Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Money Slaves : l’incroyable nouvelle mode porno-féministe

Le féminisme est devenu l’icône du naufrage de la Gauche.

Car deux courants s’opposent désormais au sein du féminisme :

  • Le courant laïcard-universaliste-égalitariste, dit “Canal Historique” qui défend l’égalité des hommes et des femmes, la laïcité face au voile islamique et vomi l’enfer de la prostitution. Ce Canal Historique peut être, somme toute, sympathique à tout esprit identitaire.
  • Le courant pro-islam, pro-transgenres, intersectionnel, wokiste et favorable à la prostitution, dit “Canal Gauchiste”. Ce courant est représentatif de la dinguerie de la néo-gauche.

Le récent entretien que nous a accordé Dora Moutot résume les subtilités de cette lutte d’influence.

En Bretagne, la Gauche nationaliste est entièrement pénétrée des théories du “Canal Gauchiste”. L’écoute des radios en breton révèle, par exemple, l’ampleur du désastre. Le thème de la dernière Redadeg (le “Genre”) aura également permis de voir à quel point de folie le mouvement breton est arrivé.

Si aujourd’hui, le mouvement nationaliste breton est en période de basses eaux, ce n’est nullement à cause de l’air du temps ou de l’arrivée de la lune en Gémeaux mais bien de la dérive gauchiste (et non pas “de gauche”) qui le gangrène depuis des années. Tout en n’exonérant pas les formations non-gauchistes de leur inaction et, parfois, de leurs errements idéologiques.

Mais laissons le désastre de l’Emsav là où il est, au fond de la cuve, pour nous pencher sur la question des “Money Slaves”.

Les Money Slaves est un phénomène apparu avec l’explosion des réseaux sociaux et de l’émergence des TDS (Travailleurs du Sexe), autre nom pour les prostitués des deux sexes et ceux qui vendent des photos ou vidéos de leur corps sans rapports physiques réels. Ces activités -avec passage fréquent de l’un à l’autre des aspects (des TDS virtuels se transformant en prostitués réels et inversement)-, sont en plein développement notamment dans les milieux étudiants féministes et transgenres.

Le phénomène est parti des photos de pieds. Des fétichistes des pieds envoyant de l’argent via PayPal ou en monnaies virtuelles pour avoir des photos des pieds de leur “moneymiss”.

https://twitter.com/majeste_manonn/status/1647868629424173057

Les gâteries se sont ensuite étendues à d’autres fantasmes : domination, nu intégral (rebaptisé “nude” en novlangue), uriner devant la caméra, etc…

Ensuite, les milieux transgenre et homosexuel se sont largement emparés du sujet, via des applications de porno en ligne comme OnlyFans

Puis le canal gauchiste du féminisme s’est emparé de la chose. A chaque fois que tel ou tel petit garde rose a envie d’un McDo, il demande à ses Money Slaves ou ses “Sugar Daddies”, c’est à dire des vieux cochons entretenant financièrement un harem de jeunes filles ou garçons contre dédommagement en tout genre

https://twitter.com/geugjinhi/status/1397981040279535617

https://twitter.com/nina_ght/status/1647650142374313986

La femelliste Dora Moutot avait d’ailleurs dernièrement relevé avec humour le phénomène :

Le phénomène est même arrivé en Bretagne :

https://twitter.com/cruellenemesis/status/1436063416062550027

Et certains “sugar daddies” en redemandent !

Heureusement, cette nouvelle mode permet aux Bretons d’être débarrassés d’individus peu recommandables :

Phénomène devenu viral, les Money Slaves auraient pu rester un jeu coquin entre adultes, hélas, la tentation de gagner de l’argent facile touche désormais les mineurs.

Certains d’entre eus se transformant même en Sugar Daddies en herbe !

Les réseaux sociaux et la dépendance de certains jeunes soumis à une propagande permanente des pires communautés seront, à n’en point douter, un objet d’études pour les sociologues et les psychiatres pendant au moins un demi-siècle…

Crédit photo : compte twitter Satinas

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Money Slaves : l’incroyable nouvelle mode porno-féministe”

  1. Durandal dit :

    Bonjour,

    Les deux féminismes, l’un gentil, l’autre méchant, laissez-moi rire. Le féminisme laïcard a fait plus de mal que ce nouveau féminisme. Ce nouveau féminisme, c’est seulement ce qui s’est toujours fait entre hommes et femmes, même si ce n’est pas reluisant. Voilà à quoi a abouti le “féminisme laïcard” en passant par la case “destruction des familles, stérilité et confusion dans les rapports hommes femmes” : un retour à la case départ, en pire. Un véritable succès pour la civilisation ! Encore merci.

    M.D

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Une loi pour protéger les enfants et contre « la propagande LGBT » adoptée en Géorgie

Découvrir l'article

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Local, RENNES

A Rennes, une association de soutien aux clandestins décide d’occuper un lieu pour… lutter contre le vote RN !

Découvrir l'article

International

Une drag-queen sur le devant de la scène à la télévision publique polonaise

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : la librairie Le Failler “victime d’actes LGBTphobes”

Découvrir l'article

Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association subventionnée par la mairie organise des réunions pour personnes grosses… interdites aux hommes hétérosexuel

Découvrir l'article

Sociétal

L’Union Européenne finance largement un lobby trans

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Stephani-e Stoll (strollad macronour er Rannvro) o redek war-lerc’h an “ebarzhataerien”

Découvrir l'article

Insolite, Sociétal, Société

Au Havre (Normandie), la messe sera très “gay”

Découvrir l'article

Sociétal, Société, Tribune libre

Nemo…Bambie Thug…Pour que le prochain Eurovision soit organisé à Gaza ! [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky