Russie: l’interview de Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma, par des procureurs de BFMTV

Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma, la chambre basse du parlement russe, était l’invité de 22h Max sur BFMTV ce lundi soir.

Plutôt que des journalistes et des chroniqueurs, ses interlocuteurs semblent s’être transformés en juges et en procureurs, dans ce qui relève d’un débat proprement sidérant. Sans doute que si ils étaient envoyés en première ligne de la boucherie actuellement en cours à l’est de l’Europe, ils dépenseraient un peu moins de salive belliqueuse.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

16 réponses

  1. Rappelons-nous le Havre dévasté, Lorient rasé, Berlin rasé, Belgrade bombardé par l’OTAN pendant 87 jours, des milliers de morts européens pour la gloire des USA. L’Ouest est bien mal placé pour donner des leçons à la Russie avec la suffisance d’un MAX. Les Russes ne bombardent pas les civils, s’ils ne sont pas boucliers humains des Ukrainiens. Admirons le Français impeccable de ce descendant de TOLSTOI!

    1. C’est un propagandiste rémunéré.
      Ces gens ne méritent pas d’attention.
      Voila ce que m’écris une amie russe après avoir vu cette interview

      1. Tout à fait d’accord, contrairement aux idées reçues, distillées par la Russie impérialiste, par défaut, et qui, – au risque de surprendre voire de faire sourire, – s’est donnée, par l’entremise du Grand Alcoolique de l’URSS agonisante, nullement un prétendu « tsar moderne », mais, tout simplement un HOMME de PAILLE.., apte à faire le coup de poing, le coup de force, les coups les plus tordus sous la protection morale de l’église Orthodoxe; ce qui lui vaut onction d’une certaine élite conservatrice. Foin du communisme antireligieux, si peu prometteur dans la poussée des confessions communautaires actuelles, axées sur la foi, même au plus profond de l’incroyance. Poutine, reconnu de « basse extrace », d’abord chétif et sans nom, donc sans honneur à perdre n’eut qu’une notoriété à se construire, et ce ne pouvait être que par les excès auxquels nul autre, d’un certain rang n’était ou ne serait en mesure d’accomplir, vu la hauteur des risques. Donc, il fut !

  2. Le cynisme tranquille de ce personnage (si les Ukrainiens voulaient bien se coucher devant Poutine, tout irait bien) est assez remarquable ! On peut parler en bon français tout en mentant effrontément… Si l’on est contre la destruction des villes bretonnes par les Alliés au nom de la libération de l’Europe, je vois mal pourquoi on trouverait légitime la destruction des villes ukrainiennes au nom de… au nom de quoi, d’ailleurs, sinon d’une tentative de reconstitution de l’URSS ?

  3. La guerre d’Ukraine, faisons fi de la propagande occidentale… En temps de guerre il faut ouvrir ses oreilles et ses yeux de tous les cotés et surtout activer ses méninges… Une fois l’Europe et la Russie dévastées qui sera le gagnant ? Pour toute bonne réponse une bouteille de C… C…

  4. Excusez moi d’être d’accord avec monsieur TOLSTOI. Pensez vous que le sang des Ukrainiens sont plus rouge ou avec plus de valeur que le sang des Russes qui ont étaient bombardé dans le Dombas pendant des années sans que l’occident trouve rien a dire, et là, les Américains ont décidé de reprendre la guerre froide, voir maintenant très brûlante contre les Russes. Bravo monsieur Tolstoï pour votre courage et détermination contre non pas six mais sept fous anti-russes.

    1. Mais, monsieur Manoukian, le Donbass n’est pas l’histoire d’un massacre unilatéral comme Poutine cherche à le faire croire ! C’est une guerre civile largement provoquée par des agents russes en riposte à la chute du président pro-russe Ianoukovytch, et dans laquelle les rebelles étaient soutenus par l’armée russe — sans écussons peut-être, mais avec des chars d’assaut et des missiles comme celui qui a abattu le vol MH 70 de Malaysian Airlines. Soyons clairs : sans le soutien de la Russie (qui reniait ainsi les engagements qu’elle avait pris en signant le Mémorandum de Budapest et au moins une dizaine d’autres contrats internationaux), les rebelles du Donbass n’auraient pas tenu quinze jours.
      Et si vous voulez mesurer les quantités de sang versées, prenez les rapports de l’ONU : moins de la moitié des morts du Donbass sont des rebelles, les autres étant des militaires ukrainiens et des civils. Prenez aussi en compte le nettoyage ethnique auquel les pro-russes se sont livrés. Un million et demi d’habitants du Donbass ont fui pour sauver leur vie. Ils ont fui vers l’Ukraine, pas vers la Russie : quand on dit « le Donbass », on ne désigne pas deux oblasts uniformément pro-russes mais une population partagée, dont les désaccords auraient probablement pu s’arranger pacifiquement si l’armée russe ne s’en était pas mêlée.

      1. « Selon un spécialiste militaire français, il faut, pour abattre un avion de ligne, disposer d’un « système d’armement sophistiqué de défense antiaérienne ».

        Veuillez lire l’article du Monde du 21 Juillet 2014. Merci

        « Selon le spécialiste militaire, pour abattre un avion de ligne, il faut disposer d’un « système d’armement sophistiqué de défense antiaérienne ». Ce type de batterie de missiles se compose principalement d’un radar pour repérer l’avion, d’un poste de commandement pour le cibler et décider de l’abattre et enfin d’une plateforme de lancement de missiles pour l’abattre. Ce spécialiste précise que seul un puissant missile peut atteindre un avion en plein ciel. »
        « De l’avis du spécialiste militaire, la mise en œuvre d’une batterie de missile sol-air relève plutôt de la compétence d’« une armée régulière » que de celle de « pieds nickelés » comme les séparatistes prorusses. Il précise que ce type d’armement mobilise une dizaine de soldats au savoir-faire pointu. »

      2. « massacre unilatéral » de la part de Poutine … Vous trouvez vos sources de désinformation ou ? Parce que je vais vous conseiller d’en changer et d’arrêter BFMTV à haute dose c’est mauvais pour votre cerveau. Ça faisait 8 ans que unilatéralement l’ukraine bombardait les provinces autonomistes, pas l’inverse les autonomistes ne bombardait pas les autres provinces. L’interdiction du russe dans les administrations, le massacre d’Idessa, les formations de bataillons d’extrême droite anti russe, l’appel du président Porochenko de tuer tous les autonomistes y compris les enfants. Si ce n’est pas un ethnocide au sein d’un pays façon Tutsi-Hutu au Rwanda qu’est-ce donc ? Renseignez vous sur la réalité de cette guerre civile et vous comprendrez que ni les USA ni l’occident ni la Russie n’avaient à s’engager militairement mais les USA en ont décidé autrement en armant Kiev dans sa guerre fratricide. Point.

  5. Merci de permettre de parler de cette guerre avec une autre vision que celle du côté Ukrainienne.
    Je souhaiterai un échange téléphonique ou courriel avec monsieur Tolstoï. MANOUKIAN Georges Guevorg né à Erevan en 1953 arrivé en France en Janvier 1966.
    Le porte parole de votre ambassade, également un monsieur très compétant.

  6. Et blackwater, et la légion étrangère et tous les groupements terroristes appelé  »armée de libération » armés par les ricains pour leurs révolutions colorées….

  7. Non non aucune élite ne s’intéresse aux enfants ni en Haïti ni en France ni aux Usa….on en a aucune preuve bien sûr, cependant l’arrogance de la mauvaise foi trace la voie du futur européen….

  8. quelle arrogance de la part de ses pseudos journaleux militaires. en bon toutous qu’ils sont, ils suivent la ligne de conduite de leur patron qui est le copain de macron. pitoyables Français. Bravo Monsieur Tolstoi.

  9. Le fait de s’exprimer correctement en français, en anglais et russe, relève d’une performance moindre que de traduire de même que de rédiger avec facilité des textes en ces langues que sont le latin/grec antiques, à satisfaire lors du simple baccalauréat en lettres classiques des années 50, en France… bien que ne furent exclus l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’Italien ?
    Que penser d’un élu – érigé en élite intellectuelle et sociale du prétendu très grand pays de Russie, avide de piller son voisin – déclarant que les massacres civils sont imputables aux Ukrainiens, seuls responsables des retombées des missiles Russes lors des interceptions ? De quel droit international la Russie se prévaut-elle pour tirer ces missiles, que les Ukrainiens, pour se défendre, doivent abattre ? En somme, le déni administré, à l’état pur… destiné aux benêts que seraient les occidentaux…. La relation de cause à effet, parfaitement intangible, s’oppose avec rigueur à tel postulat. lié à l’irresponsabilité, inconditionnelle, du belligérant russe. Echappant à toute règle .
    De même que …
    Le fait de reconnaître – en guise d’hommage appuyé avec condescendance – aux femmes ou mères des soldats russes,, leur mérite de confectionner des chaussettes pour ces militaires de troupe, atteste, d’une part , les insuffisances du Kremlin, le niveau de corruption d’un pays toujours prompt à exprimer sa créativité, ses richesses dont se gaveraient à outrance une poignée de dirigeants et comparses, au détriment du peuple;, et, d’autre part, sous-entendrait une certaine médiocrité dans l’apprécioation de l’esprit de synthèse, ou une incroyable maladresse verbale sur le plan analytico-diplomatique.
    Enfin, « d’appartenance aristocratico-littéraire », par contraste avec ce que représente actuellement le Kremlin, l’on se demanderait comment un homme d’une telle valeur aurait-il pu s’engager dans une telle galère ? Mais, ici, comme ailleurs, il y aurait des voies impénétrables.
    Enfin, déclarer, contrairement au Chef Suprême, l’ntention d’asservir ou de réunifier l’Ukraine, alors qu’il se fut agi, jusqu’ici,  » d’objectifs atteints » , en l’état actuel de l’emprise Russe, au Sud, serait-ce franchise, excès verbal, vanité ou duperie ? ( Telles que les choses apparaitraient)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS