Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tyrannie woke au Canada. Un adolescent exclu de son lycée catholique et arrêté par la police pour avoir dit qu’il n’y avait que deux genres

La tyrannie woke bat son plein au Canada.. Une école catholique de Renfrew a suspendu un élève et l’a fait arrêter pour avoir exprimé une banalité, à savoir qu’il n’y avait que deux genres. Josh Alexander a été suspendu en novembre dernier pour des commentaires sur le genre faits en classe et on lui a dit qu’il ne pourrait pas retourner en classe tant qu’il ne se rétracterait pas.

Lundi, Alexander est retourné en classe et a été rapidement accueilli par le directeur adjoint, arrêté par deux policiers locaux et accusé d’intrusion. Le désormais ancien élève de l’école secondaire catholique St. Joseph’s a déclaré au National Post dans une interview qu’il avait fait des commentaires lors d’une discussion en classe sur le genre.

« Il était question d’étudiants masculins utilisant des toilettes féminines, de dysphorie de genre et d’allaitement masculin. Tout le monde partageait ses opinions sur le sujet, tous les élèves qui le souhaitaient participaient, y compris le professeur. J’ai dit qu’il n’y avait que deux genres, que l’on naissait homme ou femme, et cela m’a valu des problèmes. Et j’ai dit que le genre ne l’emporte pas sur la biologie.»

Un avocat représentant Alexander a déclaré que l’école ne le laissera plus assister aux cours tant qu’il n’acceptera pas “de cesser d’utiliser l’ancien prénom d’un étudiant transgenre et de ne plus participer à deux cours de l’après-midi car ces cours sont suivis par deux étudiants transgenres qui désapprouvent les croyances religieuses de Josh”.

Alexander a déclaré au National Post qu’il n’avait jamais utilisé l’ancien prénom d’un autre élève après sa transition. Quant aux étudiants transgenres qui désapprouvent les propos d’Alexander, ils devraient peut-être réfléchir au fait qu’ils fréquentent une école catholique, ou du moins une école qui se dit catholique.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Tyrannie woke au Canada. Un adolescent exclu de son lycée catholique et arrêté par la police pour avoir dit qu’il n’y avait que deux genres”

  1. gaudete dit :

    chronique des cinglés, je crois que le Canada bat tous les records de la C…………. Quant au directeur de cette école il n’a rien à voir avec la religion catholique, accepter de telles âneries c’est un pois chiche à la place du cerveau qu’il a

  2. domper dit :

    Je dit comme Alexander qu’il n’existe que deux genres …..l’un représente l’intelligence et l’autre la plus grande bêtise de tous les temps !

  3. zobi78 dit :

    le decadence en marche et on autorise cette ignominie

  4. bevout dit :

    Il est temps que les canadiens lèvent fourches et cognées

  5. Amanda dit :

    “Il y a deux choses sans limite : l’Univers et la Bêtise humaine. Mais pour l’Univers je n’en ai aucune certitude.” (Albert Einstein)

  6. kaybee dit :

    Cette folie sera bientôt chez nous.

  7. Michel dit :

    Vivement que Trump envahisse le Canada sinon c’est Poutine qui viendra y mettre bon ordre :))

  8. Nanie dit :

    Allaitement masculin, oui ça cloche, c’est soit allaitement féminin ou mieux allaitement tout court mais pas masculin . Des seins c’est une femme, si un homme trans veut allaiter c’est que finalement il est pas si mal dans un corps de femme, femme étant la femelle qui peut accoucher et allaiter.
    Certains veulent le beurre , l’argent du beurre et le c..de la crémière, faut savoir ce qu’on veut, ce qu’on est, un homme n’allaite pas, si il le fait c’est que c’est encore une femme pas prêt à renoncer à certains avantages de la féminité .
    Et la vie sociale, c’est aussi pour ces 2 élèves trans côtoyer ceux qui ne pensent pas pareil, qui croit autrement, qui vote autrement , sinon ils ne s’intègrent pas vraiment si on agit différemment avec eux.

  9. patphil dit :

    ce gamin doit comprendre que la liberté d’expression est réservée aux seuls “progressistes”

  10. jocelyn pellegrini dit :

    Une école catho ? Putain je comprends plus rien moi !

  11. Fan dit :

    Il n’y a et il n’existe que deux genres… après l’homme et la femme il y a les animaux et les autres genre ne valent rien ils ne sont même pas digne d’être appelé animaux car même dépourvu de conscience les animaux savent qu’il y a que deux genres.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

Découvrir l'article

Tribune libre

Censure, discrimination, l’insupportable manque de dignité de gauchistes [L’AGORA]

Découvrir l'article

International

Espagne. Les hétérosexuels, bientôt des sous-citoyens ?

Découvrir l'article

International, Santé, Social, Sociétal

Santé. Le gauchisme, une maladie mentale au sens médical ?

Découvrir l'article

A La Une, International, Société

Dictature woke : une Italienne à New York témoigne “je dois continuellement m’excuser d’être blanche”

Découvrir l'article

Animaux, Economie

Des animaux utilisés dans le monde Woke d’Hollywood confinés, isolés et pratiquement affamés

Découvrir l'article

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Découvrir l'article

International

« J’ai pris conscience de la réalité raciale en travaillant dans les écoles ». Un canadien témoigne

Découvrir l'article

International

Folie Woke en Ecosse. Une nouvelle loi prévoit que les parents qui refuseraient le changement de sexe de leur enfant pourraient encourir jusqu’à 7 ans de prison

Découvrir l'article

Insolite

Canada. Avec l’argent public, Justin Trudeau fait installer des distributeurs de tampons hygiéniques…dans les toilettes des hommes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky