Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Selon un sondage en ligne, 44% des salariés souhaiteraient réduire leur temps ou implication au travail en 2023

Face au contexte économique et social actuel (inflation, pouvoir d’achat, marché du travail…) les Français prévoient-ils pour 2023 de grands changements professionnels ? C’est ce qu’a voulu savoir Talent.com  qui a interrogé 1016 actifs français sur les changements qu’ils comptaient mettre en œuvre dès cette nouvelle année. Avec toutes les pincettes qu’il faut prendre pour ce type de sondage en ligne (voir la méthodologie en bas d’article).

Principaux enseignements

  • 1 Français sur 2 craint pour la sécurité de son emploi en 2023
  • 6 Français sur 10 n’ont pas d’envie de changement professionnel à cause du contexte économique et social actuel
  • Pour y faire face et augmenter leur pouvoir d’achat : 24% souhaitent demander une augmentation, 14% envisagent de suivre une formation et seul 1 sur 10 veut quitter son employeur actuel
  • Les salariés aimeraient gagner plus pour : épargner plus (53%), pour leurs enfants (39%), pour se payer des biens de consommation courante (39%)
  • 28% des salariés souhaitent désormais faire uniquement et strictement ce pour quoi ils sont payés et pas plus
  • 44% des salariés souhaitent réduire leur temps ou implication au travail alors que seulement un quart chercherait plutôt à améliorer ses performances
  • En 2023, 37% des Français souhaitent mieux équilibrer leur temps entre vie pro et vie perso

Les Français mitigés quant au marché du travail actuel

Un début d’année difficile à appréhender pour les actifs ? Entre alertes (inflation, baisse du pouvoir d’achat, hausse des taux de crédits…) et signaux positifs (marché du travail dynamique, taux de chômage en baisse, fort besoin de main d’œuvre…) les Français sont mitigés sur la sécurité de leur emploi. Pour preuve, selon l’enquête réalisée par Talent.com du 17 au 18 janvier sur 1016 Français actifs en poste, la moitié d’entre eux déclare craindre pour la sécurité de son emploi compte tenu du contexte économique et social actuel.

Début 2023, les Français choisissent donc de sécuriser leur situation professionnelle, puisque six répondants sur dix avouent que le contexte les incite à conserver leur poste cette année.

Pour autant, pour faire face au contexte économique actuel et pour augmenter leur pouvoir d’achat, ce début d’année sera l’occasion pour certains de demander une augmentation (24%) ou une promotion (12%). Preuve que le bulletin de paie contribue toujours à la satisfaction professionnelle des salariés. 2023 c’est également l’année de la montée en compétences : 14% des actifs interrogés envisagent en effet de suivre une formation. D’autres, encouragés par le marché du travail dynamique, déclarent vouloir changer de métier (12%) ou de secteur d’activité (10%). La mobilité ne fait pas non plus l’unanimité quand il s’agit de prendre un tournant dans sa carrière pour augmenter ses revenus : seuls 8% des salariés envisagent de déménager et de changer de région. De même, dans un pays où l’entrepreneuriat est pourtant favorisé, les salariés restent encore timides face à la création d’entreprise : 6% souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat.

Des changements professionnels pour gagner plus

Les Français qui comptent faire des changements professionnels pour augmenter leurs revenus invoquent les raisons principales suivantes : pour épargner plus (53%), pour leurs enfants (39%), ou pour se payer des biens de consommation courante (39%).

Moins d’implication ou plus de performances ?

Le sondage montre que 44% des salariés souhaitent réduire leur temps ou implication au travail alors qu’un quart chercherait plutôt à améliorer leurs performances. Dans le détail, 28% des interrogés souhaitent faire uniquement et strictement ce pour quoi ils sont payés et pas plus. C’est sur ce principe que repose la tendance du « Act Your Wage » relayée par de nombreuses vidéos sur TikTok. L’idée est d’inciter les salariés à travailler à hauteur de leur rémunération, en réalisant seulement les tâches pour lesquelles ils sont payés, pour éviter le surmenage. En outre, près d’un sur cinq déclare qu’il ne quittera plus le bureau trop tard le soir (19%), quand 14% ne se connecteront plus en dehors de leurs heures de travail.

A l’inverse, pour améliorer leur productivité, certains ont décidé de faire plus d’heures supplémentaires en 2023 (15%), d’arrêter de procrastiner (12%) et d’éviter d’arriver en retard au bureau (8%).

L’avènement de l’équilibre vie pro/vie perso

2023, c’est aussi l’occasion de prendre de bonnes résolutions en termes d’organisation au quotidien. Parmi la liste des changements que les Français comptent mettre en œuvre pour améliorer leur travail cette année, une résolution se dégage particulièrement. Plus d’un tiers des répondants déclare en effet vouloir “Mieux équilibrer son temps entre vie professionnelle et vie personnelle” (37%). Dans cette logique, 24% entament cette nouvelle année avec la volonté de s’accorder enfin de vraies pauses, le midi et pendant la journée. Plus courant, bien que rarement observé sur le long terme, ils sont 19% à vouloir commencer une activité sur ces temps de pause.

Enfin, afin de fluidifier les relations et d’améliorer leur cadre de travail, 15% des répondants vont privilégier leurs rapports avec leurs collègues en 2023 et 17% souhaitent développer leur réseau professionnel.

Méthodologie : sondage mené par un questionnaire en ligne administré par Yougov du 17 au 18 janvier 2023 auprès d’un échantillon de 1016 Français actifs en poste, âgés de 18 ans et plus.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Santé, Social

73% des Français plébiscitent la prise en charge à domicile pour la fin de vie

Découvrir l'article

Economie, International, Social, Sociétal

Travail. Au Royaume-Uni, la semaine de quatre jours est un succès

Découvrir l'article

Economie

Partage de la valeur et épargne salariale : des dispositifs de plus en plus favorables aux salariés

Découvrir l'article

Informatique, Social, Sociétal, Technologies

Intelligence artificielle : des Français partagés entre fascination et inquiétudes professionnelles

Découvrir l'article

Immigration, International, Social, Sociétal

Allemagne. À Berlin, des personnes âgées remplacées par des migrants dans une maison de retraite

Découvrir l'article

Economie, Santé, Social, Sociétal

Absentéisme. Près de la moitié des salariés français concernée en 2022

Découvrir l'article

GUINGAMP

Mobilisation contre la réforme des retraites, précarité, maternité…Quand la télévision sud-coréenne s’intéresse à Guingamp

Découvrir l'article

Social

Retraites. Les manifestants sont toujours remontés ! [Reportage]

Découvrir l'article

Social

Manifestation contre la réforme des retraites et le Gouvernement. Où descendre dans la rue en Bretagne le jeudi 6 avril 2023 ?

Découvrir l'article

NANTES, Social

Nantes : la reprise de la collecte des ordures bloquées, la lassitude en ville

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky