Saint-Brévin (44). Le cri de désespoir des habitants opposés à l’accueil de migrants dans l’enceinte de l’école maternelle

saint_brevin_manifestation

Des habitants de Saint-Brévin nous adressent ce message, cri du coeur contre l’accueil de migrants dans l’enceinte même de l’école maternelle de la commune. Nous le reproduisons ci-dessous. Il fait écho à ce qui se passe à Callac et à la volonté manifeste de l’Etat de reloger de plus en plus de migrants entrés illégalement sur le territoire dans la ruralité. Au risque de provoquer de véritables tensions et des conséquences désastreuses.

C’est un cri d’alerte, voire de désespoir que nous vous adressons, à vous média de réflexion transpartisane et surtout de bon sens.

Comme vous le savez, le gouvernement nous impose la « transition démographique » partout sur notre territoire, en relocalisant les migrants.

La population n’y est pas favorable et tente de manifester son mécontentement comme à Callac dernièrement.

En ce qui nous concerne à St Brévin (44250), nous sommes une petite station balnéaire familiale au bord de la mer mais proche de Nantes. Hélas, nous devenons le déversoir de la politique folle de sa Mairesse Johanna ROLLAND, favorable à la venue de ces « réfugiés ».

Notre maire, M. Yannick MOREZ, s’est vu imposé cette répartition sur notre commune et a fait le choix de l’accepter, et ce dans les meilleures conditions possibles selon ses intérêts.

Ainsi, sans concertation aucune, Monsieur le Maire a décidé d’implanter un CADA au sein même de l’enceinte de l’école maternelle de la Pierre AtteléeEcole recevant aussi des enfants en centre de loisirs et de classes de découverte.

La mairie de Saint Brévin a entrepris les travaux en septembre dernier grâce à un acheteur promoteur privé CISN sous couvert d’une association sociale AURORE.

Les travaux ont commencé avec un budget de 664 000 € (+ 3,7 millions d’euros) pour y installer 110 migrants hommes avec un vis à vis direct sur les 2 cours élémentaires et maternelles de notre petite école de quartier.

Ce projet ne figurait pas dans le programme électoral de Mr Le Maire Yannick MOREZ.

Le projet de ce CADA s’est fait de façon confidentielle : les habitants n’ont pas été informés et il n’y a pas eu de concertation contrairement aux dires de Monsieur le Maire. Nous n’avons découvert ce projet secret que très tardivement en février dernier.

Nous, riverains, parents d’élèves et habitants avons été profondément choqués par cette annonce et son ampleur, et c’est donc naturellement que notre collectif s’est monté pour s’opposer à ce projet : « le collectif de la préservation de la Pierre Attelée » pour dénoncer à la fois la localisation hallucinante et l’aspect sécuritaire de ce projet (Peu d’habitants dans le quartier, créant un déséquilibre démographique inquiétant, aucune infrastructure ou voiries adéquates, une forêt à haut risque d’embrasement l’été ..)

Le collectif a fait un recours gracieux permettant de gagner deux mois.

Le projet a été bien ficelé juridiquement pour pouvoir rendre l’opération possible malgré la règle d’urbanisme (zone ULE) qui prévaut dans cette forêt préservée. C’est un espace boisé remarquable, zone gérée par la loi littorale et historique qui rend normalement le site complètement inconstructible pour tous logements d’habitation.

Apolitique, nous avons décidé d’ouvrir nos actions à toutes les forces vives et politiques variées qui dénoncent comme nous ce projet. Soutenus par Callac et Nantes, les démarches sont en cours pour rallier Saint lys en Haute Garonne et Pornic la commune voisine.

Un groupe Facebook, WhatsApp et une pétition largement plébiscitée sont en ligne. Des actions sont menées localement : manifestation du 15 octobre dernier devant la mairie, occupation symbolique du site du CADA face aux engins de chantier le 8 novembre dernier …

Monsieur le Maire n’a jamais voulu nous rencontrer malgré nos nombreuses demandes (17 à ce jour).

C’est à l’occasion d’une distribution de tracts sur le marché de St Brévin ce dimanche 20 novembre, que nous avons eu l’opportunité de le voir et de lui faire part de notre opposition. Sa réponse a été éloquente : «Le projet se fera … vous êtes des racistes … »

Nous demandons un referendum et que soient stoppés immédiatement les travaux par respect pour notre environnement et nos enfants.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

14 réponses

  1. St Brevin les pins n’est pas grand , il manque des logements pour les personnes actuellement, et pour les personnes qui viennes d’autres pays par miracle Ils y a des solutions

  2. Il ne faut plus laisser entrer, sur notre territoire, des  »clandestins » musulmans! Les soi-disant  »migrants » sont musulmans; or, la majorité de nos dealers et de nos délinquants sont MUSULMANS, ainsi que la majorité des habitants des  »quartiers sensibles »…dans ces  »quartiers sensibles »: les policiers, les pompiers, les chauffeurs de bus sont caillassés ou accueillis avec des tirs de kalachnikovs…Les musulmans ont voulu  »être indépendants »…maintenant, les musulmans doivent RESTER dans  »leur » pays  »indépendant »!…

  3. Comprenez bien ,braves habitants de St Brévin, que vos problèmes viennent d’une volonté politique totale qui s’ affiche au grand jour; si vous émettez la moindre contestation à ces mesures aberrantes vous allez passer pour des réactionnaires fascistes et racistes. Votre identité régionale et française est balayée par le wokisme gauchisant et sans une réaction courageuse, je vous vois mal barrés, hélas !

  4. En 1997 sur Radio Courtoisie, dans le Libre Journal de Jean-Gilles Malliarakis, le colonel Moinet décrivait la situation actuelle… Et celle à venir. Depuis 25 ans, les Français sont restés passifs, ou presque, croyant, grâce aux élections, aux lendemains qui chantent et au redressement d’une situation tordue. C’est au moment de la trahison de Sarkozy avec le référendum de Lisbonne qu’il fallait se mobiliser en masse. Nous avons préféré laisser agir les magouilleurs, les voleurs et les brigands qui en ont profité pour nous voler nos lois, nos frontières, notre territoire, notre économie, notre monnaie, et notre nation toute entière. Maintenant il est largement trop tard. L’avenir désormais, ce sont les larmes et sang. C’est le prix du laxisme.

    1. Ce que vous dites est la vérité , je pense maintenant qu’il est trop tard pour pleurer , la réélection de macron le confirme , une majorité de français font l’autruche jusqu’au moment , où ils seront toucher directement .

  5. Tout ces maires bandits qui imposent sans la moindre concertation le logement de clandestins (il faut arrêter des les nommer migrants) devront payer un jour et cher, très cher je l’espère leur ignoble trahison. A noter que le fait de rentrer en France et d’y demeurer est un délit punis par la loi. Ces gents que l’on nous obligent à accueillir son donc des primo délinquants, en stand by jusqu’au prochain délit qui ne serait tarder !

    1. Depuis le « gentil » François Hollande, le fait d’entrer et séjourner illégalement en France n’est plus un délit…cherchez l’erreur…

  6. Saint-Brévin, dépêche toi de prier pour les habitants de ton village et aussi pour tous les vrais Français qui aiment leur pays et le voit se dégrader chaque jour avec la politique désastreuse du « young leader » de Klaus Schwab du World Economic Forum » le principal outil de désintégration du monde occidental pour le refaçonner à son modèle : en faire une classe de larbin taillable et corvéable à merci pour son profit.
    https://laplumeducitoyen.org/2022/11/23/saint-brevin-priez-pour-nous/

  7. Qui est ce qui l’a élu le maire??

    Depuis le temps que les Brévinois votent pour la gauche, ils l’ont, enjoy!!!

    Et ce n’est que le début :) Beaucoup de résidences secondaires à St Brévin

  8. Il faut dire au maire qu’il est un fasciste.
    Moi l’aveyronnais qui viens souvent à Bourgneuf chez des amis, je cannais bien la région pour avoir fait ma terminale à Sarzeau en 1966. La Bretagne était grande et belle. Mais depuis les bretons se sont mis à voter socialo-coco et voilà le résultat et encore cette année ils ont préféré la marionette de Davos à Zemmour ou le Pen . Il ne faut pas se plaindre et en plus ils votent socialo-gaucho pastèque aux municipales alors réflécchissez avant d’aller voter et que ceux qui n’y vont pas sont aussi coupables que ceux qui votent micron et sa clique de dégénérés

  9. y’a pas d’rgent, y’a pas d’boulot! …. pour les gaulois et les celtes ! mais pour les étrangers, y’a bon les sous, les logements hlm gratuits, les subventions! léon blum qui avait fait une loi sur la préférence nationale doit se retourner dans sa tombe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS