Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une étude soutient que les ancêtres des humains et des singes ne sont pas apparus en Afrique

Une étude récente soutient que les ancêtres des humains et des singes ne sont pas apparus en Afrique.

L’ancêtre commun des humains et des singes pourrait être originaire d’Europe ou de Turquie, avant de migrer vers l’Afrique où est né l’humain moderne, selon cette étude.

« En paléontologie, la communauté scientifique est rarement d’accord. Mais un consensus existe bien sur le fait que la lignée humaine moderne (le genre Homo) est apparue en Afrique. Il y a environ 7 millions d’années, les humains se séparaient des primates, du moins des ancêtres des chimpanzés et des bonobos, nos plus proches parents vivants. Depuis cette divergence, qui s’est probablement déroulée en Afrique, la majeure partie de l’histoire de l’évolution humaine s’est déroulée sur ce continent-là, que l’on appelle aujourd’hui aussi le berceau de l’humanité. Mais l’ancêtre commun des humains et des primates, lui, serait peut-être apparu ailleurs, loin de là, en Europe ou en Anatolie, l’actuelle Turquie » indique le site ça m’intéresse.

Cette proposition va à l’encontre de l’opinion traditionnelle selon laquelle les hominidés – le groupe qui comprend les humains, les singes africains (chimpanzés, bonobos et gorilles) et leurs ancêtres fossiles – sont originaires exclusivement d’Afrique.

C’est un crâne vieux de 8,7 millions d’années, retrouvé en Turquie en 2015, et dont l’analyse a été publiée ce mois-ci dans la revue Communications biology qui pourrait changer la donne de nos croyances. « Les chercheurs ont baptisé les restes de ce primate, remarquablement bien conservés, Anadoluvius turkae. Grand et massif, il pesait autant qu’un grand chimpanzé actuel (jusqu’à 60 kg) et vivait surtout au sol, dans des forêts sèches et ouvertes, où il se nourrissait de racines grâce à de grandes dents et de puissantes mâchoires. Mais d’autres fossiles de singes datant de plus de 5 millions d’années retrouvés en Bulgarie, en Grèce et en Turquie, confortent cette hypothèse. Ce qui suggère que ces ancêtres auraient pu évoluer en Europe centrale avant de migrer ensuite vers la Méditerranée et l’Afrique, où ils se seraient diversifiés. Dans leur étude, les chercheurs indiquent qu’un changement environnemental aurait pu entraîner la disparition de leur habitat et forcer leur déplacement »

Co-auteur principal de l’étude, un paléontologue de l’Université de Toronto a expliqué qu’il s’agissait de l’ancêtre commun des hominidés, et non de la lignée humaine, car elle différait des ancêtres des humains. chimpanzé et les bonobos, nos plus proches parents vivants.

Selon David Begun, professeur au Département d’Anthropologie à la Faculté des Arts & Sciences de l’Université de Toronto et directeur de l’étude, « nos découvertes suggèrent que les hominidés ont non seulement évolué en Europe centrale et occidentale, mais ont passé plus de 5 millions d’années à y évoluer (…) Depuis cette divergence, la majeure partie de l’histoire de l’évolution humaine s’est déroulée en Afrique », a t-il déclaré à Live Science. « Il est également probable que les lignées de chimpanzés et humaines aient divergé les unes des autres en Afrique. »

Comme quoi, il faut parfois être très très prudent, quant à l’enseignement et à ceux qui nous est médiatiquement rapporté (voir ci-dessous) car la recherche permet, aujourd’hui, de découvrir des choses qui nous étaient jusqu’ici inconnues.

Crédit photo : Nature (DR)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Une étude soutient que les ancêtres des humains et des singes ne sont pas apparus en Afrique”

  1. PL44 dit :

    J’ai travaillé avec un Martiniquais admirateur de Cheikh Anta Diop qui voulait absolument que l’homme soit apparu en Afrique. S’il était apparu en Bretagne, je ne pense pas que je serais gonflé d’orgueil pour ça.

  2. mouchet dit :

    5 à 7 millions d’années pour entrevoir l’évolution, l’incubation et les prémices de l’espèce humaine qui est toujours en voie d’évolution est malheureusement beaucoup trop coute. Depuis 4,5 milliards d’années ou la terre est restée longtemps inhabitable la vie de la moindre cellule est apparue dans les derniers 500 à 200 millions d’années. Seul un apport extra terrestre a pu engendrer la vie comme nous la connaissons aujourd’hui. Celle-ci est qui est en perpétuelle évolution et aussi en perpétuelle destruction puisque notre espèce hélas s’autodétruit et détruit les autres espèces. Seul le remplacement des générations annulera les idéologies des technocraties dirigeantes pour arriver à une plénitude de nos vies qu’il faut espérer pour les générations futures.

  3. Henri dit :

    « Nous sommes tous d’origine africaine », pontifie, tout content de lui, le prof Quintana-Murci. Pfff n’importe quoi ! Les bobo-gauchos comme lui s’imaginent (ou veulent croire) que nos ancêtres africains ressemblaient comme deux gouttes d’eau à M’Bappé le footeux ou à Oumar Ndiaye le tortionnaire de Cherbourg. Rien à voir, car des millions de siècles sont passés entretemps ! Ah, l’idéologie, l’idéologie, que de conneries tu as écrites et écris encore !

  4. Orang-Outan dit :

    C’est une civilisation extra-terrestre technologiquement développée qui est à l’origine de l’homo sapiens tel que nous le connaissons aujourd’hui. Toutes les théories sur la lignée humaine, ce sont des singeries !
    Tenez ! Qui peut expliquer comment les hommes de l’Egypte Ancienne, il y a tout juste 2000 ans, ont pu tailler la pierre au millimètre avec des burins en cuivre? Comment les constructeurs des temples mayas ont pu faire de même et réaliser des jointages parfaits pour lesquels il faudrait des scies modernes dotées de dents en tungstène. Comment les habitants de l’Île de Pâques ont-ils sculpté des statues avec des outils en pierre. Qui leur a donné ce “coup de main” que personne n’ose imaginer ?
    Conclusion : Qui peut affirmer péremptoirement que Arnold Schwarzenegger ou Kylian Mbappé ont un ancêtre dans le berceau africain ou même européen?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Brian E. Hurfet (The African Dream) : « Il existe plusieurs stéréotypes sur l’Afrique qui méritent d’être déconstruits » [Interview]

Découvrir l'article

International

Mobutu, la chute du léopard de Kinshasa, par Michela Wrong

Découvrir l'article

RENNES

Rennes : Un homme entre la vie et la mort après avoir été agressé, deux adolescents roumains arrêtés

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Santé, Sciences

Les cerveaux des hommes et des femmes sont bien différents. La preuve par l’IRM

Découvrir l'article

International

Le magazine New African révèle les 100 Africains les plus influents de 2023

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. La Hongrie va envoyer des militaires au Tchad

Découvrir l'article

International

Quid de la nouvelle politique africaine de la France ? L’Afrique réelle n°166 vient de sortir

Découvrir l'article

International

Bernard Lugan : « La démocratie est facteur de guerre en Afrique ! »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky