Nord Stream, nucléaire : Le Grand sabotage – Le Samedi Politique avec Loïk Le Floch-Prigent

Nord Stream I et II : « Winter is coming ! » Les Français auront-ils du chauffage cet hiver ou devront-ils tous céder à l’injonction de Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, d’acheter des cols roulés ? Alors que la guerre en Ukraine a permis à Ursula von der Leyen de décréter des sanctions qui portent préjudice à nos pays européens, la disparition de notre souveraineté énergétique était programmée de longue date et entamée depuis longtemps à force de politique de sape de l’industrie. L’abandon de la maintenance des centrales nucléaires ajouté à l’obsession pour les éoliennes sans discernement, en passant par des approvisionnements étrangers incohérents, voilà désormais la France renvoyée à l’heure des délestages, des rationnements et des pénuries.

Ancien patron de Gaz de France, d’ELF Aquitaine et de la SNCF, Loïk Le Floch-Prigent (Auteur de « Il ne faut pas se tromper – Pour en finir avec les idées reçues sur l’énergie et l’industrie » chez Elytel disponible ici https://www.elyteleditions.com/boutiq… ) est parmi les ingénieurs et experts qui connaissent le mieux le secteur énergétique. Il explique comment les grands patrons doivent réapprendre à défendre leurs entreprises avant d’obéir aux politiques incohérentes. Dans une émission abordable et didactique, autant que fournie et précise, il démonte les politiques qui ont contribué, étape après étape, à saborder notre indépendance énergétique. De la pression des prétendus écologiques plein d’idéologie aux ingérences extérieures en passant par la méconnaissance économie et géopolitique, rien n’a de sens, ni de cohérence.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. LLFP, calamiteux fonctionnaire nommé par l’État socialiste en 1981 pour remplacer un très grand dirigeant à la tête de Rhône Poulenc débarqué après la nationalisation ! LLFP sans autre expérience que des années à remplir des paperasses au ministère de l’industrie.
    Après lui, la droite nomma un copain tout aussi incompétent, et en plus malhonnête.
    Au final R P finit par être liquidé et 40.000 employés envoyés au tapis.
    Vous avez dit désindustrialisation ?
    LLFP continua … Gaz de France. SNCF. Erap. autres planques pour hauts fonctionnaires. Et ces gens donnent des conseils ? !
    PS : j’en cause par ce que j’ai vécu cela de près.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS