Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Belgique. En 20 ans, une hausse significative de la population d’origine étrangère

Un cinquième de la population en Belgique serait d’origine étrangère selon l’office belge statistique. Par ailleurs, si des différences notables existent entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles, on retiendra surtout une augmentation significative de la « diversité » au cours des deux dernières décennies dans le pays.

Belgique : un habitant sur cinq d’origine étrangère  ?

La Belgique est concernée au même titre que la France par la question de l’évolution de la composition de sa population. Dans ce domaine, Statbel, l’office belge de statistique, a publié le 8 juin dernier une série de chiffres intéressants. Sur son site, un article intitulé « Diversité selon l’origine en Belgique » révèle qu’au 1er janvier 2023, un cinquième des Belges (21 %) était d’origine étrangère. Par ailleurs, un peu plus d’un résident sur huit (13,4 %) dans le pays serait un non-Belge.

Aussi, sur une population totale de 11 697 557 d’habitants recensés au 1er janvier dernier, la Belgique comptait parmi ceux-ci 7 665 100 présentés comme étant des Belges d’origine belge. Lesquels voisinaient avec 2 459 184 de Belges d’origine étrangère et 1 573 273 de non-Belges.

Dans un État composé de trois entités à la sociologie bien différente que sont la Flandre, la Wallonie et la région de Bruxelles-Capitale, l’analyse de l’origine des habitants dans ces différentes zones vaut aussi le détour. En effet, la répartition de la population varie fortement entre les trois régions.

C’est ainsi en Flandre que l’on compte plus de « Belges d’origine belge » (trois personnes sur quatre). Cette proportion est de deux personnes sur trois en Wallonie. Quant à Bruxelles, seulement un individu sur quatre est belge d’origine belge.

À l’inverse, la Flandre abrite la plus faible proportion (15,8 %) de Belges d’origine étrangère. Elle est suivie par la Wallonie (24,4 %) et Bruxelles-Captiale (39,7 %). Cette dernière, dont la réputation de métropole cosmopolite n’est pas usurpée, est également celle qui compte la part la plus forte de non-Belges (36,9 %). Une proportion qui s’établit à 11 % en Flandre et en Wallonie.

Bruxelles prisée par les extra-européens

Le constat est quelque peu différent du point de vue de la nationalité. À savoir que pour réaliser sa publication, Statbel a distingué trois groupes de nationalité d’origine : les pays voisins (France, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Royaume-Uni), les pays de l’UE27 et les pays hors UE27. Le groupe le plus important de Belges d’origine étrangère et de non-Belges, 52,9%, se trouve dans le groupe de nationalité hors UE27. Vient ensuite le groupe de nationalité UE27 à l’exclusion des pays voisins (27,7%), et enfin le groupe de nationalité des pays voisins (19,4%).

Précision d’importance, on notera que la nationalité ne permet pas d’indiquer si une personne a migré ou non mais elle peut donner en revanche des informations sur l’origine d’un individu. Le pays de naissance est un meilleur indicateur pour savoir si un individu a effectivement migré vers la Belgique, comme le souligne l’office belge de statistique. Ainsi, pratiquement tous les Belges d’origine belge sont nés en Belgique (98,4%) que 69,4% des Belges d’origine étrangère et 15,1% des non-Belges sont également nés en Belgique.

Concernant l’analyse en fonction de la nationalité, on observe de nouveau des différences importantes entre les trois régions composant la Belgique.

Par exemple, la Flandre présente une plus faible proportion de personnes ayant comme groupe de nationalité d’origine l’UE27 (à l’exclusion des pays voisins) : 21,3 % contre 27,7 % au niveau national. Dans le même temps, la Flandre a une part plus importante de personnes dont la nationalité d’origine se situe en dehors de la zone UE27 : 58,3 % contre 52,9 % au niveau belge.

À l’inverse, la Wallonie se démarque avec une part d’habitants issue d’un pays de l’UE27 (à l’exclusion des pays voisins) plus importante (38,1%). Par ailleurs, la région abrite une proportion plus limitée pour ce qui est de la population issue d’un pays situé en dehors de la zone UE27, à savoir 39,6%.

Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale a la plus faible proportion de personnes issues d’un pays voisin : 13,6 % contre 19,4 % au niveau national. Cette région affiche également la plus forte proportion de personnes dont la nationalité d’origine se situe en dehors de la zone UE27 : 61,0 % !

Des évolutions synonymes d’un Grand Remplacement ?

Mais c’est peut-être l’analyse de l’évolution de ces chiffres au cours des 20 dernières années qui demeure le point le plus évocateur de la publication du 8 juin dernier.

La diversité selon l’origine a effectivement augmenté en Belgique au cours des deux dernières décennies puisque la proportion de Belges d’origine belge a diminué de 80,5  % en 2003 à 72,7 % en 2013 et 65,5 % en 2023. Dans le même temps, la proportion de Belges d’origine étrangère a augmenté de 5,2 points entre 2003 et 2013. Cette proportion a encore augmenté de 4,5 points au cours de la décennie écoulée. Enfin, la proportion de non-Belges a augmenté de 8,2 % en 2003 à 10,8 % en 2013 et 13,4 % en 2023.

Revenons-en au prisme de la nationalité concernant ces évolutions : ces 20 dernières années, la part de personnes appartenant au groupe de nationalité des pays voisins a diminué : de 27,2 % en 2003 à 22,9 % en 2013 et à 19,4 % en 2023. À l’inverse, on a observé une augmentation du groupe de nationalité d’origine en dehors de la zone UE27, qui passe de 40,5 % en 2003 à 48,0 % en 2013 pour atteindre 52,9 % en 2023.

Parmi ces nationalités d’origine en dehors de la zone UE27, celles-ci se répartissent comme suit : 17,3% d’Afrique du Nord, 8,9% d’Afrique subsaharienne, 8,1% d’un pays candidat à l’adhésion à l’UE, 6,1% d’Asie de l’Ouest. Les autres groupes de nationalité représentent chacun moins de 5%.

Enfin, notons pour conclure que la part de Belges d’origine belge augmente clairement avec l’âge : elle atteint 52,3% chez les 0-17 ans, 63,2% chez les 18-64 ans et 85,9% chez les plus de 65 ans.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Belgique. En 20 ans, une hausse significative de la population d’origine étrangère”

  1. dude dit :

    Ce pays va droit dans le mur plus vite encore que chez nous

  2. kaélig dit :

    Il va arriver un moment où dans des pays comme la Belgique, la France, l’Angleterre…la situation va dégénérer d’une manière irréversible.
    Pour l’instant, si le terrorisme organisé islamique semble avoir été contenu, le “terrorisme individuel” des extra-européens a pris la relève sous des prétextes divers:
    Que ce soit “pour un mauvais regard”, une “bouffée délirante” d’un fidèle d’Allah, d’un émigré en mal d’insertion face aux exigences du monde moderne (études, travail, civilités…), le refus d’une naturalisation, un divorce voire “un déséquilibre mental” les coups de couteaux ou les “voitures folles” comme à Nottingham se généralisent au quotidien, sans parler des traffics de drogues toujours aussi prospères.
    Pour l’instant les gouvernements ne s’alarment pas puisque “l’Etat Profond” qu’ils dirigent ne semble pas menacé et que seul le peuple en pâti.
    La loi du nombre aidant, il arrivera un moment comme au Liban ou en Afrique du Sud où les extra-européens devenus majoritaires s’estimerons légitimement détenteurs du pouvoir, détenu par les “blancs” jusqu’àlors.
    Rien ne dit que leurs représentants aux élections adopterons les règles jusque là en usage en Europe (démocratie, liberté de la presse, les Droits de l’Homme (et de la Femme !), justice indépendante….).
    Nous aurons affaire à des listes électorales clairement communautaires, quid des travaillistes, des conservateurs, des socio-démocrates…classiques.
    Et au final une République islamique genre iranienne au pire afghane, au mieux un Royaume d’Arabie saoudite sera instaurée.

  3. Corlou dit :

    Bruxelles sera bientôt 1 faubourg du Maroc !! La aussi le grand remplacement est à l’œuvre.

  4. patphil dit :

    fakeniouze, la gauche dit que non, il n’y a pas d’invasion migratoire, mentiraient ils?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. En Belgique francophone, un candidat belgo-pakistanais aux élections régionales… qui ne parle pas français [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Elections européennes. Quel est le rôle d’un député européen ? Combien de députés Français ?

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Renaud Camus (La destruction des Européens d’Europe) : « Le Grand Remplacement est le changement de peuple et de civilisation, pour un pays ou pour un continent, en l’espace d’une ou deux générations » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Après avoir annoncé l’interdiction des voitures essence et diesel…Bruxelles approuve des règles visant à donner une nouvelle vie aux moteurs à gaz et diesel

Découvrir l'article

Immigration, Politique, Tribune libre

Le Grand Remplacement jusque dans les moindres détails [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Retour sur le rassemblement national-conservateur Natcon à Bruxelles.

Découvrir l'article

Politique

Rod Dreher après l’annulation d’une conférence patriote à Bruxelles : « Nous ne nous laisserons pas faire »

Découvrir l'article

Politique

Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky