Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Espagne. Le Parti populaire remporte les élections législatives dans la douleur – les indépendantistes battus en Catalogne et Pays Basque

Le triomphe attendu de la droite en Espagne, alliée à Vox, n’a pas eu lieu, ou à la marge, ce dimanche 23 juin 2023.

Le PP est arrivé en tête aux élections législatives espagnoles, sauf que le triomphe annoncé par tous les sondages lui a échappé.

Ainsi, le Parti populaire et le Parti socialiste sont arrivés au coude à coude en nombre de voix, avec 33,04 % pour le PP et 31,70 % pour le PSOE. Mais le système électoral place largement en tête la liste du PP conduite par Alberto Nuñez Feijoo, avec 136 députés, contre 89 jusque-là (l’Assemblée compte 350 sièges). La liste du Parti socialiste (PSOE) conduite par le Premier ministre sortant arrive en deuxième position, avec 122 élus (contre 120 jusque-là).

De son côté, Vox est en recul (33 élus contre 55 au préalable) et c’est ce qui coûte cher à la droite.

L’allié principal de la gauche sera possiblement l’extrême gauche avec Sumar (31 députés), la plateforme des petits partis de gauche rassemblés par la ministre du Travail sortante Yolanda Diaz , et possiblement quelques formations régionalistes ou indépendantistes.

A noter qu’en Catalogne, les socialistes sont en tête devant les indépendantistes (une vingtaine de sièges, contre une dizaine aujourd’hui pour le PSOE, 7 pour ERC et 7 pour Junts). Le PP aurait 5 élus et Vox ne remporterait que deux sièges en Catalogne.

Même punition pour les indépendantistes au Pays Basque : Les électeurs devaient élire 23 députés du Parlement espagnol, ils ont accordé sept sièges aux socialistes, six à EH Bildu (gauche abertzale), cinq au PNV (centre-droit abertzale), trois au Parti populaire (droite), un à Sumar (gauche) et un à UPN (régionaliste navarrais de droite). Le parti du chef du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez en gagne deux de plus qu’en 2019, le PP également et EH Bildu un de plus.

Difficile de savoir quel sera le prochain gouvernement, et l’Espagne pourrait parfaitement plonger, de nouveau, dans une nouvelle et lourde crise politique. Il y a manifestement comme en France au moins deux Espagnes, si ce n’est plus, qui ne veulent plus vivre ensemble.

Résultats définitifs en Espagne. Voici comment se compose le Parlement :

– Partido Popular (droite) : 136 sièges, soit 32,90 % de l’hémicycle

– Socialistes (parti du Premier ministre sortant) : 122 sièges, soit 31,77 %

– Vox (extrême droite) 33 sièges, soit 12,40 %

– Sumar (gauche radicale) : 31 sièges, soit 12,29 %

– ERC (gauche catalane indépendantiste) : 7 sièges, soit 1,91 %

– Junts (droite catalane indépendantiste) : 7 sièges, soit 1,62 %

– Indépendantistes basques (EH Bildu, EAJ-PNV) : 11 sièges, soit 2,54 %

– La droite et la gauche des Canaries : 2 sièges, soit 0,65 %

– Indépendantistes de Galice : 1 siège, soit 0,61 %

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Espagne. Le Parti populaire remporte les élections législatives dans la douleur – les indépendantistes battus en Catalogne et Pays Basque”

  1. Alberto da Giussano dit :

    Ouai … Sur ces résultats je pense qu’on ne peut avoir aucun doute : ils puent la fraude !
    Une période judicieusement choisie pour le fait que beaucoup d’Espagnols étant en vacance au bord de la mer ils ont dus voter par correspondance … là c’est open bar !
    De plus il existe bien d’autres moyens pour “retoucher” des résultats électoraux …
    Depuis “l’élection” de Biden aux USA ça devient une habitude pour certains.

  2. Arturus Rex dit :

    Le P.P.E. se renforce aux dépens de l’extrême-droite, Sanchez dispose de deux députés de plus : quel triomphe pour les instituts de sondage ! En tout cas, les résultats de Vox en Catalogne et au Pays basque confirment les résultats du R.N. et de Zemmour en Bretagne : il n’y a pas d’avenir pour les partis jacobins, c’est là la seule satisfaction de cette élection de dupes

  3. Jean-Paul SAINT-MARC dit :

    Le PP avec Feijoo a joué la droite mole, demandant au PSOE de ne pas l’obliger à gouverner avec Vox.
    En plus, les votes par correspondance n’ont jamais été si élevés, 2,5 millions ! Si elur dépouillement ne pose pas problème, qui vote en réalité et sans influence ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Galice. La télévision publique espagnole ne diffusera le résultat des élections de ce dimanche…que si la gauche l’emporte

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Îles Canaries (Espagne). Avec plus de 7 000 clandestins débarqués en janvier, le total du 1er semestre 2023 déjà dépassé

Découvrir l'article

A La Une, International

Les élections en Europe en 2024 : une bataille entre plusieurs « tribus »

Découvrir l'article

International

Espagne. Les socialistes cherchent à interdire l’accès du Parlement aux médias de l’opposition

Découvrir l'article

A La Une, International

« Novembre national est le cri d’une Espagne qui ne se résigne pas à mourir » : Entretien avec José Andrés Calderón.

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Espagne. Avec plus de 56 000 arrivées, l’immigration clandestine en hausse de 80 % en 2023

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Le gouvernement socialiste annonce un coûteux arrêt du nucléaire en 2027

Découvrir l'article

International, Tribune libre

L’Espagne atlantique face au nationalisme des riches

Découvrir l'article

A La Une, Histoire

Darío Madrid : « Il est important de replacer l’Inquisition espagnole dans son contexte » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍