Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Délire woke : pour la Norvège, la peinture blanche est raciste

J’avoue devenir avare de toutes ces folies, ces élucubrations, ces délires wokes : ils exercent sur moi une véritable fascination morbide. Plus ils sont énormes, plus ils m’attirent ! Je me lève le matin en me demandant quelle sera l’aberration du jour.

Il y a quelques jours de cela, me voici ébahie par une nouvelle provenant de Norvège : la peinture blanche serait… raciste ! Il va sans dire que, tout comme n’importe quel cerveau normalement constitué, j’ai d’abord cru à un fake. Et pourtant non, il s’agit d’une très sérieuse recherche du gouvernement norvégien, qui entend savoir comment diable la Norvège a t’elle propagé cette horrible chose chargée de mal nommée blanchitude. En particulier à travers la diffusion au monde entier du blanc de titane, une peinture blanche d’origine norvégienne.

Un nouveau délire qui aura couté au contribuable de la nation d’Andersen la modique somme de 1,2 million de dollars ! Un peu cher la blague. Vous aurez noté que ce n’était pas une question, mais une enquête : on part du principe que la blanchitude comme ils disent, c’est mal, et que chacune des nations de ce même monde blanc est coupable. Mais, bon, ce qu’il y a de bien avec les whiteness studies – si, si, ça existe ! -, c’est que ça engraisse bien des associations, des pseudos chercheurs et autres “sociologues”. Bienvenus dans l’ère des débiles au manettes : les idiots, les farfelus et les incultes ont enfin une chance d’accéder aux hautes sphères qui leurs étaient jusqu’à présent fermées. Incultes, oui, car il ne faut pas un bac+8 pour savoir qu’en Afrique et en Asie, le blanc est lié à la mort et au deuil. Mais passons…

​Savourez plutôt : “Le projet de recherche « How Norway Made the World Whiter » (“Comment la Norvège a rendu le monde plus blanc”) étudie une innovation norvégienne : le pigment blanc de dioxyde de titane (TiO2), dans une prospective historique, esthétique et critique, en mettant l’accent sur la façon dont le pigment transforme les surfaces dans l’art, l’architecture et le design. La principale question de la recherche est la suivante : quels sont les changements culturels et esthétiques provoqués par les surfaces en titane blanc et TiO2 – et comment le matériau en soi et ces changements peuvent-ils être conceptualisés et rendus visibles ?”

On se demande à chaque fois comment on n’y a pas pensé avant ! Étant d’une extrême bonté, je vous évite la lecture de ce charabia décérébrant et je vous anticipe sa conclusion. Peintres et architectes sensibles s’abstenir, c’est du lourd : le pigment blanc sur les murs véhicule une «structure culturelle et visuelle de privilège Et bien oui, parce que, «la blanchité n’est pas seulement une condition culturelle et sociétale liée à la couleur de la peau, aux privilèges et à l’exclusion systématique, elle se matérialise partout autour de nous.» Y’a franchement de quoi avoir peur ! Je n’ose penser à ces pauvres Inuits au milieu de la banquise, ni à ces romantiques qui regardent la Lune sans savoir qu’ils subissent “exclusion systématique” et “préjudice racial”.

On nous avait déjà fait le coup avec la “blanchité alimentaire”…. c’est maintenant au secteur du BTP de trembler !

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Délire woke : pour la Norvège, la peinture blanche est raciste”

  1. alienor dit :

    je comprend pourquoi je me sens mal dans la maison que je loue, tous les murs sont blancs, mais quelle horreur ! je vais tout peindre en noir, c’est mieux non ?

    • Patricia Pérou dit :

      J’aime votre commentaire, et je m’associe à vous dans cette “culpabilité”. Mais les murs noirs, cela ne va pas me donner des idées noires ? Mais est-ce du racisme que d’avoir des idées noires ? Je ne sais plus dans ce monde qui a perdu la tête.

  2. PL44 dit :

    L’annonce du gouvernement “norvégien” est en anglais. La langue norvégienne serait particulièrement raciste ? Bientôt l’anglais ?

  3. domper dit :

    Quel délire ! le racisme paranoïaque et l’hystérie du ” mal blanc ” atteignent des sommets. Ils ont oublié de stigmatiser le blanchiment des dents, les examens blancs, le blanc du poulet, le blanc-seing, la marque Blanche Porte, les phares blancs, l’ours blanc etc….

  4. ZOBI78 dit :

    FAUT QU ILS ARRETENT LA CONSOMMATION DE HARENG LES NORVEGIENS

  5. alain charpiat dit :

    Il me semble bien que Andersen est danois….Cela dit, oui même la Norvège semble bien basculer dans cette folie….

  6. xavier dit :

    un corbeau ne s’appellera bientot plus “corbeau”, mais oiseau de couleur……tout comme nos amis Espagnols qui vont devoir modifier leur langue , le noir s’appellera désormais couleur sombre…

  7. patphil dit :

    alger la blanche , casablanca (ville blanche) sont donc des racistes, quant au taj mahal en inde ou dans la plupart des pays d’afrique, les gens ont démontré qu’ils étaient racistes! la rubrique “ils sont fous” vien de s’enrichir d’une pépite nordique

  8. Blanco dit :

    C’est vrai que voter blanc, en plus d’être un affront à la démocratie, est un acte d’extrême racisme. Mais bon sang, pourquoi n’avons nous pas encore eu notre président noir ?
    Et si le prochain candidat du partie de Marine Lepen était une femme noire musulmane. Comment l’opposition pourrait contrer son élection qui serait alors gagnée d’avance ?

  9. Jacky Noiret dit :

    Mercedez était déjà tombé dans ce délire en adoptant pour les voitures de formule 1 la couleur noire à la place de la couleur originelle argentée. Les fameuses voitures “flèches d’argent” avaient été rebaptisées “flèches noires”. C’était en 2020, en soutien au mouvement Black Lives Matter. Aujourd’hui, Mercedez revient à la couleur d’origine mais conserve le noir pour des parties de carrosserie, afin de ne pas choquer des partisan de la cause. Oui.. aujourd’hui il faut tout “créoliser” pour employer un terme
    cher à Mélanchon. Avez-vous vu une publicité non créolisée ? Si ce n’est pas le cas, c’est que c’est raciste !
    Enfin, pour finir de conjurer la suprématie blanche il faudra bannir de notre vocabulaire nombre de mots contenant le terme blanc. Bref, les académiciens ont du travail sur la planche. Quant aux blancs-becs qui ne sont pas contents, ils voteront noir aux prochaines élections.

  10. Lepiaf18 dit :

    ON fait (ils font) comment pour le blanc d’œuf ? Mais où va se nicher la connerie !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Jean-Luc Mélenchon est-il limité ?

Découvrir l'article

Politique

Délinquants violents au pouvoir ? La gauche en raffole. Le cas Ilaria Salis

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Élections législatives volées ? Une gifle nécessaire, réjouissons-nous ! [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Société

La chanson des élections ? Pour Breizh-Info, c’est celle-ci ! (Si belle et si triste à la fois)

Découvrir l'article

International, Société

Des Gay Pride américaines interrompues par des manifestants pro-palestiniens. Court circuit à gauche

Découvrir l'article

A La Une, International

Julian Assange est enfin libre !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine

Le vin le plus ancien du monde découvert en Espagne

Découvrir l'article

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal

Macron en campagne électorale en Italie, ou l’art de se faire haïr à l’étranger

Découvrir l'article

Immigration, International

La Finlande a fermé sa frontière orientale pour stopper les flux migratoires. Fin de la rhétorique pro-migrant ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky