Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Espagne. Aux Canaries, les arrivées de clandestins ont triplé au mois d’août

L’archipel espagnol des Canaries a connu un mois d’août très mauvais en matière d’immigration illégale. Le nombre de clandestins débarqués dans les îles le mois dernier a en effet triplé par rapport au mois d’août 2022. Par ailleurs, le nombre total d’entrées illégales en 2023 dépasse déjà celui de 2022.

 En Espagne, l’immigration rattrape son retard

Le mois d’août dernier a été marqué par une vague d’arrivées de migrants illégaux à bord de petites embarcations sur les côtes espagnoles, selon les dernières données fournies par le rapport du ministère espagnol de l’Intérieur sur l’immigration clandestine.

En effet, alors que, jusqu’au 31 juillet, le nombre de clandestins arrivant en Espagne était inférieur à celui de l’année dernière, la tendance s’est inversée au 31 août puisque les chiffres de 2022 sont désormais dépassés. Pour leur part, les iles Canaries ont accueilli trois fois plus de migrants en août 2023 qu’en 2022. Mais le reste des côtes espagnoles, dans la péninsule et aux Baléares, n’est pas en reste avec une hausse de l’immigration illégale évaluée à près de 200 % par rapport à l’année dernière.

Aux Canaries, alors qu’un peu plus de 1 000 clandestins avaient débarqué dans l’archipel en août de l’année dernière, 2 931 migrants illégaux sont arrivés au cours du mois dernier. Un chiffre qui représente 26 % de toutes les arrivées aux Canaries depuis le début de l’année 2023. Quant au reste du littoral espagnol, ce nombre est passé de 1 075 clandestins en août 2022 à 2 447 pour le même mois en 2023.

Des arrivées en hausse de 22,5 %

Ainsi, entre le 1er janvier et le 31 août 2023, le nombre de migrants illégaux arrivées sur le territoire espagnol via les îles Canaries a été de 11 459 selon le quotidien espagnol La Vanguardia. Entre le début de l’année et la fin du mois de juillet, le nombre de clandestins secourus ou arrivés par leurs propres moyens s’élevait à 8 505 personnes, un chiffre qui représente 74 % de l’ensemble des individus ayant atteint l’archipel au cours des huit premiers mois de 2023.

Par ailleurs, il est à noter que les navires de clandestins, moins nombreux que l’année dernière, comptaient en revanche plus d’individus à leur bord.

À l’échelle nationale, l’Espagne recensait au 31 août dernier un total de 21 025 migrants illégaux arrivés sur son territoire depuis le début de l’année à bord de petites embarcations. Environ 40 % de ces individus ont débarqué au cours des mois de juillet et août. Ces arrivées par la mer ont connu une hausse de 22,5 % au cours des huit premiers mois de l’année 2023 par rapport à la même période en 2022, lorsque 17 170 migrants étaient parvenus à gagner les côtes espagnoles.

Amélioration de la situation à Ceuta et Melilla

Quant à la provenance des embarcations de migrants ayant gagné l’archipel des Canaries, une partie importante d’entre elles s’est élancée des côtes marocaines. Autre fait notable, les départs de clandestins depuis le littoral de la Mauritanie et du Sénégal vers les îles espagnoles ont augmenté au cours de l’été.

À ce sujet, le gouvernement mauritanien a refusé, la semaine dernière, de prendre en charge des migrants qui avaient quitté ses côtes et avaient été secourus par la Guardia Civil espagnole. Les clandestins ont finalement dû être débarqués au Sénégal.

Lot de consolation pour les autorités espagnoles, l’immigration illégale dans les enclaves de Ceuta et Melilla, pour laquelle on notait déjà une baisse à la fin du mois de juillet dernier (- 66,8 % par rapport à la même période l’année dernière avec 571 clandestins contre 1722), a poursuivi sur cette tendance au mois d’août : alors qu’au cours des huit premiers mois de 2022, 1 135 immigrants illégaux étaient entrés à Melilla, seuls 105 individus ont réussi à franchir la frontière au cours de la même période en 2023.

La forte réduction de cette immigration dans les deux enclaves fait notamment suite au changement de politique de la part gouvernement de Pedro Sánchez à l’égard du Maroc survenu au printemps 2022. Madrid avait alors décidé de soutenir le plan d’autonomie du Maroc pour le Sahara occidental, revenant ainsi sur sa position de neutralité adoptée depuis des décennies.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Espagne. Aux Canaries, les arrivées de clandestins ont triplé au mois d’août”

  1. andré dit :

    Le tourisme africain est en pleine hausse mais pas beaucoup de femmes….elles n’aiment pas voyager ?

  2. Le Celte dit :

    Les agriculteurs Espagnols utilisent des clandestins Marocains pour faire baisser leurs charges comme cela ils exportent leurs produits dégueulasses dans toute l’UE .

  3. patphil dit :

    ils savent d’où ils viennent, les y renvoyer ne me parait pas difficile, quand on veut, on peut, mais quand on ne veut pas… faites des élections européennes un référendum!

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Galice. La télévision publique espagnole ne diffusera le résultat des élections de ce dimanche…que si la gauche l’emporte

Découvrir l'article

International

Fraude fiscale et sociale en Belgique. Des propriétés au Maroc ou au Congo massivement dissimulées

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Îles Canaries (Espagne). Avec plus de 7 000 clandestins débarqués en janvier, le total du 1er semestre 2023 déjà dépassé

Découvrir l'article

Economie, Environnement

Importations de tomates marocaines : Les producteurs français dénoncent la concurrence déloyale

Découvrir l'article

International

Espagne. Les socialistes cherchent à interdire l’accès du Parlement aux médias de l’opposition

Découvrir l'article

A La Une, International

« Novembre national est le cri d’une Espagne qui ne se résigne pas à mourir » : Entretien avec José Andrés Calderón.

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Espagne. Avec plus de 56 000 arrivées, l’immigration clandestine en hausse de 80 % en 2023

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Le gouvernement socialiste annonce un coûteux arrêt du nucléaire en 2027

Découvrir l'article

International, Tribune libre

L’Espagne atlantique face au nationalisme des riches

Découvrir l'article

A La Une, Histoire

Darío Madrid : « Il est important de replacer l’Inquisition espagnole dans son contexte » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍