Loïg Chesnais-Girard est maintenant « indépendant »

Dès maintenant, Loïg Chesnais-Girard doit songer aux élections régionales de 2027. Après les résultats obtenus par Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle et les Insoumis aux élections législatives en Bretagne, il sait que les élections régionales de 2027 ne ressembleront pas aux élections régionales de 2021. Cette fois, il devra compter avec une liste LFI qui obtiendra des élus.

Il aura donc droit à deux groupes composés de jacobins au lieu d’un seul : Rassemblement national et La France insoumise.

Il faut donc préparer le terrain dès maintenant en songeant à élargir la majorité, opération indispensable si l’on veut ratisser plus large en 2027.

Première étape, quitter le PS pour échapper au carcan de la Nupes : « Je ne suis plus encarté au PS mais je reste un socialiste au sens social-démocrate du terme. Je ne me reconnais pas dans la ligne posée par Jean-Luc Mélenchon. J’en ai tiré les conséquences. » (Ouest-France, Bretagne, mercredi 31 août 2022). Avantage de l’opération : il échappe à la tutelle d’Olivier Faure et ne s’encombre pas de la Nupes ; ce qui lui permettra d’abord de constituer une nouvelle majorité – si nécessaire -, puis de monter une liste à sa main – ce que savait faire Jean-Yves Le Drian.

Lequel ne voulait rendre de comptes à personne – surtout pas à Solférino -, ce qui lui permettait de pratiquer l’« ouverture » qui lui permettait de gagner les élections ; sur ses documents électoraux, il évitait toujours de faire référence à la « gauche ». « Le Drian » était une marque qui cumulait notoriété et popularité.

B. Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. indépendant? mais de qui? encore une fois on change de nom , c’est si pratique, mais la politique restera la même

  2. Un indépendant c’est comme une boule de billard. Elle circule dans tous les sens, sans contrôle, se heurte à tous les bords et sans contrôle.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS