Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. 19 terroristes présumés arrivés illégalement par la Manche en 2022 auraient demandé l’asile au Royaume-Uni

Ayant pris la mer depuis les côtes du nord de la France parmi les quelque 45 000 clandestins qui ont traversé la Manche en 2022, 19 individus soupçonnés d’activités terroristes seraient entrés au Royaume-Uni l’année dernière. De quoi rappeler la crise migratoire de 2015 et la menace que représentaient certains « réfugiés syriens » ?

Des terroristes débarquant tranquillement sur le littoral britannique ?

Le ministère de l’Intérieur britannique fait l’objet de critiques depuis quelques jour pour avoir laissé sa route maritime « ouverte à n’importe qui » après que 19 terroristes présumés soient arrivés au Royaume-Uni via de petites embarcations l’année dernière. Des sources de sécurité ont révélé ces informations surprenantes au quotidien Daily Mail le 10 avril, affirmant que des ressortissants étrangers liés à des groupes tels que l’État islamique figuraient parmi les personnes qui se sont rendues en Grande-Bretagne depuis le nord de la France en 2022.

La publication affirme que la plupart des terroristes qui ont réussi à gagner les côtes anglaises ont depuis déposé des demandes d’asile et ne peuvent être expulsés en vertu des lois sur les droits de l’Homme. De plus, les 19 terroristes présumés en question auraient été hébergés dans des hôtels financés par les contribuables britanniques.

Les sources ont également affirmé que sept d’entre eux faisaient déjà l’objet d’une « enquête active » pour activités terroristes dans d’autres pays lorsqu’ils sont arrivés au Royaume-Uni, et que certains étaient encore sous surveillance.

Une situation qui n’est pas sans rappeler les polémiques lors de la crise migratoire de 2015 en Europe, lorsque plusieurs médias mainstream français affirmaient sans preuve que les djihadistes ne s’infiltraient pas parmi les flux de migrants. Une actualité tragique viendra démentir à plusieurs reprises cette assertion dans les mois et années qui suivirent.

La sécurité de la population britannique menacée ?

Suite à ces révélations au Royaume-Uni, plusieurs voix se sont donc élevées pour critiquer le laxisme du ministère de l’Intérieur. À l’instar de Craig Mackinlay, député conservateur de South Thanet, dans le comté de Kent, près du centre de traitement des demandeurs d’asile de Manston. Au quotidien britannique Daily Express, il a déclaré le 11 avril qu’il était « évident que la route des petites embarcations était ouverte à l’exploitation par toute personne ayant de l’argent à donner aux trafiquants d’êtres humains et il n’est guère surprenant que des terroristes présumés affiliés à ISIS [l’État islamique, NDLR] aient pu utiliser cette route pour entrer au Royaume-Uni. »

Terroristes

Le député conservateur britannique Craig Mackinlay. Source : capture Twitter

« Ils rejoindront le nombre inconnu de criminels qui ont pu utiliser cette voie pour échapper à la justice dans leur propre pays », a-t-il ajouté.

Il faut préciser que sa circonscription parlementaire de South Thanet est aux premières loges de ces arrivées de clandestins par la Manche, la structure d’accueil de Manston ayant été totalement saturée au cours de l’automne dernier avec plus de 4000 clandestins hébergés pour une capacité maximale de 1 600 personnes. Depuis, ces migrants ont été transférés ailleurs. D’autre part, toujours à Manston, un bâtiment comprenant des logements pour étudiants a été réquisitionné par les autorités britanniques pour y loger des demandeurs d’asile…

Des Irakiens et des Afghans parmi les terroristes présumés

Le même Craig Mackinlay s’est également interrogé sur l’inaction du gouvernement français, lequel pourrait, selon lui, « éradiquer ce trafic en quinze jours en arrêtant les mises à l’eau sur les plages ». Aussi, il reste « perplexe quant au fait qu’une nation avancée qui a récemment projeté sa force militaire sur un pays entier en Afrique de l’Ouest semble incapable de patrouiller vigoureusement à quelques kilomètres seulement à l’est et à l’ouest de Calais ».

Pour sa part, Natalie Elphicke, députée conservatrice de la circonscription voisine de Dover et Deal, considère ces arrivées de terroristes présumés sur le sol britannique comme étant « extrêmement préoccupants » et soulevant ainsi « de graves questions de sécurité nationale ».

Parmi les 19 individus identifiés comme tels lors d’un relevé de routine des empreintes digitales, cinq sont Irakiens, cinq sont Iraniens, quatre sont Afghans, quatre sont Somaliens et un est Libyen, selon la source du Daily Mail.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Immigration. 19 terroristes présumés arrivés illégalement par la Manche en 2022 auraient demandé l’asile au Royaume-Uni”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Le Royaume uni est une passoire. Cela se sait, tout le monde est au courant. A commencer par la famille Royale qui ferme les yeux. Et le Charles (pour ne pas dire autre chose) il est a tendance très socialisante. Facile quand tout est gratuit autour de lui … Ceci dit, OUI, le Ministère de l’Interieur porte une faute visible. Le Royaume uni est envahi, le Premier Ministre est un Hindou, les autres ministères sont aux abonnés absents… Bref, plus dure sera la chute.

  2. patphil dit :

    le royaume uni est encore plus “démocrate” que la france, le suicide du peuple par leurs zélites y est en marche avant toute; le maire de londres: un pakistanais, le premier ministre d’écosse: pakistanais, le premier ministre du royaume uni: un indien, ghandi doit se retourner dans sa tombe

  3. Corlou dit :

    Dans les flots de migrants qui ont submergés l’Europe ces quinze dernières annees,il y avait des bombes à retardements ayant ces profils , nous en retrouvons qui ont participé au carnages du bataclan par exemple. Cela a t’il fait changé le point de vu de nos jupiteriens sur le sujet ? Que neni ! Ils continuent à toujours plus ouvrir la boîte de pandore de l’immigration , sans se soucier de leurs compatriotes. Pendant ce temps des afghans, des soudanais , des syriens etc….qui pour certains étaient des assassins terroristes dans leurs pays , viennent tranquillement en europe dont les portes sont grandes ouvertes !! Et qui nous dit que demain ils n”y semeront la mort ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

Royaume-Uni. Victoire de la gauche : le plan d’expulsion vers le Rwanda abandonné… avec les 339 millions d’euros déjà versés au pays africain ? [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Au Royaume-Uni, le parti de Nigel Farage au coude à coude avec les conservateurs dans les sondages

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Justice

Royaume-Uni. 7 individus condamnés pour avoir exploité sexuellement 2 adolescentes démunies

Découvrir l'article

International, Tourisme

Les jardins perdus de Heligan : Un petit coin de paradis en Cornouailles britanniques

Découvrir l'article

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Les demandeurs d’asile bangladais déboutés bientôt remigrés

Découvrir l'article

International

Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.

Découvrir l'article

A La Une, Economie, International

Royaume-Uni. Contrairement à ce qu’indique la doxa gauchiste, les niveaux record d’immigration n’ont pas réussi à stimuler l’économie

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

Education, Immigration, International, Sociétal

Islamisation. Plus de 80 % de musulmans dans certaines classes allemandes : des enfants chrétiens veulent se convertir à l’islam

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky