Saint-Brevin : la manifestation contre la création d’un centre d’accueil pour les migrants se prépare… dans le silence médiatique et l’indifférence des élus

saint_brevin_manifestation

Mais où sont passés les journalistes censés rendre compte de l’actualité locale sur Saint-Brevin, et qui plus est s’intéresser à l’opposition, multiple et sur de nombreuses zones rurales du territoire, à l’accueil de migrants ? Ainsi, seuls Le Figaro ou Valeurs actuelles dans la presse nationale, Kernews et Breizh-info pour la presse régionale, évoquent la manifestation qui aura lieu ce dimanche 11 décembre, à 11 heures, sur  le parking de La Bresse à Saint-Brevin, contre la création d’un centre d’accueil pour les migrants.

Les élus locaux eux, sont favorables au projet. Faudrait-il tout faire pour ne pas les froisser ?

Nous vous laissons d’ailleurs écouter l’interview d’une opposante questionnée par Kernewz, sur le projet, ci-dessous.

Alors que de nombreux manifestants sont attendus samedi, le Rassemblement national – contrairement à Callac où il n’avait pas appelé à se rendre – appelle à manifester à côté des autres collectifs et organisations qui seront présentes pour soutenir les résidents.

À Saint-Brevin-les-Pins, le collectif des résidents de la Pierre attelée opposés à l’accueil de demandeurs d’asile s’organise depuis ces dernières semaines. Il s’oppose à la venue de dizaines d’immigrés accueillis près d’une école, sans consultation préalable des Brévinois.

Soutien dès l’origine de cette mobilisation citoyenne légitime, le Rassemblement national (RN) de la Loire-Atlantique participera naturellement à la marche organisée par le collectif, le 11 décembre prochain au matin, depuis le parking de La Bresse. Il appelle tous ses adhérents, sympathisants et électeurs à se joindre au cortège, pour dire non à cette immigration imposée, mais refusée par une part importante des habitants de Saint-Brevin.

Pour rappel, dans cette petite commune de Loire-Atlantique, un nouveau centre d’accueil pour migrants s’apprête à voir le jour dans d’anciens bâtiments inoccupés, qui abritaient auparavant des colonies de vacances, et qui s’apprêtent à être transformés en Cada (centre d’accueil de demandeurs d’asile). Des bâtiments qui jouxtent l’école de la commune… Ambiance ! Au total, plus de 60 logements, pour plus de 120 personnes (hommes isolés, et femmes célibataires avec enfant).  Coût du projet (argent du contribuable) : 3 700 000€.

A une époque où chacun regarde sa liste de course avec précision, et règle des factures exorbitantes d’électricité, il y a de quoi être indigné.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. St Brévin deviendra une ville à 80 % arabe, africaine, etc. comme aujourd’hui à St Denis :

    Selon Michèle Tribalat :
    La proportion d’immigrés et de personnes nées en France d’au moins UN parent immigré est de 22 % .
    30 % des nouveau-nés ont au moins un parent né en dehors de l’Europe.
    80 % des jeunes de moins de 18 ans sont d’origine étrangère à La Courneuve.
    C’est aussi le cas de 47 % des jeunes à Orléans, et 37 % des jeunes Orléanais sont d’origine africaine ou turque.
    https://www.fdesouche.com/2022/12/06/michele-tribalat-on-est-passe-dune-immigration-de-travail-a-une-immigration-fondee-sur-des-droits/

    Selon la DGSE :
    L’immigration est de 500.000 entrées par an. Les immigrés entrent comme des individus mais s’implantent comme des peuples. Ces peuples sont majoritairement musulmans.
    https://www.fdesouche.com/2022/12/06/pierre-brochand-ex-dgse-pourquoi-limmigration-est-lenjeu-central-et-meme-principal-de-notre-vie-publique/

    Il y a 10 ans, Zemmour évoquait 40 millions d’extra-européens dans une population de 80 millions en France en 2050.
    https://m.youtube.com/watch?v=uEkoPYEtZ7M

    Pourquoi St Brévin échapperait au remplacement de population ?

  2. Ce Maire est vraiment un inconscient et un homme malhonnête vis à vis des « Brévois ».
    Les Français ne supportent plus cette invasion dont on voit les problèmes de société que ceux-ci posent.

  3. A Saint Brevin, on a pas de problème avec les migrants. Il n’y a que la « peste brune « qui en fait des cauchemars. A cette manifestation, il n’y avait que 100 à 150 personnes……chiffres ridicule !

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS