pour Breizh-info.com. Cet été, il intervenait lors de l’Université d’été d’Academia Christiana, et s’interrogeait, ainsi que son public : Comment vivre hors de la République française totalitaire ? A une époque où les autorités cherchent à imposer une immigration non désirée. A dicter aux familles comment elles doivent éduquer leurs enfants.

République française. Que faire d’un autochtone qui n’épouse ni les valeurs républicaines, ni la société inclusive ? [L’Agora]

Que faire d’un autochtone qui n’épouse ni les valeurs républicaines, ni la société inclusive ? De ma Bretagne sur laquelle mes ancêtres vivent depuis des siècles et des siècles, je m’interroge. Car contrairement à toute la « diversité » qui tient à exprimer quotidiennement sa différence en France, je ne possède ni carte d’identité d’un autre pays, ni grand père

Que la République française foute la paix aux écoles hors contrat ! [L’Agora]

Sous couvert du projet de loi « confortant les principes républicains » et parce que nos responsables politiques sont trop lâches pour mener la guerre frontalement à l’islamisme, préférant une punition collective « républicaine », celles-ci sont clairement stigmatisées, menacées, dans le viseur du Gouvernement comme d’une Éducation nationale qui n’attend qu’un feu vert pour déclencher le feu.  Il existerait aujourd’hui 1 575 écoles privées

Coronavirus. La République française, en sortir, c’est s’en sortir ! [L’Agora]

La France est un cauchemar éveillé. Déjà que depuis des décennies c’est catastrophique, mais depuis cette crise du « coronavirus », ce pays, cette République, ne cesse de montrer, au quotidien, un visage stupéfiant, du genre qui donne envie de brûler carte d’identité et passeport, pour ne plus avoir à partager une citoyenneté en commun avec un certain nombre de gens avec

Salman Rushdie. Le monde islamique a le délit de blasphème, la République française a les lois Pleven-Gayssot-Taubira [L’Agora]

Certaines personnalités politiques au sein de la République française n’ont manifestement honte de rien. Depuis que l’écrivain Salman Rushdie, auteur des « Versets sataniques » a été poignardé la semaine dernière, on assiste à un flot de tweets, de communiqués, d’indignations, concernant l’attaque dont il a été victime. On se croirait revenu au temps du massacre de la rédaction de

Sécession. Et si la République française et ses agents nous foutaient la paix ? [L’Agora]

Après deux années de Covidisme, après la mascarade électorale qui a vu un président et son parlement élus par une minorité d’électeurs, voici que l’Etat français, la République française, a une nouvelle lubie : après vous avoir expliqué avec qui il fallait dîner à Noël, vous avoir envoyé les flics pour contrôler la distanciation sociale et le pass sanitaire dans

Corse, NDDL, banlieues…Actions pacifiques, actions violentes. Quels impacts en République française depuis 20 ans ?

Le ministre de l’Intérieur Darmanin était en Corse le 16 mars après des journées de violence dans les principales villes de Corse. La raison de cette colère ? Le lynchage d’Yvan Colonna en prison, par un islamiste, détenu lui aussi. Mais plus globalement, le sentiment d’une partie de la société Corse que les élections, et l’arrivée des nationalistes au pouvoir

Sécession. Sortie du premier livre de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info.com

Le premier livre de Yann Vallerie, notre rédacteur en chef, intitulé Sécession, sera disponible d’ici quinze jours. Il s’agit d’un pamphlet d’une centaine de pages, préfacé par Piero San Giorgio, dans lequel l’auteur dresse le constat de la phase terminale dans laquelle se trouve actuellement la République française, entre Grand remplacement, tyrannie sanitaire, massacre du système de santé, effondrement du

Comment vivre hors de la République française totalitaire ? Par Yann Vallerie

Yann Vallerie est journaliste, fondateur et rédacteur en chef pour Breizh-info.com. Cet été, il intervenait lors de l’Université d’été d’Academia Christiana, et s’interrogeait, ainsi que son public : Comment vivre hors de la République française totalitaire ? A une époque où les autorités cherchent à imposer une immigration non désirée. A dicter aux familles comment elles doivent éduquer leurs enfants.

République française. Que faire d’un autochtone qui n’épouse ni les valeurs républicaines, ni la société inclusive ? [L’Agora]

Que faire d’un autochtone qui n’épouse ni les valeurs républicaines, ni la société inclusive ? De ma Bretagne sur laquelle mes ancêtres vivent depuis des siècles et des siècles, je m’interroge. Car contrairement à toute la « diversité » qui tient à exprimer quotidiennement sa différence en France, je ne possède ni carte d’identité d’un autre pays, ni grand père

Que la République française foute la paix aux écoles hors contrat ! [L’Agora]

Sous couvert du projet de loi « confortant les principes républicains » et parce que nos responsables politiques sont trop lâches pour mener la guerre frontalement à l’islamisme, préférant une punition collective « républicaine », celles-ci sont clairement stigmatisées, menacées, dans le viseur du Gouvernement comme d’une Éducation nationale qui n’attend qu’un feu vert pour déclencher le feu.  Il existerait aujourd’hui 1 575 écoles privées

Coronavirus. La République française, en sortir, c’est s’en sortir ! [L’Agora]

La France est un cauchemar éveillé. Déjà que depuis des décennies c’est catastrophique, mais depuis cette crise du « coronavirus », ce pays, cette République, ne cesse de montrer, au quotidien, un visage stupéfiant, du genre qui donne envie de brûler carte d’identité et passeport, pour ne plus avoir à partager une citoyenneté en commun avec un certain nombre de gens avec

À LA UNE

Nantes. « Des filières de migrants génèrent plus de 50 % de la délinquance de voie publique »
Règlement de comptes à Saint-Herblain (44) : un corps brûlé découvert au parc de la Bégraisière [MAJ]
Les PME frappées par le surcoût énergétique du fait des sanctions prises par les autorités françaises
Nantes : 60 fusillades depuis le début de l’année

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !