Fiscalité. Taxe abri de jardin : toujours plus élevée en 2023, elle pourrait aussi augmenter les années suivantes…

Abri de jardin

En France, vouloir installer un abri de jardin, même de taille modeste, dans sa propriété implique… de payer une « taxe abri de jardin ». Un impôt supplémentaire qui va, de surcroît, augmenter en 2023. Et très probablement les années suivantes…

La taxe abri de jardin, un racket fiscal comme un autre…

Elle est sûrement l’un des symboles les plus évocateurs de la « terreur fiscale » à la française. Instaurée en 2012 et redevable pour un propriétaire dès lors qu’il effectue une opération d’aménagement de toute nature, d’agrandissement ou de construction qui nécessite une autorisation d’urbanisme, la taxe abri de jardin, appelée aussi « taxe d’aménagement », coûtera encore plus cher aux ménages hexagonaux en 2023.

Aussi, pour seulement quelques mètres carrés d’aménagement occupant l’espace au sol, un propriétaire est déjà susceptible de devoir verser plusieurs centaines d’euros par an en plus de la taxe foncière ou de la taxe d’habitation. À savoir que cette taxe abri de jardin est redevable pour toute surface de construction excédant 5 m², à condition que la hauteur sous plafond soit égale ou supérieure à 1,80 m. Quant à la recette fiscale issue de cette taxe abri de jardin, elle est ensuite partagée entre trois collectivités : commune, département et région.

Précision importante pour les propriétaires pensant pouvoir échapper à cette taxe en optant pour un abri de jardin démontable : les services de Bercy ne feront aucune différence, que cet abri dispose de fondations ou non. Vous paierez ! La seule façon d’échapper à cet impôt étant de ne pas atteindre les 5 m² fatidiques…

Des augmentations annuelles automatiques ?

Concernant son calcul, la taxe abri de jardin est relative à la surface de l’abri en question. L’assiette ainsi déterminée est ensuite multipliée par un montant forfaitaire au mètre carré fixé par arrêté ministériel. Puis on applique au total les taux départemental et communal.

Après avoir déjà augmenté ces dernières années avec une taxe d’aménagement s’élevant en 2022 à 929 euros par mètre carré en Ile-de-France et à 820 euros par mètre carré dans les autres régions, un amendement adopté le 9 novembre dernier vient accroître fortement la hausse des montants forfaitaires pour 2023.

Ainsi, ces montants vont augmenter de 20 % pour l’emplacement de tente, caravane et résidence mobile de loisir mais aussi pour les habitations légères de loisir et les panneaux photovoltaïques au sol (avec un montant forfaitaire de 12 € en 2023). Même tendance concernant les piscines avec une augmentation de 25 % du montant forfaitaire. Ce qui, en 2023, conduira ce dernier à atteindre les 250 € par mètre carré (contre 200 euros en 2022).

Quant au paiement de la taxe abri de jardin, un propriétaire peut s’en acquitter en deux fois si son montant est supérieur à 1500 €. Le premier versement devra intervenir 12 mois après la délivrance de l’autorisation d’urbanisme. Le solde sera à verser 24 mois après cette autorisation.

Enfin, ultime « cadeau » de l’État qui ravira les contribuables français, la taxe connaîtra à partir de 2023 une augmentation annuelle puisque les députés ont voté son indexation sur l’indice du coût de la construction tous les 1er janvier. Et cet indice peut être bien supérieur à l’inflation : en 2022, la valeur des montants forfaitaires applicables à la taxe abri de jardin avait été augmentée de 3,8%, soit le taux lié à l’indice du coût de construction, alors que l’inflation annuelle n’avait été que de 1,6%.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Antranias) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

17 réponses

  1. C est à quelle heure la révolution ,pour qu’on dégage à coups de pied dans le cul ses sangsues ?

  2. QUELLE BONNE SURPRISE !
    ILS VOUS RACKETTENT EN PERMANENCE POUR DES MOTIFS DIVERS ET AVARIÉS, PERSONNE NE BRONCHE, DEMAIN, ET JE NE LEUR DONNE PAS TORT, ILS VOUS TAXERONT SUR L’AIR QUE VOUS ABSORBEZ, SUR VOS BESOIN DE DÉFÉCATION, LE DROIT DE POUVOIR VOUS DÉPLACER À PIED, À CHEVAL, VOUS TAXERONT SUR VOS PHANTASMES, VOS RÊVES ! ET VOUS PAIERAIS SANS MOT DIRE OU SANS MAUDIRE !

    1. Exactement ! Et ils ont TOUS l’audace e nous soutenir  » les baisses d’impôts « …
      Peut-être que je n’ai rien compris ? Ils voulaient dire :  » les BAISES D’IMPOTS » ????

  3. Les collectivités territoriales seraient bien avisées de faire des économies au lieu de faire des dépenses inutiles comme les chicanes ,dos d’âne , rond point et j’en passe au lieu de racketter les habitants.
    Je pense aussi qu’il faut supprimer les communautés de communes et aglos qui n’existaient pas et je trouve qu’ il y a trop d’échelons administratifs en France .
    Pour quel résultats car rien ne fonctionne en France cela pose un problème ou vont nos impôts , il est urgent de faire du ménage .
    Et de plus nos élus ont recours au cabinet privé , il faut déconstruire l’état .

  4. Je ne comprends pas les chiffres de cet article. On dirait qu’il y’a un zéro de trop dans la majorité des chiffres, où bien qu’on parle d’une surface bien supérieure. Je vous cite :
    « une taxe d’aménagement s’élevant en 2022 à 929 euros par mètre carré en Ile-de-France et à 820 euros par mètre carré dans les autres régions » ?
    « Ce qui, en 2023, conduira ce dernier à atteindre les 250 € par mètre carré (contre 200 euros en 2022). »
    « Quant au paiement de la taxe abri de jardin, un propriétaire peut s’en acquitter en deux fois si son montant est supérieur à 1500 €. »

  5. Et voilà ! Que les français sont bêtes!!! Voilà ce que c’est d’avoir redemandé un tour de manège en Macronie… Taxes ,immigration maghrébine et africaine, cas sociaux, squatteurs…manque plus que de mettre les Nupes au pouvoir et L’ancienne URSS aura un goût de Paradis en comparaison!!!

    1. dit le fils d’immigré qui a bien profité des lois sociales françaises! Apprenez la nuance et la différence entre le communisme et le socialisme; et il y a d’autres choix que la droite de merde et l’extrême merde de droite!

    2. C est vrai il y a de quoi sourire 😃 le changement aurait peut-être rien fait de plus mais au moins les français auraient voté leurs revoltent face à tout ça. Enfin c est mon avis personnel

  6. Escroquerie, Arnaque, Matraquage, Racket… Le citoyen français est victime de malfaisants souvent corrompus qui décident et tirent les ficelles. Ils n’arrêtent pas de pomper dans nos poches et de pourrir notre vie. Bientôt il faudra payer pour respirer car nous rejetons du CO2 qui accélère le réchauffement climatique. Nous serons aussi taxés pour déféquer et pisser en fonction de notre âge et de notre poids corporel. Il faut chasser d’urgence ces parasites qui s’empiffrent sur nos deniers et enlèvent le pain de la bouche de nos enfants.

  7. Tout cela pour aider la racaille, immigres et autres
    Les italiens commencent a reagir, la france aux français de souche

  8. C’est pas grave. Notre président peut encore nous mettre des augmentations, pour 51 % des français c’est un bon président lol, à noté le baril de brut est à 85 dollars et le litre de gazoil a 1,90 si on enlevé pas les 10 centimes du gouvernement lol,

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS