Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Protocole en Mer d’Irlande. Des loyalistes menacent : « Les rues seront en flamme s’il n’est pas retiré »

Le gouvernement britannique a été informé par des rapports de sécurité qu’il devait commencer à traiter les menaces des groupes paramilitaires loyalistes de la même manière que celles des républicains dissidents. Cette demande fait suite à la dernière mise en garde sérieuse de hauts responsables de l’UVF, Ulster Volunteer Force, selon laquelle les loyalistes “détruiront le pays” et “les rues seront en flammes” si l’accord de Brexit (et donc de Protocole en Mer d’Irlande) entre le Royaume-Uni et l’UE ne supprimait pas la frontière de la mer d’Irlande.

Un accord sur le protocole NI entre le gouvernement britannique et l’UE est sur le point d’être conclu, mais la menace de violence a fait monter la pression sur le DUP, parti unioniste majoritaire placé désormais devant maintenant prendre une décision critique pour savoir si le contenu de l’accord, lorsqu’il sera annoncé, répond à ses critères pour un retour à un gouvernement en Irlande du Nord.

« Les avertissements de David Campbell (président du Conseil des communautés loyalistes) auraient dû être pris en compte. Ses efforts pour garder le contrôle de la situation sont à bout de souffle. Les loyalistes sont maintenant mobilisés, et au lieu que le 25e anniversaire de l’accord de Belfast soit une célébration, les rues seront en flammes. Les loyalistes vont tout saccager. Il est très facile de retirer la main du volant et de laisser les hommes en liberté » a indiqué une source loyaliste au journal Sunday Life.

La députée Sorcha Eastwood a déclaré que ceux qui émettent des menaces de violence « n’offrent rien d’autre que la haine, le sectarisme, la violence et la mort, tout en essayant de nous ramener aux mauvais jours. Il est grand temps que les groupes paramilitaires loyalistes actifs soient traités de la même manière que les groupes républicains dissidents par le gouvernement britannique. Etre ces menaces et la tentative d’assassinat d’un policier par la New IRA, nous trouvons ici dans une semaine qui fait écho à notre sombre passé. Nous sommes en 2023. Il n’y a absolument aucune excuse pour que ce groupe, ou tout autre groupe terroriste loyaliste, existe. Ils n’offrent rien d’autre que la haine, le sectarisme, la violence et la mort, tout en essayant de nous ramener aux mauvais jours. Maintenant, nous avons l’UVF qui menace de violence autour du Protocole. Cela contraste avec les affirmations précédentes de la Commission indépendante d’enquête concernant la transition des loyalistes loin de la violence »

Mme Eastwood a déclaré que l’approche du gouvernement britannique envers ces organisations doit changer. « Le gouvernement britannique ne peut plus continuer avec son approche actuelle des paramilitaires loyalistes – selon laquelle leurs activités sont simplement criminelles – et il est grand temps qu’il les traite de la même manière que les républicains dissidents. En outre, des organisations telles que le Loyalist Communities Council, qui normalise l’activité de l’UVF et d’autres, doivent quitter la scène, au lieu de donner de la crédibilité à ces voyous terroristes »

La menace de violence a également été globalement condamnée par toute la classe politique, qui sent bien que les tensions sont actuellement extrêmes. La New IRA d’un côté, les loyalistes de l’autre, le trafic de drogue à une échelle jusqu’ici jamais atteinte au milieu, la crise économique et sociale qui frappe l’Irlande du Nord, les tensions communautaires…il s’agit d’une poudrière, tout simplement. Il est temps de rapidement trouver un accord sur le Protocole, tandis que les dirigeants de l’Union Européenne semblent finalement assez peu soucieux du retour potentiel de scènes de guerre civile en plein coeur de l’Europe…

YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

Découvrir l'article

International

L’Irlande réunie, le choix le plus populaire pour les personnes de moins de 45 ans.

Découvrir l'article

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Le DUP accepte un accord pour rétablir le partage du pouvoir

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Une liste des trafiquants de drogue présumés liés au gang criminel “The Firm” mise en ligne à la suite du suicide d’une personne vulnérable

Découvrir l'article

International

Selon Mary Lou McDonald du Sinn Féin, Stormont, le parlement d’Irlande du Nord, devra être aboli dans une Irlande unie

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Détésté par les nationalistes et les Républicains, General Sir Frank Kitson est décédé à l’âge de 97 ans

Découvrir l'article

A La Une, International

Le gouvernement irlandais « a envisagé de prendre jusqu’à 60 % du territoire de l’Irlande du Nord pendant les Troubles »

Découvrir l'article

International

Les gangs criminels profitent de la crise de l’immigration pour faire transiter davantage d’armes et de drogues en Irlande du Nord

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Il était une fois en Irlande du nord. Un grand reportage signé Arte

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍