Permis de conduire. 240 millions de points retirés en 30 ans. Une nouvelle assurance pour les automobilistes ?

Trente ans après la naissance du permis à points, l’industrialisation de la répression routière bat son plein : l’an dernier, ce sont 14,6 millions de points qui ont été retirés. Une goutte d’eau, sur les 240 millions de points perdus au total depuis 1992. Merci les radars automatiques nés fin 2003, qui ont aussi permis d’additionner les milliards d’euros de recettes !

Luttant de longue date contre ce racket organisé, véritable machine à fabriquer des conducteurs sans permis, l’association La Ligue de Défense des Conducteurs présente l’assurance « Ma Protection Permis de Conduire » : « Prise en charge d’un stage de récupération de points, conseils juridiques, participation aux frais de justice… : pour cette couverture inédite et hors normes inventée par trois de nos sympathisants, notre association a négocié un tarif imbattable de 5 euros par an » indique-t-elle.

« Ma Protection Permis de Conduire » a été imaginée par trois sympathisants de la Ligue de Défense des Conducteurs.

Pour Bertrand Degrémont, Jeff Dray et Gérard Lenepveu, courtiers en assurance, il s’agissait avant tout de faire bénéficier les particuliers d’une couverture optimale de leur permis de conduire. « Nous connaissions la LDC de longue date et question répression routière automatisée, nous sommes en phase, explique Jeff Dray. Nous aussi, nous voyons grimper en flèche l’inquiétude des conducteurs : avec la prolifération des radars automatiques, il est quasiment devenu impossible de passer entre les mailles du filet ! Nous avons voulu répondre à ce stress avec « Ma Protection Permis de Conduire. »
« Il s’agit d’un véritable outil de prévention vers lequel automobilistes et motards pourront se tourner en cas de perte de points, de nécessité d’assister à un stage de récupération de points, de besoin de conseils juridiques, de participation à des frais de justice… et même d’usurpation de plaques d’immatriculation, détaille Nathalie Troussard, Secrétaire générale de la Ligue de Défense des Conducteurs. Cette assurance va nous permettre de prendre le volant de notre voiture un peu plus sereinement, car en protégeant nos points nous protégeons aussi notre liberté de circuler ».

« Comme il n’était pas question pour notre association, 100 % indépendante, de nouer un lien commercial avec « Ma Protection Permis de Conduire », nous avons privilégié l’intérêt des conducteurs, en négociant une cotisation ultra réduite. Mission accomplie, avec un tarif annuel modique de 5 euros. Même pas l’équivalent d’une demi-baguette par mois… « Face au niveau actuel de répression, un filet de sécurité peut, en parallèle des actions de l’association, s’avérer des plus utiles pour tous les conducteurs responsables et particulièrement pour les gros rouleurs, souligne Nathalie Troussard. On le sait, ce sont eux qui sont les plus exposés à la perte récurrente de points et, au final, de leur permis ». Un retrait ou une suspension qui signe, au pire, la mise au chômage ou la perte d’activité : on estime ainsi qu’un conducteur sur trois qui perd son permis perd son activité par la suite ! »

En cette année 2022, le permis de conduire à points « fête » ses trente ans :

✓ Pour rappel, rien qu’en 2021, 14,6 millions de points ont disparu de nos permis de conduire (240 millions depuis 1992) ;
✓ Pour rappel, aux radars automatiques s’ajoutent désormais 150 voitures-radars privatisées opérationnelles, implacables et se mêlant anonymement dans le flot de la circulation, sachant qu’elles seront 400 à terme ;
✓ Pour rappel, l’article 10 de la nouvelle loi 3 DS autorise désormais les collectivités locales à installer des radars (50 sont à venir, rien qu’à Marseille !) ;
✓ Pour rappel, le Projet de loi de finances 2022 prévoyait d’envoyer 13 millions de lettres de retrait de points en 2023 (+ 51 % par rapport à 2019, dernière année de circulation « normale » pré-Covid)… tandis que le Projet de loi de finances 2023, lui, table sur une hausse du produit des amendes de 11,5 %.

« Ma Protection de Permis de Conduire » (5 euros par an) permet de bénéficier de :

  • Une protection juridique, avec un accès à un pôle d’experts juridiques spécialisés dans le domaine de l’automobile :
  •  Information juridique
  •  Orientation dans les démarches
  •  Intervention auprès de la partie adverse
  •  Mobilisation d’experts, avocats, huissiers etc.
  • Participation aux frais de justice

– Une protection du permis de conduire avec 4 types de prestations :

  • Audit de la conduite en cas d’accident responsable + aide psychologique
  • Financement d’un stage de récupération de points à hauteur de 250 € et d’un stage de sensibilisation à une conduite responsable
  •  Financement du nouveau permis incluant code, timbres fiscaux et formalités
  •  Aide en cas d’usurpation des plaques d’immatriculation.

Attention tout de même : il faut avoir plus de 6 points sur son permis (ou plus de 4 points si jeune conducteur) pour souscrire cette assurance

Plus d’information ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. pas lu mais c’est quoi cet ineptie OUI NOUS N’avons pas besoin de ses satanés points ceux qui font des malversations et bien ils roulent SANS PERMIS !!! et de mon TEMPS ON AURAIT PAS ROULE SANS PERMIS NI ASSURANCE !!!
    AMITIES

  2. depuis 1967 que je conduis dont 15 ans comme routier, j’ai toujours mes douze points.
    pour cela j’ai un truc infaillible, je respecte le code de la route.
    quand je vois le nombre de conducteurs qui ignore leur clignotant, je pense qu’il n’y a pas assez de permis suspendus.

    1. Bravo.
      Saint Christophe vous protège….. à moins que vous ne soyez vous même Saint Christophe !
      Mais attention, l’orgueil est un très vilain défaut !
      Quant à la médisance et la calomnie, là, je ne commenté pas !

    2. Je suis entièrement d’accord avec vous; cela dit si on suspendait le permis à tous ceux qui oublient leur clignotant, il n’y aurait presque plus personne sur nos routes.
      Quant à ceux qui se font prendre sans permis ou sans assurance; cinq ans de prison ne leur ferait pas de mal !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS