Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mais qui est l’imbécile qui menace Erwan Chartier et le journal Le Poher ? [L’Agora]

Le journaliste Erwan Chartier a reçu des menaces de mort. Et ce lundi matin, Le “Poher“, l’hebdomadaire dont il est le rédacteur en chef, a fait l’objet d’une alerte à la bombe. Visiblement, ces menaces s’inscrivent dans le contexte de l’ex-projet Horizon de Callac, dont il a beaucoup été question dans l’hebdomadaire, ce qui semble logique pour un hebdo local, y compris avec un parti pris plutôt pour ce projet et l’accueil de migrants.

Mais quand bien même, qui est le c…. qui menace un journaliste ?

Erwan Chartier est un homme de gauche. Oui effectivement ! Et alors ? Dans la démocratie que nous appelons de nos voeux, tout le monde aura le droit à la liberté d’expression, même si ce qui est dit est politiquement incorrect et nous heurte. La censure, le terrorisme intellectuel, c’est le gauchisme, c’est le wokisme. L’interdiction du droit au blasphème, c’est l’islamisme radical. Je suis personnellement une fervente catholique, tendance punk, mais j’admets parfaitement qu’on blasphème contre notre sauveur Jésus-Christ. Car j’admets parfaitement la laïcité et le droit des athées à raconter n’importe quoi.

Erwan Chartier est favorable aux migrants ? Eh bien que l’Etat lui en confie une demi-douzaine ! Il pourra ainsi raconter, dans le Poher ou sur son blog, son bonheur d’être “enrichi” au quotidien. Mais Erwan Chartier a, avant tout, le droit à la liberté d’expression. Les adversaires de cette liberté d’expression sont des imbéciles et n’ont qu’à d’aller servir de colleurs d’affiches à Sandrine Rousseau. La lutte contre la liberté d’expression c’est son truc !

Selon nos adversaires, Breizh Info serait un journal fasciste ! Je ne comprends pas où ces excités ont pu aller chercher ça. Qui aurait eu envie de vivre sous Franco, Mussolini ou Pinochet ? Et je ne parle pas d’Hitler… Les nostalgiques du monde soviétique n’auraient pas vécu plus de trois jours en RDA ou dans l’URSS de Staline. Monde froid, triste, mécanique, règne du mensonge permanent et de la faillite généralisée. Dans le monde communiste, il n’y a rien qui marche. Sauf la police, qui court ! Cela n’empêche pas les gauchistes de clamer leur amour du communisme.

Eh bien nous, contrairement à ces neuneus, nous n’avons aucune fascination pour ces régimes. Bien au contraire ! Nous voyons déjà ce que c’est de vivre sous le politiquement correct, ça nous suffit largement !

Donc, dans la Bretagne que nous appelons de nos voeux, Erwan Chartier pourra la ramener tant qu’il veut. Défendre tout et son contraire, sa liberté d’expression sera garantie ! Beaucoup plus que la nôtre sous la dictature woke actuelle, en tout cas.

D’ailleurs, à propos de menaces de mort, il faut préciser que notre rédacteur en chef, Yann Vallerie, en a reçu quelques unes assez précises lors des contre-manifestations de Callac organisées par les gauchistes pro-immigration. Mais celui-ci n’en n’a jamais fait part à la presse. Il faut dire qu’il a une certaine habitude de la chose et que la presse mainstream n’aurait pas écrit une ligne sur le sujet.

Et si le camarade Chartier avait eu vent des menaces sur Yann Vallerie, l’aurait-il soutenu publiquement ? Non, bien sûr. Tout simplement parce que le monde d’Erwan Chartier est fait d’oeillères devant l’évidence, de petites lâchetés et de terreur idéologique. Si ce monsieur nous soutenait publiquement au nom de la liberté d’expression, il se verrait immédiatement soumis à procès stalinien. “Les menaces d’extrême-droite, c’est le retour de la bête immonde, les menaces d’extrême-gauche, c’est le retour de Jean Moulin.”

Même si je suis une femme, j’estime avoir des baloches plus sévères que mon confrère Erwan Chartier, je n’hésite donc pas à le soutenir ici publiquement. Par principe et parce que je suis contre la censure. Cela ne m’empêchera pas de le combattre par la plume dès demain !

Que le c… qui menace Erwan Chartier rengaine donc ses délires et retourne au bistrot minable dont il n’aurait jamais dû sortir !

Anne-Sophie Hamon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Mais qui est l’imbécile qui menace Erwan Chartier et le journal Le Poher ? [L’Agora]”

  1. gaudete dit :

    D’accord sur bien des points notamment de mettre des immigrés dans la demeure de ce Chatrier juste pour lui montrer ce que ça donne, au bout de 15 jours il devient d’ultra droite. Mais quand elle dit parce qu’on est soi-disant en ripoublik on peut blasphémer sur son Sauveur, je ne suis pas du tout d’accord, nje ne suis même pas d’accord pour blasphémer contre Mahomet et pourtant j’exècre cette secte. IMa liberté commence là où termine celle des autres. Pourquoi n’injurie-t-on pas micron et ses séides si on vous prend la main dans le sac c’est la tôle assurée, pourquoi ne pas injurier la secte des FM qui détruit les valeurs de la France et de la religion qui a formé la France? Pourquoi ne pas injurier la ripoublik? Quand on voit comment les journaleux du torchon Libération ou de l’immonde montent au créneau contre le film Vaincre ou Mourir on imagine très bien si officiellement on se moquait de cette ripoublik socialiste soviétique et de ses valeurs, ce qui pourrait nous arriver. Simplement être contre l’avortement qui est un crime contre l’humanité, un génocide perpétuel, allez dire ça à la télé et demain vous êtes en tôleou pire assassiné. Alors droit au blasphème soyons sérieux. Que les gens respectent la religion et les opinions des autres et le monde ne s’en portera que mieux et que les médias fassent le travail pour leur raison d’exister mais qu’ils ne soient plus un repaire de gauchistes malfaisants, véritables tribunaux du guépéou

    • PL44 dit :

      Aux USA (qui ne sont pas particulièrement ma tasse de cidre) il y a une totale liberté d’expression tant qu’on appelle pas explicitement au meurtre.

  2. PL44 dit :

    Qu’on invente des menaces de mort et des agressions, ça s’est déjà vu.

  3. Vincent dit :

    Comparer Franco et Pinochet à Mussolini il faut le faire….

    Et surtout se dépêcher de prendre des cours d’histoire.

    Sinon pour le reste j’approuve complètement cette tribune.

  4. Henri dit :

    Anne-Sophie, ne critiquez pas les bistrots (même les minables), ce sont les derniers espaces de socialisation et de convivialité qui restent au fond de nos cambrousses…

  5. Manac'h Per dit :

    Lorsque vous écrivez chère Anne-Sophie “journaliste” concernant monsieur Chartier…. les guillemets s’imposent !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CALLAC

Décès d’une fillette de 7 ans dans les Côtes d’Armor : une médecin du Samu condamnée pour homicide involontaire

Découvrir l'article

CALLAC, Sociétal

Callac. Il témoigne sur Sud Radio après la polémique autour de sa réintégration comme pompier volontaire

Découvrir l'article

CARHAIX

Carhaix. Plus d’un an après, toujours pas de trace de « la menace d’extrême droite », après l’alerte à la bombe qui aurait visé le journal « Le Poher »

Découvrir l'article

BREST

Course-poursuite et menaces de mort à Brest : un jeune homme de 19 ans écroué

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal, Société

Pays Basque : une enseignante menacée de mort

Découvrir l'article

CALLAC

Callac. Desevel chas evit chaseal. Élever des chiens de chasse – 13 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Immigration : l’insupportable niaiserie de l’Emsav [L’Agora]

Découvrir l'article

CARHAIX, Local, Tribune libre

Pendant ce temps, Erwan Chartier continue son petit tour sur les « obsessions de l’extrême droite »… [L’Agora]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

« Ma France à moi ». Un film pro immigration réalisé par les promoteurs du projet Horizon de Callac

Découvrir l'article

Justice, Local, RENNES, Société

Stollgate : quand un journaliste bretonnant se prend les pieds dans le gallo

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky