Droit de vote des étrangers : qu’en pense la population de Seine-Saint-Denis ? Micro-trottoir

Le 9 août dernier, le député Sacha Houlié (majorité présidentielle) a déposé, à « titre personnel », une proposition de loi pour accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales à tous les étrangers, même non européens aux élections municipales. Il relance ainsi débat vieux de quarante ans, qu’aucun président n’a réussi à mettre en place. Mais la population y est-elle favorable ?

Des journalistes de VA+ à Saint-Denis pour poser la question.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Le vote des étrangers, je ne suis pas contre. Après tout, les maghrébins et les africains nés en Bretagne (en France, c’est pas pareil) s’adaptent très vite et deviennent de bons Bretons qui préfèrent inscrire leurs enfants à Diwan ou au Likès de Quimper plutôt que dans les écoles woke et dégénérées de l’envahisseur républicain de la GPP, la Grande Poubelle Parisienne. Tout ce sang neuf, allié à nos gènes ancestraux, créera une nouvelle race plus forte, plus résistante tout en étant respectueuse de la continuité de nos traditions éternelles. Breiz Atao!

  2. Prétendre que le sang étranger est de nature à relever les souches indigènes ou d.assurer leur pérennité équivaut à un aveu de complexe et nune offre de soumission .quand aux écoles Diwan,il est souhaitable qu’elles ne mettent pas le coran au programme.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !