Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Multiculturalisme : quand le Pays de Galles découvre les gangs albanais

Les nationalistes gallois sont généralement de sympathiques naïfs de gauche tendance woke. Sensibles aux pires absurdités LGBT et Black Lives Matter, ils découvrent cependant depuis quelques temps la réalité de l’accueil inconditionnel des immigrés. Et la désillusion est rude.

La dernière affaire en date illustre bien cette découverte de la réalité.

Trois membres d’un gang albanais qui ont brutalement tué un jeune de 23 ans et l’ont jeté dans une rue résidentielle de Cardiff ont été condamnés à de lourdes peines et emprisonnés. Le corps de Tomasz Waga, originaire de Dagenham dans l’est de Londres, a été retrouvé sur Westville Road à Cardiff le 28 janvier 2021, après avoir été battu à mort.

Josif Nushi, Mihal Dhana et Hysland Aliaj ont été reconnus coupables d’avoir participé au meurtre de Tomasz Waga à la suite d’un procès devant le Newport Crown Court.

Le jury a été informé que M. Waga faisait partie des quatre hommes qui ont voyagé de Londres cette nuit-là pour effectuer un casse dans une plantation de cannabis créée par le gang.

M. Waga avait déjà été condamné pour avoir commis un crime similaire.

Gardner

En pénétrant par effraction dans la propriété de trois étages – un ancien cabinet médical sur Newport Road – ils ont découvert qu’Aliaj, le «jardinier» du gang, dormait dans l’une des pièces.

Après avoir entendu les cambrioleurs, Aliaj a alerté d’autres membres, dont Nushi et Dhana, qui ont réussi à se rendre à la maison en moins de cinq minutes.

M. Waga et son associé Carl Davies, qui étaient restés dans la maison pour ramasser des plants de cannabis, ont tenté de s’enfuir par une fenêtre à l’étage mais ont été acculés par les trois accusés.

M. Davies a réussi à se frayer un chemin hors de la propriété, subissant quelques blessures avant de se cacher derrière un mur de jardin à proximité.

Compte tenu de ses blessures – il y en avait 28 au total et comprenaient un traumatisme crânien grave, des côtes cassées et une fracture du bas du dos – on pense qu’aucune chance n’a été laissée au Londonien, son corps comprenant en effet des traces de coups de pied et de coups à la tête avant d’être traîné hors de la maison et dans un véhicule Mercedes en attente.

Il a été conduit sur une courte distance avant d’être poussé hors de la voiture dans la rue.

Dans une déclaration lue au tribunal, la sœur de M. Waga, Patrycja Waga, a déclaré que son frère avait été “jeté comme on jette des ordures”.

Nushi, 28 ans, de Ninian Road, Roath, et Dhana, 29 ans, de Colum Road, Cathays, ont été reconnus coupables de meurtre et mardi ont été condamnés à la réclusion à perpétuité – Nushi avec une peine minimale de 20 ans, et Dhana avec un minimum de 16 ans de prison.

Aliaj, 31 ans, sans domicile fixe, a été reconnu coupable d’homicide involontaire et condamné à 10 ans de prison. La cour lui a signifié qu’il purgerait les deux tiers de sa peine avant d’être libéré sous licence.

Nushi et Dhana ont également été reconnus coupables de blessures intentionnelles sur M. Davies, tandis qu’Aliaj a été reconnu coupable de blessures illégales. Nushi et Aliaj ont également plaidé coupables de complot en vue de produire une drogue contrôlée de classe B.

Deux autres, Gledis Mehalla, 20 ans, sans domicile fixe, et Mario Qato, 27 ans, de Lansdowne Road, Londres, ont été acquittés du meurtre de M. Waga car le jury a été invité à rendre un verdict de non-culpabilité faute de preuves.

Le juge Cotter a qualifié le réseau de drogue d ‘«opération sophistiquée de croissance à grande échelle».

Crédit photo : police du Pays de Galles

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Multiculturalisme : quand le Pays de Galles découvre les gangs albanais”

  1. Didier Viard dit :

    Le terme de “gang albanais” me laisse songeur (après beaucoup d’autres analogues, relatifs à d’autres groupes humains, que laissent échapper les médias): Voilà des gens qui constituent de petites minorités au sein d’une nation qui fut une gloire de l’histoire moderne, donc a priori impressionnante. Ils ne font pas encore les lois, ni ne commandent la police, ni ne sont puissants dans l’économie officielle ou d’autres fonctions politiques. Or, ils ont organisé une économie de type libéral, ont leur cohésion et leur service d’ordre, ils se débrouillent, ne semblent pas intimidés et se montrent aptes à défier leur environnement sociologique. Dans l’Europe d’aujourd’hui, comme on sait, ils ne sont qu’un exemplaire d’un vaste phénomène. Ne faudrait-il pas y voir une démonstration quasi expérimentale de la force que procure le sentiment identitaire et communautaire?…

    • W.Schaw dit :

      Ce sont des anges somme toute…
      alors qu’il est de notoriété publique et internationale que la société albanaise est gangrénée par la mafia qui pratique toutes sortes d’exactions en Europe et au-delà (vol, escroquerie, meurtres commandités ou pas, prostitution, trafic d’êtres humains, et j’en passe).
      L’angélisme et la bien-pensance ont encore de beaux jours…

  2. Didier Viard dit :

    Navré de devoir vous faire observer que vous n’avez pas saisi le sens de ma question. A moins que vous préfériez la refuser. Le jugement de valeur sur les agissements de ces groupes n’est pas ici mon objet. Il est décalé par rapport à ma réflexion, qui porte sur des facteurs humains très généraux, avec une intention de pure objectivité. Mais qui peut faire réfléchir… Merci quand même pour la réaction.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Sociétal

CNEWS, le procès de Moscou

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Strade Bianche 2024. Parcours, start-list, présentation

sommeil

Santé

Procrastination du sommeil : un fléau moderne aux lourdes conséquences

Politique

Exclu de son lycée pour une question posée sur le génocide vendéen et pour son engagement politique ?

afp_desinformation

Sociétal

“Fact-checkers” : à gauche toute !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, LORIENT, VANNES

Morbihan. Des saisies de drogue en forte hausse en 2023 [Vidéo]

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Trafic de drogue à Bellevue : 116 000 € en liquide et 3 kg de cocaïne chez le bénéficiaire du RSA

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Découvrir l'article

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Justice, Société

Vendée : 4 individus condamnés pour trafics de drogue

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍