Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sinon, l’UDB en pense quoi de la violence à Nantes ? [L’Agora]

C’est extraordinaire ! Extravagant ! On parle tous les jours dans les médias et surtout dans les rues de la capitale bretonne, de Nantes et de son naufrage. Naufrage dans une violence importée du Tiers-Monde via les banlieues parisiennes. Mais l’Union Démocratique Bretonne (UDB) n’a absolument rien à dire sur le sujet.

Aucun communiqué. Aucune prise de parole publique. Aucun message sur les réseaux sociaux. Cette violence, ce trafic de drogue et ces règlements de compte “n’existent pas”.

Pourtant, le “Parti” (le groupuscule UDB se vivant comme un parti de masse) autonomiste breton a des conseillers à la mairie de Nantes, un maire-adjoint même, Pierre-Emmanuel Marais. Mais, aucune réaction. Cette violence n’existe et si elle existe, elle n’a rien à voir avec l’immigration ! Pierre Emmanuel Marais (qui se fait appeler “Marais-Jégat” du nom de sa compagne car monsieur est un homme fièrement “déconstruit”) relaye même des tweets niant tout rapport entre criminalité et immigration, alors même que sa ville en est l’exemple parfait :

Quoi qu’il se passe, il faut nier jusqu’au bout, nier les évidences car le réel ne correspond pas à la “morale”. Et l’UDB veut faire partie du camp de la “morale” contre le camp du “réel” !

Mais Pierre-Emmanuel Marais vit dans un quartier jusqu’ici préservé de l’immigration. Quartier pittoresque où ne vit éventuellement qu’un artiste chilien ou un poète malgache. Hélas, les choses sont en train de changer au regard des derniers évènements survenus dans la cité nantaise. Monsieur Marais devrait donc bientôt connaître les joies du “vivre-ensemble” qu’il impose aux derniers ouvriers bretons des Dervallières ou de Malakoff depuis des années.

Valérie Coussinet, autre conseillère municipale UDB membre de la majorité “morale” de Johanna Roland, est devenue madame Coussinet-Ndiaye. Cette dernière est désormais très impliquée dans la défense des “couples bi-nationaux” et ne manque pas de s’élever contre toute atteinte “au droit à l’immigration” chez le salaud de colonisateur revendiqué plus ou moins par 1,4 milliards d’Africains et au moins autant d’autres peuplades exotiques.

Las ! L’essentiel de sa communication sur les réseaux sociaux étant majoritairement consacrée aux Sans-Papiers, aux LGBT++, à la “lutte contre le fascisme” et “aux couples bi-nationaux” on se demande bien pourquoi madame Coussinet-Ndiaye a été élue en tant “qu’autonomiste bretonne” ! Il n’y avait plus de place chez les Verts ?

Morvan Dupont, élu UDB à Orvault dans la banlieue de Nantes, raconte, quant à lui, sur twitter son récent et merveilleux voyage en Guinée dans le cadre de la “coopération internationale” entre la métropole nantaise et un village de brousse. Aura-t-il réussi à ramener quelques Guinéens à Nantes puisque l’immigration chez nous de ces peuplades est désormais un droit inaliénable ?… On en peut que l’espérer ! Etrangement lui non plus ne communique pas sur ce qui se passe actuellement dans l’Agglo alors qu’il est élu délégué pour Orvault.

Nantes et Saint-Herblain (abritant le quartier de Bellevue) s’enfoncent chaque jour un peu plus dans la violence, Orvault suivra bien un jour mais l’UDB ne voit rien, n’a rien à dire sur le sujet, ne fait aucun lien avec l’immigration qu’elle promeut chaque jour de manière intensive. Ne surtout rien dire sur le sujet de peur d’être taxé de “fascisme” !

Et ces gens-là sont censés être des “militants bretons”… ?

Mathurin Le Breton

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Sinon, l’UDB en pense quoi de la violence à Nantes ? [L’Agora]”

  1. Per Manac'h dit :

    Je m’interroge sur l’opportunité de continuer à parler de ce “machin” composé d’idiots utiles qui n’a plus rien à dire et à proposer au peuple breton depuis des lustres…

  2. Henri dit :

    Allez, je prends le contre-pied de M’dame N’Diaye : “Soutien aux couples mononationaux !” ☺Et je lui conseille de changer de nom : ce patronyme étant porté par un bon tiers de la population sénégalaise, elle risque de ne plus se faire remarquer comme elle le mérite

  3. Arturus Rex dit :

    M. Marais, qui enseigne le breton, est l’auteur d’un des plus mauvais livres sur Nantes, par faute de connaissances. Mais il est dans le camp du bien, circule sûrement à vélo (alors qu’il peut bénéficier d’une voiture de fonction), on va quand même pas se débarrasser d’un peu-de-chose au risque de se prendre un presque-rien à la place : vous en demandez trop à madame la mairesse !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Stationnement payant. La lecture automatique des plaques d’immatriculation arrive à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Sacs et colliers arrachés, adolescents arrêtés pour extorsion : les élections n’arrêtent pas les délinquants

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Toujours plus de vols dans les superettes

Découvrir l'article

Politique

L’UDB et le Parti breton sont les parents pauvres de la politique bretonne

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Nantes. Entre un et 4 ans fermes pour des cambriolages avec des Alfa Roméo volées

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : vols, incendies, pick-pocket, policier braqué avec une arme factice…

Découvrir l'article

NANTES

Loire-Atlantique. Une arrestation pour vol au Hellfest, des interpellations dans un camp de Roms à Saint-Herblain, 25 000€ retrouvés en liquide sur un Soudanais

Découvrir l'article

NANTES

Bidonville à Nantes. 700 Roms à évacuer au nom d’un « pôle d’écologie urbaine », 50 millions d’euros d’argent public

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky