Une Ukrainienne de 55 ans a été violée en pleine rue par un migrant Guinéen à Piacenza [Italie]

Une Ukrainienne de 55 ans a été violée cette semaine en pleine rue par un migrant Guinéne à Piacenza [Italie].

Le viol a eu lieu à l’aube et l’agresseur est un homme de 27 ans, arrêté à l’aube par la police de la municipalité. La victime, vers 6 heures du matin, marchait seule dans le centre historique de la ville émilienne lorsqu’elle a été attaquée et jetée au sol sur le trottoir par le jeune homme qui a commencé à la violer. Un habitant a entendu les appels à l’aide et a appelé la police. L’homme de 27 ans, originaire de Guinée et ayant le statut de demandeur d’asile, a été arrêté pour violences sexuelles et est maintenant en prison. La femme, quant à elle, est admise à l’hôpital de Piacenza en état de choc.

Les images choquantes ont été partagées par la dirigeante de Fratelli d’Italia sur les réseaux sociaux.

Pour dénoncer fermement l’affaire, le dirigean de Fratelli d’Italia, qui a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo documentant les violences. « Nous ne pouvons pas rester silencieux face à cet épisode atroce de violences sexuelles contre une femme ukrainienne perpétrées pendant la journée à Piacenza par un demandeur d’asile. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour rétablir la sécurité dans nos villes. »

Mais le choix du leader de Fratelli d’Italia n’a pas rencontré la faveur d’Enrico Letta : « Je lance un appel à tout le monde car nous sommes tous dans les limites de la dignité et de la décence. La vidéo postée par Giorgia Meloni sur un viol est une vidéo indécente. J’invite tout le monde à faire une campagne contre. Vous ne pouvez pas manquer de respect aux droits des gens. »

Carlo Calenda, dirigeant d’Azione, est du même avis : « Dénoncer le viol, oui. Le montrer à des fins de campagne est un acte immoral et irrespectueux en premier lieu pour la femme qui l’a subi, qui ne voudrait certainement pas être exposée sur les médias sociaux de cette façon.“, Giorgia Meloni⁩ vergognati.

Giorgia Meloni a immédiatement répondu, écrivant sur son profil Facebook: « Je ne permets pas à Enrico Letta de répandre des mensonges à mon sujet et de faire une propagande sinistre sur le viol très grave à Piacenza. La vidéo publiée sur mes réseaux sociaux est floutée pour ne pas reconnaître la victime et est tirée du site d’un important journal national, contrairement à ce qu’il prétendait. Ces méthodes diffamatoires et déformant la réalité sont maintenant caractéristiques d’une gauche en désarroi, nous le savons tous depuis un certain temps, mais il y a une limite à tout. Surtout quand il s’agit de viol et de violence à l’égard des femmes. Et j’ai franchement honte des dirigeants politiques qui, tout en utilisant le viol pour m’attaquer, ne dépensent pas un mot de solidarité pour la victime, évidemment de peur d’avoir à faire face à la question de l’urgence sécuritaire aggravée ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 réponses

  1. Sur le même thème et en dehors de toute religion politique, j’ai adoré le franc parler de Jean Messiha sur sa vidéo Youtube « MAYOTTE LE REEL RATTRAPE LE FAMEUX LEITMOTIV « UNE CHANCE POUR LA FRANCE » »

    Jean Messiha expose que les statistiques sont des chiffres qui exposent des faits et que les chiffres ne peuvent pas être qualifiés de « racistes ».
    On en est là dans l’inquisition, aussi chacun ayant un peu de recul peut constater que nous vivons sous un régime d’épuration totalitaire .
    (épuration par mise au ban de la société, et implicitement « droit à agresser le malpensant »)

    Toute personne ayant un peu de maturité et d’honnêteté sait que, Coluche, Michel Lebb, ou même Georges Marchais se feraient bannir de tous les médias et exterminer socialement pour délit d’opinion, carrière terminée.
    Rien que ce marqueur précis est le propre du totalitarisme, de la dictature et d’un régime de terreur donc de terroristes.

    Le plus beau, la cerise sur le gâteau, c’est que tout le monde peut voir que les seuls pseudo-autorisés à parler publiquement de ces sujets sans se faire bannir et détruire, sont systématiquement des gens issus de la diversité. Un gaulois n’en aurait pas le droit sans en payer les conséquences.

    C’est pour cela qu’il n’y a que des Jean Messiha, Michèle Tribalat etc.. que le pouvoir totalitaire laisse s’exprimer sans les détruire, par pure ingénierie sociale .
    (1 terroriser les Gaulois en bon état terroriste, 2 faire une différence ethnique sur qui peut dire quoi)

    On n’importe que ce qu’il y a de pire au monde, la malveillance est évidente.
    Pour ce qui est d’argumenter cette réalité les chiffres de l’ONU sont cinglants pour tout ce qui vient d’afrique :
    PLUS HAUTS NIVEAUX MONDIAUX DE : d’insécurité physique pour les femmes, d’illettrisme, de consanguinité, de viols, d’homicides volontaires, plus fort taux de syphilis (OMS), plus forts taux de violences conjugales, inégalité hommes/femmes juste derrière le M.O, de défécation en plein air, violence politique, trafic d’être humains, persécution des chrétiens, excision, mariages d’enfants etc….
    PLUS BAS Taux de prix Nobels, plus bas taux mondial de publications scientifiques, plus bas QI au monde etc… (sic)

    Dans tous ces domaines l’afrique qu’on nous importe et nous impose est en tête des records mondiaux, la preuve en images (échantillon) :
    https://postimg.cc/gallery/TKvd8qv

    N’en déplaise à nos dictateurs et à notre état totalitaire, après 50 ans d’invasion annuelle non-stop, nous sommes légitimes et fondés à dire « Plus un seul ne rentrera, STOP » !

    1. Pas faux .
      Regardez les chiffres de la délinquance des quartiers à éviter à Moscou et sa banlieue, et comparez-les à Paris et sa banlieue vous allez avoir pleine confirmation de vos propos.

      Pourtant il y a de la diversité à Moscou mais elle n’est pas du tout du même continent et de même nature que la nôtre, ceci-explique cela.

      Je ne connais aucun continent et aucun pays au monde où ça se passe bien avec les Africains Maghrébins ou Subsahariens, leur réputation justifiée est mondiale)
      Les « justificateurs d’injustifiables » diront que si les Africains (du nord comme subsahariens) ont de tels comportements en europe c’est à cause du passé historique, la repentance, la colo l’esclavage etc…
      Ce qui est totalement faux, puisque vous pouvez les retrouver dans des pays comme la Thaïlande, à Bali, en Chine (hé oui) et même en Corée du sud et ils ont exactement les mêmes travers .
      Même les aborigènes d’Australie (donc des noirs) ont à s’en plaindre, et pas qu’un peu .

      Donc oui, factuellement cette femme aurait du se réfugier en Russie où statistiquement parlant elle courait énormément moins de risques qu’en Europe occupée.

    2. Encore un boomer qui a raté une occasion de la fermer 🙃

      C’est con parce qu’il y en a aussi là-bas et que si ça n’avait pas été des subsahariens ça aurait été des moyen-orientaux 🤔

      Mais quand on ignore que la Russie est une fosse à merde multiethnique… pas étonnant venant des pro-russes n’ayant jamais été foutus d’y mettre les pieds, exception faite des coins touristiques 😏

      Les pro-russes c’est un peu comme les ressortissants du tiers-monde en termes d’hypocrisie avec leur pays de merde.

      1. Le moscovite,
        La nuance et la profondeur de champ ce n’est décidément pas votre truc, la binarité de la réflexion est l’apanage des adolescents, dès qu’on dépasse trente ans on se rend compte que c’est ridicule et primaire.

        On peut faire des comparaisons sur base des chiffres officiels, chiffres nationaux comme chiffres de l’ONU sans pour autant être « pro-russe » .

        On peut ne pas vouloir aller « libérer l’Ukraine » de ses voisins continentaux, sur ordre des bienpensants, de Macron et au seul bénéfice des USA et de l’eurodictature sans pour autant être pro-russe .

        Jamais je n’irai me casser un ongle et bouffer des rations pour « libérer » une infime partie de l’est de l’Ukraine de leurs voisins proches de même culture et de même continent qui sont les Russes …alors que mon pays est lui-même occupé par 18 millions d’occupants extracontinentaux africains de culture très très différente.

        La logique « les miens avant les autres » signifie donc pour vous « être pro-Russe », c’est un chantage tout aussi ridicule que le chantage télévisé, vous savez avec les bombardements de cheminées . ^^
        Je me fous complétement de l’Ukraine ce n’est pas mon affaire.

        Les merdias nous disent que les Russes se bombardent eux-mêmes avec des cheminées explosives je n’ai pas à m’inquiéter de quoi que ce soit, il suffit de les laisser-faire puisqu’ils se bombardent eux-mêmes (lol)

        Je me tamponne totalement le coquillard de l’Ukraine-CIA, si les USA veulent vraiment faire dégénérer le conflit en Ukraine qu’ils y envoient LEUR armée multiculturelle woke lgbt commandée par des trans ^^

        Je ne vais pas aller jouer les gendarmes du monde en Ukraine pour le seul bénéfice de la CIA parce qu’il y aurait 35.000 soldats Russes présents dans une infime et minuscule partie de l’Ukraine… alors que chez-moi il y a 100.000 clandos occupants Africains qui entrent chaque année depuis plus de 50 ans !
        (en plus des 18 millions d’occupants Africains déjà présents et des 250.000/ an qui entrent légalement sans jamais repartir, sans compter les 45.000 étudiants africains pour lesquels nous sommes rackettés pour financer les études)

        35.000 Russes en Ukraine versus 350.000 nouveaux occupants africains qui entrent chez-moi chaque année depuis 50 ans non-stop , le choix des priorités est très vite fait !
        Rien à cirer de l’Ukraine ni de la Russie, chacun sa merde .

  2. Je remarque simplement que la vidéo de cette ukrainienne violée par un africain est censurée partout, au nom du « politiquement correct », alors que la vidéo de cet africain tué par un italien est très largement diffusée partout, et très facile à télécharger ! Conclusion : lorsqu’un blanc agresse un noir, c’est un évènement très intéressant, à diffuser largement, mais lorsque c’est le contraire c’est politiquement incorrect, et là on censure ! Et gare à celui qui diffuserait la scène de ce viol !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS