Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Télégramme : Hubert Coudurier se déchaîne

Habituellement, les quotidiens régionaux savent faire preuve d’une grande prudence. La règle est simple : un éditorial y brille par sa platitude, pas question de s’en prendre au gouvernement avec férocité. On ne sait jamais, on pourrait avoir besoin de subventions de l’État à l’occasion d’un nouveau « plan de modernisation » de l’imprimerie. Et puis dirigeants de journaux et milieux gouvernementaux nagent dans le même marigot… D’où l’étonnement du lecteur en parcourant un éditorial intitulé « Macron ou le mandat de trop ? » (vendredi  4 août 2023).

Quelle mouche a piqué Hubert Coudurier, directeur de l’information du Télégramme ? En 66 lignes, ce dernier fait le procès d’Emmanuel Macron. Tout y passe, promesses non tenues, annonces diverses et variées passées à la trappe,  échecs retentissants… Il ose même dire des choses qu’un éditorialiste bien élevé ne dit pas. Par exemple : « Les récentes émeutes urbaines ont illustré l’échec de l’intégration dans un pays débordé par une immigration incontrôlée et dont la police est au bord de la révolte (…) Les Français se demandent si le pays est vraiment gouverné »

Tout n’est pas perdu pour l’Elysée puisque Emmanuel Macron a annoncé qu’il comptait prendre fin août « une initiative politique d’ampleur » (Le Figaro Magazine, 5 août 2023). D’après le Canard enchaîné, « il veut rencontrer l’ensemble des dirigeants de parti, à l’exception de ceux du RN et de LFI, pour leur demander s’il n’y a pas « moyen de s’entendre sur les grands enjeux du pays » et « créer l’unité » sur des dossiers tels que le budget, l’immigration, l’écologie, la santé ou l’éducation » (16 août  2023). Opération délicate car les dirigeants des partis suivent de près les enquêtes d’opinion et en tiennent compte avant de prendre position. Ainsi, dans le dernier sondage Kantar Public-Epoka (Le Figaro Magazine, samedi 1er juillet 2023), la cote de confiance d’Emmanuel Macron  n’est pas brillante : 27 % (total confiance) et 67 % (total pas confiance).

Et puis Macron doit compter avec Gérald Darmanin qui a déjà démarré sa campagne pour l’élection présidentielle de 2027. Un bon connaisseur de la mécanique politique, Franck Louvrier (LR), maire de La Baule et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, analyse la situation avec beaucoup de réalisme : « Emmanuel Macron a besoin de Gérald Darmanin, et Gérald Darmanin a besoin d’Emmanuel Macron. Le président est conscient que la France dérive vers la droite, il lui faut des gens qui incarnent ces idées-là. Ce n’est pas une question personnelle, c’est une équation politique. » (Aujourd’hui en France, dimanche 6 août 2023)

Bernard Morvan

Crédit photo :
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “Le Télégramme : Hubert Coudurier se déchaîne”

  1. Brounahans l'Alsaco dit :

    “La politique est l’art qui consiste à empêcher les gens de s’occuper de ce qui les regarde” Y-a-t-il, à droite, à gauche, ou ailleurs, des politiciens qui “travaillent” autrement ? Prière de les signaler car c’est une denrée extrêmement rare …

  2. Pschitt dit :

    Franck Louvrier est peut-être un “bon connaisseur” de la mécanique politique, mais sûrement pas un bon mécanicien : il a été incapable de faire réélire Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Ce qu’il dit de Macron et Darmanin n’est pas un avis d’expert mais un propos de comptoir. Emmanuel Macron n’a pas besoin de Gérald Darmanin, il a besoin d’un ministre de l’Intérieur efficace. Gérald Darmanin n’a pas besoin d’Emmanuel Macron, il a besoin d’incarner l’ordre. Mais la dégradation de la situation est telle que Darmanin risque d’incarner bientôt le désordre. Il ne pourrait alors sauvegarder ses chances électorales qu’en quittant le navire avec un maximum d’éclat en accusant le président. On parie qu’il aura quitté son poste dans moins d’un an pour se laver les mains de ce qui risque de se passer à l’été 2024, autour des Jeux Olympiques ?

  3. Gerard WOLFF dit :

    Mon cher Alsaco vous oubliez Z .

  4. alienor dit :

    il veut rencontrer l’ensemble des dirigeants de parti, à l’exception de ceux du RN et de LFI”…..démocratie ????????

  5. Gaï de Ropraz dit :

    Ca ne tient pas debout !?! … Comment un Chef d’Etat peut-il prendre « une initiative politique d’ampleur nationale » (Ce sont vos mots) en refusant de rencontrer ou de tenir compte de l’avis du principal mouvement politique du pays (Le Rassemblement National) ??? …

    C’est se foutre de la gueule pratiquement d’une moitié de la population nationale !!!

    Mais de toute manière, la France (c.a.d. ses habitants), est veule et on laissera faire, comme pour l’invasion des va-nus-pieds, comme pour tout le reste, à peine souligné d’un haussement d’épaules désabusé. C’est mechant à dire et à souligner, mais il faut bien se convaincre que la France et les Francais n’ont que ce qu’ils meritent…

  6. Hadrien Lemur dit :

    Macron veut une initiative politique d’ampleur en rencontrant (comme si il ne les avaient pas déjà assez vu) les dirigeants des partis politiques, sauf le RN et LFI qui à eux deux comptabilisent plus de la moitié des électeurs. En allumant mon décodeur macroniste, j’ai le son et l’image claire d’une énième tentative de passer outre les élus du peuple. Pierre Desproges disait : “Je vous donne quatre mots, trouvez l’intrus : métastase, chimiothérapie, Schwarzenberg, avenir” À mon tour de vous faire deviner : 49.3, Borne, syndicat de la magistrature, démocratie. Le gagnant pourra passer un weekend avec Mathilde Panot ou Brigitte, au choix…

  7. gaudete dit :

    darmanin de droite, j’ai rêvé ou j’ai sauté un épisode? aahuri certainement incapable de faire respecter l’ordre assurément, fort avec les faibles faible avec les forts c’est sa devise. Mais de grâce pas ce guignol à l’Elysée, après un névrosé un saltimbanque eh bien on n’est pas sorti de l’auberge

  8. Le Celte dit :

    Macron ne veut pas de consensus, il veut faire ce qu’il veut .
    Il voudrait faire coup double mettre en place sa politique et mettre à terre les partis qui vont vendre leur âme.
    N’oubliez pas qu’il est arrogant, suffisant, et un besoin d’assouvir son envie de gloriole.
    Vous verrez il va vouloir faire des coups d’éclat pour essayer de rester dans l’histoire.
    Pour l’instant, il est le président qui a prit une stimulation vasculaire faciale, il a déclenché la colère des gilets jaunes, les manifs des retraites, certains ont de la haine, celui qui a humilié les FDO par ce qu’un délinquant multi récidiviste à été mis hors d’état de nuire.
    En France est-il interdit de dire la vérité.
    Les journalistes qui osent dire les choses sont rares , les autres font des courbettes comme la famille Duhamel.

  9. Henri dit :

    Paroles et paroles et paroles et paroles et paroles,
    Et encore des paroles que µ sème au vent

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

Sociétal

L’alliance Macron-LFI exulte face à la répression politique en France

Découvrir l'article

Politique

La catosphère et Macron. Cathos mais pas trop ?

Découvrir l'article

Sociétal

Terrorisme, guerre : ce qu’on ne vous dit pas ! – I-Média n° 463

Découvrir l'article

Politique

Autonomie de la Corse: le discours en intégralité d’Emmanuel Macron sur l’île

Découvrir l'article

International

Coup d’État au Niger : l’échec de la stratégie d’Emmanuel Macron

Découvrir l'article

Economie

Uber – Macron : liaisons dangereuses

Découvrir l'article

Local, Sociétal

A Plédéliac (22), deux hommes agressés par une bande

Découvrir l'article

Politique

Immigration, pouvoir d’achat, Jordan Bardella (RN) dresse le bilan de la rencontre avec Emmanuel Macton

Découvrir l'article

Sociétal

Un avion pour la destitution de Macron : le reportage

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍