Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Alsace Actu, un petit nouveau dans la presse indépendante et alternative en ligne [Interview]

La naissance d’un petit nouveau dans la catégorie journal indépendant, alternatif et régional, ça se fête. Et ça tombe bien, car après Paris Voxle Miroir du Nord, Burdigala Press, ou Lengadoc Info, voici que pointe le bout de son nez Alsace Actu, média alsacien comme son nom l’indique, dont nous avons rencontré la rédaction, pour découvrir ce qu’ils nous concoctent de l’autre côté de l’hexagone.

N’hésitez pas à aller sur leur site https://alsaceactu.com/ et à les soutenir.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

Rédac Alsace Actu : Alsace Actu a été lancé en tant que média tout récemment, au mois de janvier, notre équipe est constituée de sept personnes issues d’horizons différents, nous avons des expériences journalistiques variées en France et à l’étranger qui convergent aujourd’hui vers l’actualité alsacienne libre et indépendante, au delà de notre passion pour l’information nous partageons tous une réelle attache à notre région, sa culture, son histoire, ses traditions et son mode de vie.

Breizh-info.com : Qu’est-ce qui vous a donné envie de lancer Alsace Actu ? Quelle est votre ligne éditoriale ?

Rédac Alsace Actu : Alsace Actu est né d’un constat simple : l’actualité régionale est dominée aujourd’hui par une vision mainstream du monde dont la ligne narrative officielle n’est jamais remise en cause, ainsi nous constatons qu’au niveau local des faits sont souvent instrumentalisés et d’autres carrément passés sous silence, nous avons donc voulu créer un média qui livre une autre version de l’actualité alsacienne plus conforme à la réalité avec un prisme régionaliste assumé.
Nous estimons que le pluralisme journalistique est très précieux pour l’information en général et que les médias dominants sont malheureusement de plus en plus prévisibles et aseptisés, parlant d’une voix uniforme en obéissant toujours aux mêmes intérêts, cela est dû en grande partie à la concentration de la propriété des médias en France d’où notre positionnement en tant que média alternatif .

Breizh-info.com : En quoi la presse alternative a-t-elle selon vous un rôle fondamental à jouer aujourd’hui ?

Rédac Alsace Actu : La presse alternative est en fait garante de la démocratie car elle protège la liberté d’opinion et plus généralement la liberté de choix dans l’information, nous avons été comme beaucoup de français atterrés par la décision n’interdire les médias RT et Spoutnik au début du conflit Russo-Ukrainien, le simple fait de dire cela aujourd’hui vous fait passer pour un poutiniste fanatique, c’est aussi contre cette tyrannie de l’esprit que nous nous sommes engagés .

Selon nous la position des institutions vis à vis de la presse doit être celle de l’autorité bienveillante et non pas de la censure aveugle.

D’autre part les français s’informent de plus en plus sur des canaux alternatifs et sont en recherche de points de vue contradictoires sur l’actualité c’est une très bonne chose car cela permet de s’approprier l’information et se reprendre le contrôle sur sa vision des évènements loin du “prêt à penser” .

Breizh-info.com : Vous évoluez dans la région dite Grand Est, qui nie l’identité Alsacienne. N’est-ce pas un handicap pour un média comme le vôtre ou alors bien au contraire ? Quelle place allez vous d’ailleurs accorder à l’identité, à la langue alsacienne ?

Rédac Alsace Actu : Le Grand Est participe à la globalisation et de facto à la destruction des identités régionales cela se vérifie particulièrement en Alsace où les attaches charnelles sont les plus fortes, l’Alsace n’a pas su contrairement à la Corse et à la Bretagne maintenir sa cohérence territoriale c’est un fait , et tout ce que le (trop) Grand Est laisse à notre région aujourd’hui c’est un droit local sans cesse remis en question, une identité régionale cantonnée aux plaques d’immatriculation des voitures et une Collectivité Européenne d’Alsace qui n’est que cosmétique. malgré cela, beaucoup d’alsaciens considèrent encore que par notre histoire, notre géographie, notre culture rhénane et notre tissu économique nous avons plus de choses en commun avec la Suisse et le Bade Wurtemberg qu’avec l’Aube ou les Ardennes.

Nous tenons à renforcer ce sentiment et faire entendre une voix alsacienne qui assume sa réalité culturelle et géographique, pour cela il est nécessaire de reconnecter les alsaciens avec leur identité afin qu’elle puisse perdurer et se transmettre aux générations futures.

Concernant le dialecte alsacien, ce n’est pas un secret le bilinguisme est en voie de disparition en Alsace avec un nombre de locuteurs en chute libre depuis plusieurs décennies, les alsaciens de moins de 40 ans ne l’ont, pour l’écrasante majorité, jamais appris et à ce rythme dans 50 ans la pratique du dialecte appartiendra à un passé folklorique révolu.

Ce phénomène se vérifie jusque dans notre rédaction puisque nous sommes sept alsaciens et seulement trois sont parfaitement dialectophones :) Plus sérieusement cela constitue un véritable handicap pour l’Alsace qui va perdre ainsi une part fondamentale de son identité en même temps que son ouverture sur les pays rhénans .

Breizh-info.com : Votre média semble également tourné vers l’Allemagne, qu’en est-il ?

Rédac Alsace Actu : Nous souhaitons vraiment valoriser la dimension rhénane de notre région et à ce titre nous nous intéressons à l’actualité des deux côtés du Rhin, peu de médias alsaciens communiquent sur ce qui se passe en Allemagne, c’est une lacune que nous nous efforçons de combler mais cela ne concerne pas que l’Allemagne, nous avons vocation à couvrir des évènements également en Suisse et en Autriche, il faut bien comprendre que ces régions limitrophes ne constituent pas pour nous l’international mais plutôt nos proches voisins rhénans, d’ailleurs d’une manière générale l’actualité dans ces pays est très méconnue en France.

Breizh-info.com : Comment les alsaciens intéressés peuvent vous soutenir ? OU vous rejoindre ?

Rédac Alsace Actu : Tout d’abord notre média ne s’adresse pas qu’aux alsaciens mais à tous ceux qui souhaitent s’informer autrement et découvrir un point de vue alternatif sur une actualité variée et originale, nous invitons nos lecteurs à s’inscrire à notre newsletter, à nous suivre et partager nos contenus sur les réseaux sociaux, c’est un vrai coup de pouce efficace pour propulser Alsace Actu, faire connaître notre média et nous donner de la visibilité . Au delà de cela c’est un acte militant pour tout ceux qui se reconnaissent dans notre démarche et qui veulent participer à faire entendre une voix différente de celle de la presse mainstream.

Enfin une grande part de nos moyens de fonctionnement dépend directement des dons que nous recevons, défiscalisés à 66% pour les particuliers et 60% pour les sociétés : chacun peut à ce titre participer à l’aventure et contribuer à Alsace Actu en faisant un don directement via notre site internet https://alsaceactu.com/ , nous contacter via le formulaire en ligne ou par mail : [email protected]

Et parce que la convivialité fait aussi partie de notre identité régionale, nous organisons une fois par an un grand Stammtisch alsacien où tous nos contributeurs et donateurs sont invités !

Propos recueillis par YV

Crédit photo : Breizh-info.com

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Alsace Actu, un petit nouveau dans la presse indépendante et alternative en ligne [Interview]”

  1. Gérard M dit :

    L’Alsace n’a pas dit son dernier mot, Bravo et longue vie à Alsace Actu !

  2. Bonsens dit :

    On leur souhaite bon vent et de la réussite. Maiss’ils veulent être novateurs et pertinents, qu’ils oublient de relayer Vincent Lapierre ou la Nouvelle Librairie ou Zemmour.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Matisse : ces médias qui crachent sur nos tombes ! – Le Nouvel I-Média

Découvrir l'article

Sociétal, Vu ailleurs

Accusations de pédophilie contre Philippe, tué à Grande-Synthe : la fabrique du mensonge médiatique

Découvrir l'article

Sociétal

Israël / Iran : les médias dans quel camp ? – Le Nouvel I-Média

Découvrir l'article

Informatique, Sociétal

Les Français et « l’esprit critique » : l’indépendance des médias de plus en plus importante [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Ils vous insultent avec vos impôts ! – I-Média n°475 – TVL

Découvrir l'article

International

Les médias importent le conflit Israël-Hamas en France ! – I-Média n°465

Découvrir l'article

Tribune libre

Pédocriminalité : j’ai vu Sounds of Freedom et j’accuse les médias mainstream

Découvrir l'article

Sociétal

Médias : La dictature de l’Oligarchie ! – Le Nouvel I-Média n°447

Découvrir l'article

International

Qui est Daniel Kretinsky, le nouveau magnat des médias ?

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Jean-Yves Le Gallou : « Nous avons cette année de très beaux bobards géopolitiques apportées par les agences de communication traitant de la guerre russo-ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky