Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tirs dans le nord du Kosovo : l’armée serbe déployée

Les tirs entendus à Zubin Potok, municipalité du nord du Kosovo à majorité serbe, impliquée dans les protestations de la population locale, ont été confirmés hier par la Kfor, la force de l’OTAN sur place.

La fusillade aurait eu lieu lorsque la police kosovare d’ethnie albanaise aurait tenté de démanteler une des barricades érigées depuis le 10 décembre par les Serbes locaux pour protester contre l’arrestation d’agents démissionnaires de la police kosovare, et contre l’envoi dans la zone à majorité serbe de plusieurs unités de la police spéciale du Kosovo.

Si aucun blessé n’est à déplorer, la tension est encore montée d’un cran. À Belgrade, le chef d’état-major de l’armée, Milan Mojsilovic, a proposé le déploiement de troupes pour protéger les 40 000 Serbes résidant sur place ainsi que le patrimoine serbe, détruit ou donné aux flammes à chaque nouvelle escalade. Après avoir rencontré le président, Aleksandar Vucic, il s’est rendu à Raska, près de la ligne administrative qui sépare actuellement le Kosovo du reste de la Serbie, et fait office de frontière pour les albanophones. « La situation là-bas est compliquée et complexe, elle requiert dans la période à venir la présence de l’armée serbe le long de la ligne administrative »

Le 22 décembre avait lieu la plus grande manifestation depuis l’indépendance autoproclamée du Kosovo, 1.500 serbes du Kosovo sont descendus dans la rue pour protester contre la récente vague de provocations de la part des autorités albanophones (interdiction des plaques d’immatriculation serbes, empêchant les Serbes locaux de pouvoir rentrer chez eux, organisations d’élections à la va-vite pour remplacer les démissions de protestation, exactions dans les enclaves, arrestations de Serbes, encore détenus, aux motifs obscurs). Une manifestation au son de “Président Vucic, nous comptons sur toi”. Un appel qui semble avoir été entendu.

Ce dernier s’est adressé à la communauté internationale, demandant encore une fois que soit créée “la communauté des municipalités serbes” convenue il y a plus de dix ans, mais jamais mise en place par le Pristina.

Quant au premier ministre du Kosovo Albin Kurti, il a déclaré qu’il avait l’intention d’enlever les barricades “sans pouvoir exclure des victimes”, alimentant encore plus la stratégie de la tension, comme le décrit Le Monde dans un article du 14 décembre dernier : “Depuis début 2022, l’actuel premier ministre kosovar, le nationaliste albanophone de gauche Albin Kurti, multiplie les actions à Mitrovica-Nord, quitte à rompre avec le statu quo jusqu’ici privilégié par les Européens et les Américains.

Selon des sources non-officielles, des troupes albanophones seraient en train d’être déployées dans la partie sud de Mitrovica. Et nous apprenons que les autorités de Pristina ont interdit au patriarcat serbe orthodoxe de se rendre au Kosovo pour les festivités religieuses de fin d’année.

France, Allemagne, Italie, Etats-Unis et Grande-Bretagne, bien qu’irritées par la politique de Pristina, ont envoyé un ultimatum à Belgrade pour démanteler les barricades d’ici 24 heures.

Le Kosovo semble plus que jamais au bord du conflit armé.

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

15 réponses à “Tirs dans le nord du Kosovo : l’armée serbe déployée”

  1. Dominique dit :

    ” France, Allemagne, Italie, Etats-Unis et Grande-Bretagne, bien qu’irritées par la politique de Pristina, ”

    Bien qu’irrités ??? Vous plaisantez ? Alors que ce sont ces cinq pays qui ont utilisé les Albanais pour envahir le Kosovo, il y a 30 ans. Ou bien alors, ils sont irrités parce que les Albanais n’ont toujours pas réussi à éradiquer tous les Serbes du Kosovo, la région spirituelle des Serbes.

    On peut craindre que l’OTAN profite du temps de la guerre en Ukraine pour finir son sale travail au Kosovo, voire contre la Serbie.

    • VORONINE dit :

      Comme en UKR ou le processus de MINSK , n’a jamais été appliqué , et était juste destiné à armer les ukr et gagner du temps , sur ordre des usa principal pourvoyeur d’armes ….Le mème processus est en marche au KOSOVO ou le multiethnisme est une chimère que pezrsonne ne compte faire appliquer , jamais , et tout ça toujours sous l’impulsion des mèmes USA ; nous marchons vers une nouvelle guerre dans les Balkans ;GLOIRE AUX SERBES !

    • Charles Martel dit :

      C’est pas faux !

  2. Dominique dit :

    ” Depuis début 2022, l’actuel premier ministre kosovar, le nationaliste albanophone de gauche ”
    Salopiau de journaliste de l’Immonde : ce 1er ministre du Kosovo n’est pas un Kosovar albanophone : il est albanais !

    Les kosovars n’existent pas : au Kosovo ils restent des Serbes, pour ceux qui y ont survécu depuis 1990, et il y a des Albanais qui ont envahi le Kosovo.

    Ce prétendu statu quo est une fumisterie : au Kosovo, les Serbes furent exterminés, et les églises et les monastères orthodoxes furent détruits par les envahisseurs musulmans : les Albanais.

    Et la KFOR aident les Albanais à créer un état nouveau indépendant : le Kosovo. Comme si . les Anglais de Jersey et Guernesey avaient envahi la Bretagne il y a 30 ans, tuant les Bretons et chassant les survivants, brûlant les églises et les monastères, avec l’appui armé de l’OTAN et le financement de l’Arabie ; et entreprenaient aujourd’hui de terminer le travail.

  3. Dominique dit :

    C’est tout votre article qu’il faudrait réécrire.

  4. Audrey dit :

    “l’actuel premier ministre kosovar, le nationaliste albanophone de gauche” est une citation d’un article paru dans Le Monde : comme l’usage le requiert, on ne change pas les propos d’une citation. Pour une fois que la presse subventionnée dénonce les abus des autorités de Pristina, il aurait été dommage de s’en priver.

    Tout ce que vous dites à été déjà écrit dans le précédent article sur le sujet. La politesse en plus.

    Et oui, France, Allemagne, Italie, Etats-Unis et Grande-Bretagne, sont irritées par la politique de Pristina, cette politique d’huile sur le feu actuellement à l’œuvre. La communauté occidentale préférant les indépendantistes plus discrets comme l’actuelle Présidente Vjosa Osmani-Sadriu. Qui concoure sans aucun doute au même résultat de son premier ministre, mais en faisant moins de bruit.

  5. Dominique dit :

    Je sais qu’il s’agit d’un article de L’Immonde.
    Vous devriez moins lire ce menteur, et surtout ne pas le citer en référence : vous devez penser vos propres commentaires ( comme dans les articles précédents qui sont en liens et dans les tags ).

    Et apporter des infos avérées grâce à vos réseaux au lieu d’employer le temps conditionnel : les albanais ONT attaqué un poste de police, à Zubin Potok, dans la partie serbe du Kosovo.

    En lisant les médias dominants vous adoptez leurs narratifs : par exemple en employant le terme ” indépendantiste ” pour qualifier la présidente. Alors qu’elle est le gauleiter des EUA en charge de la création d’un état fantoche, puisque les Albanais sont des envahisseurs.

    La manœuvre est grossière : créer le conflit qui ferait sauter ce verrou serbe pour pouvoir faire reconnaître cet état fantoche par l’ONU, et mettre définitivement au pas la Serbie. Ce sont les objectifs des ” cinq “.

  6. JCML dit :

    Quand l’OTAN et l’UE se mêlent de quelque chose, ils finissent toujours par mettre le bazar partout où ils passent, je parle pas non plus de l’ONU. Les Balkans n’en sont que la triste réalité.

  7. JMAD dit :

    Il y en a qui ont pour obsession de détruire le christianisme au sens religieux et culturel du terme; le communisme a été un outil efficace mais a échoué en Russie malgré une aide de 70 ans par les US, en Albanie et dans toute l’Europe centrale offerte en cadeau à Staline par Roosevelt à Yalta ; la nouvelle solution c’est l’islamisation qui est en route avancée en Europe , le Kosovo créé par les US et leurs valets étant très significatif pour les Européens qui ont connu jadis les avancées turques en Serbie, Autriche, en Hongrie et plus récemment en Grèce après la première guerre mondiale lorsque plus d’un millions de grecs ont été virés d’Anatolie. Mais ce n’est pas dans le journal l’Immonde que vous apprendrez ça.

    • CREOFF dit :

      hélas, force est de constater que vous avez raison sur notre avenir. Même le Pape leur lave les lieds et les reçoit en priorité. C’est une guerre de religions. Et puis les Albanais offrent des réseaux de drogue affiliés aux Afgans…ça roule . Mais les Serbes sont de rudes gaillards tenaces. Les Russes aussi. Ils sont compris l’enjeu. Ils se préparent depuis 20 ans; L’auréole de l’OTAN blémit, leurs chars et leurs armes se fracassent en Ukraine; C’est peut etre le moment de récupérer le Kosovo. Encore un peu de patience, les Russes n’ont pas fini.. Le club des 5 n’a jamais été aussi désuni et démuni…

  8. CREOFF dit :

    hélas, force est de constater que vous avez raison sur notre avenir. Même le Pape leur lave les lieds et les reçoit en priorité. C’est une guerre de religions. Et puis les Albanais offrent des réseaux de drogue affiliés aux Afgans…ça roule . Mais les Serbes sont de rudes gaillards tenaces. Les Russes aussi. Ils sont compris l’enjeu. Ils se préparent depuis 20 ans; L’auréole de l’OTAN blémit, leurs chars et leurs armes se fracassent en Ukraine; C’est peut etre le moment de récupérer le Kosovo. Encore un peu de patience, les Russes n’ont pas fini.. Le club des 5 n’a jamais été aussi désuni et démuni…

  9. patphil dit :

    les serbes sont des européens, de race blanche et de culture chrétienne, ils doivent donc être éliminés! non? seulement se taire, subir et baisser les yeux?

  10. ETIENNE dit :

    J’habite depuis 20 ans dans les Balkans, prétend au moins connaitre un peu le sujet.
    Historiquement, la terre des Branković (70% du Kosovo), est Serbe.
    L’Empire ottoman a fait venir des populations albanaises fraichement islamisées pour coloniser la terre qui était presque vidée de populations après la bataille de Kosovo Polje au XVI ème siècle.
    L’expansion rapide de la population albanaise commence vers la fin du XIX ème siècle
    Le point de vue Serbe est donc vrai sur ce point.
    Mais les Serbes oublient TOUJOURS de mentionner qu’ils ont expulsé 150-200000 albanais de la vallée de Niç (Sud Serbie) fin XIXème siècle. Passez en Turquie et vous verrez les descendants de ces populations.
    Ma conclusion est que j’écouterai les Albanais le jour où ils reconnaitront la terre des Branković, dénonceront les exactions contre les monastères Serbes et l’alliance de l’UCK avec les islamistes.
    J’écouterai les Serbes le jour où ils reconnaitront avoir pris la vallée de Nić en en expulsant les populations albanaises.
    Je rappelle que le conflit ne date pas d’hier. La légion SS Skanderberg était surtout chargée d’attaquer des Serbes. Les 10000 Albanais engagés dedans voulant eux mêmes se venger de massacres serbes dans les années 30, etc etc etc
    Le grand fautif c’est l’Empire ottoman, regardez la Bosnie…
    Il serait temps de se mettre autour d’une table, sans les USA ni la Russie derrière ne croyez vous pas? Ce serait normalement le rôle de l’Europe d’arbitrer et donc comme disait mon père “On est pas rendus”

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Migrants business : le transfert des migrants de l’Italie à l’Albanie sera dévolu à des navires privés

Découvrir l'article

Immigration

Migrants business : la mafia derrière les entrées légales de travailleurs étrangers

Découvrir l'article

Santé, Société

Dictature sanitaire en Italie : certificat de vaccination HPV et 4ème dose anti-covid obligatoires pour étudier ?

Découvrir l'article

Santé, Sociétal

Nouveau scandale pour la principale association pour la santé des personnes transgenres : WPATH bloque les résultats de sa propre recherche

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

Immigration, Vidéo, Vu ailleurs

Manifestation historique contre l’immigration et l’insécurité à Vérone [vidéo]

Découvrir l'article

Société, Tribune libre

Des femmes affirment préférer se retrouver face à un ours plutôt qu’à un homme. Délire ou réalisme ? Le point de vue d’une non-féministe [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal, Société

9 pays de l’UE ont refusé de signer la déclaration européenne des droits LGBT

Découvrir l'article

International, Société

Derrière les manifestations de soutien à la Palestine des campus américains, des financements chinois ?

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky