Italie. Calabre : des arrivées de migrants toujours plus nombreuses, la Lega dénonce un « assaut » migratoire

Calabre

En Italie, les arrivées de bateaux de clandestins touchaient déjà depuis longtemps Lampedusa et la Sicile. Mais, désormais, la Calabre est elle aussi concernée par cette immigration illégale par voie maritime.

La Calabre connaît à son tour des débarquements massifs de migrants

En Méditerranée, si les arrivées de migrants se sont poursuivies sur l’île de Lampedusa ou les côtes siciliennes au cours des derniers mois, d’autres clandestins ont désormais choisi de tenter d’atteindre directement, avec leurs embarcations, le littoral de la Calabre, région de l’extrême-sud de l’Italie, après avoir pris la mer depuis les côtes turques ou libyennes.

Calabre
La Calabre. Source : europa-planet.com

Quant aux chiffres marquant cette évolution, ils sont éloquents : depuis le début de l’année, plus de 7 000 clandestins auraient débarqué sur les côtes calabraises au 10 août 2022. À titre de comparaison, les autorités italiennes en avaient recensé 9 700 pour toute l’année 2021. En 2020, ce nombre était de 2500.

Parmi les migrants ayant embarqué depuis la Turquie à destination de la Calabre, figurent principalement des Syriens et des Afghans. Auxquels il faut ajouter des Irakiens, des Libanais, des Bangladais et même des Égyptiens.

Au cours des derniers jours, ce sont plusieurs centaines de clandestins supplémentaires qui ont ainsi débarqué sur le littoral de Calabre. Le 16 août au soir, une embarcation en provenance de Libye avec à son bord 490 migrants était secourue par les garde-côtes italiens au large de la ville de Roccella Ionica. 240 de ces clandestins ont été ensuite transférés au port de Roccella Ionica, le reste du contingent (250 individus) étant quant à lui dirigé sur Messine, en Sicile.

Quelques jours auparavant, entre le 12 et le 13 août, 660 clandestins avaient déjà été « repêchés » dans la même zone maritime après avoir appareillé depuis les côtes turques entre le 7 et le 8 août. Pris en charge à terre, ils ont été conduits dans un centre d’accueil de la région de Crotone (Calabre).

La Lega dénonce un « assaut » migratoire

Une telle situation n’a pas manqué de faire réagir la Lega de Matteo Salvini. Giacomo Francesco Saccomanno, coordinateur de la formation politique italienne en Calabre, a déclaré le 17 août qu’avec « plus de 40 000 migrants en 2022 », la Calabre est confrontée à un véritable « assaut avec des centaines de bateaux et des milliers de migrants ! ».

Ce véritable « exode» ayant « envahi » le territoire calabrais a « mis les institutions en grande difficulté, car elles sont incapables de gérer et d’intégrer » tous ces migrants. Giacomo Francesco Saccomanno a également dénoncé le fait que les autorités italiennes abandonnent ces clandestins à leur sort sur le territoire national, « créant ainsi des bidonvilles à San Ferdinando, Rosarno, Crotone, etc ».

Calabre
Giacomo Francesco Saccomanno. Source : fantapolnews.it

Le coordinateur régional de la Ligue, parti principalement connu pour ses prises de position contre l’immigration d’origine extra-européenne, a en outre rappelé le point de vue de la formation politique sur la question : « seuls ceux qui remplissent les conditions légales pourront franchir les frontières et pourront ensuite s’intégrer correctement et vivre dignement. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas et les gens sont traités de manière inhumaine et sans aucune protection. Il est temps de réaliser que la politique de la gauche a complètement échoué et qu’il faut revenir à la défense acharnée des frontières, même au prix de se voir intenter des procès grotesques ».

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Bloquer, empêcher les débarquements après avoir prévenu, c’est difficile ?? Prévenir officiellement n’est pas laisser se noyer les envahisseurs !! C’est à leurs risques et périls s’ils s’obstinent…ne rien faire est de la complicité !

  2. Tant que ces  »clandestins » sauront qu’ils sont  »bien accueillis », par nos gouvernements et nos associations islamo-gauchistes: ils CONTINUERONT à nous envahir…La plupart arriveront en France, où ils savent qu’ils auront de nombreuses  »aides » et aussi, rapidement, la  »nationalité française »…grâce à notre  »loi du sol »…Je rappelle que Nicolas Sarkozy voulait supprimer cette  »loi du sol » mais les socialistes s’y sont opposés!…Pourtant: Un âne, qui naît dans une étable, n’est pas une vache!….

  3. Pourquoi n’entendons nous plus la voix de Marine quant â l’appel pour le droit du sang ?Elle va me faire regretter d’avoir voté pour elle.

  4. mais non, mais non, pas de rage, il s’agit simplement de faire remonter la courbe des naissance en europe, comme le recommandait le le haut commissaire au plan français Bayrou du modem !l’homme blanc n’en étant plus capable, vous avez remarqué que tous ces migrants sont essentiellement des jeunes hommes virils. (il se peut que ne sachant pas qu’une mémé de 80 ans ne soit plus apte à procréer, ils veulent forcer le destin, sara, la femme d’Ibrahim (abraham pour les mécréants, a bien conçu un enfant à un age plus que canonique)

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS