Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Des clandestins de Lampedusa finalement hébergés dans les Vosges ? [Vidéo]

Les déclarations du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, affirmant que la France ne recevrait pas de migrants de Lampedusa, ont été rapidement contredites par l’arrivée de nouveaux clandestins en provenance de l’île italienne dans certains quartiers de Paris. Mais une trentaine de Guinéens présentés comme « mineurs » pourraient également être hébergés dans un village des Vosges dans les prochains jours.

« La France n’accueillera pas de migrants de Lampedusa »

Une fois de plus, les propos du ministre de l’Intérieur ont mal vieilli… Invité sur TF1 le 19 septembre dernier, Gérald Darmanin déclarait alors que la France « n’accueillera pas de migrants » venus de l’île italienne de Lampedusa, alors confrontée pendant plusieurs jours à des arrivées de clandestins d’une ampleur inédite puisque près de 12 000 personnes ont débarqué sur les côtes.

Deux semaines plus tard, les affirmations du ministre sont déjà contredites dans les faits. Le 6 octobre, plusieurs médias français ont évoqué l’arrivée de nouveaux migrants dans le nord de Paris, dont une partie provient justement de Lampedusa. Quant à leur origine, ces extra-européens cherchant à obtenir le statut de « réfugié politique » proviendraient principalement du Soudan, d’Éthiopie ou encore d’Érythrée.

Aussi, certains habitants du 18e arrondissement parisien ont fait part de leur inquiétude concernant la sécurité. Une habitante du quartier témoignant auprès de la chaîne CNews a par exemple rapporté que ces clandestins « se battent et font des problèmes ». Des individus qui lui « font peur » quand elle sort ou rentre chez elle.

Autre inquiétude des riverains, la potentielle implication de ces nouveaux venus dans le trafic de stupéfiants, un phénomène qui empoisonne déjà largement la vie de certains quartiers parisiens.

De son côté, le conseiller régional d’Île-de-France Pierre Liscia a détaillé la situation : « Vous avez régulièrement des affrontements, des cas d’alcoolémie et de toxicomanie sur la voie publique de ces quartiers-là, et malheureusement, des réseaux de trafiquants de crack qui profitent de la présence de ces personnes-là ».

30 Africains installés dans un village des Vosges ?

Par ailleurs, cette politique du « en même temps » version Gérald Darmanin ne se limite pas à certains arrondissements de la capitale française.

Le 4 octobre, le quotidien régional Vosges Matin a indiqué que la commune de Plainfaing (comptant environ 1 600 habitants) située dans le département éponyme pourrait accueillir dans quelques jours « trente jeunes migrants d’origine guinéenne arrivés sur l’île de Lampedusa » dans un « centre d’hébergement privé ».

Ces clandestins étant présentés comme « mineurs », c’est donc au Conseil départemental qu’est revenue leur prise en charge. Selon celui-ci, cet hébergement est censé être temporaire. Pas de quoi rassurer pour autant Patrick Lalevée, maire de Plainfaing.

Toujours selon le titre de presse régional, l’édile s’est retrouvé placé « devant le fait accompli » lorsqu’il a appris le 2 octobre dernier que le centre de vacances privé le Mongade avait répondu « à l’appel du Département pour héberger une trentaine de mineurs non-accompagnés (MNA) à partir du 15 octobre ».

Cette annonce, qui était toutefois évoquée au conditionnel en début de semaine, a suscité une réaction du Raseemblement National. Dans un communiqué publié le 5 octobre, Gaëtan Dussausaye, porte-parole du Rassemblement National et responsable RN de la 2nde circonscription des Vosges, a résumé la situation : « Municipalité non informée, avis des citoyens ignoré, perte de 150 hébergements à vocation touristique, coût abyssal : c’est la concrétisation du plan de répartition des clandestins dans les villes et villages de France exigé par Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. »

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

14 réponses à “Immigration. Des clandestins de Lampedusa finalement hébergés dans les Vosges ? [Vidéo]”

  1. Dude dit :

    Les chrétiens et les juifs sont massacrés au Moyen-Orient et en Afrique et on continue d’importer des musulmans. C’est de la folie pure.

  2. zozo83 dit :

    Dans les Vosges et ailleurs partout sur le territoire…

  3. Gillic dit :

    Est ce qu’un jour, ce traffic d’humains va cesser ?? Tous ces africains ont voulu leur indépendance, l’ont eu, qu’ils se débrouillent !! Ils nous haïssent et de plus viennent vider nos caisses avec l’appui de tous les salopards gaucho escrologistes !!! Cela suffit maintenant !!!

  4. Bran ruz dit :

    On continue à ouvrir nos portes à des gens qui ne sont que des envahisseurs la plupart Mahometans qui pour certains demain se retourneront contre nous. Retenons les leçons du passé et du présent où nous disparaitrons , nous sommes devant une guerre de civilisation et il faudra l’assumer pour sauver notre identité et plus encore notre vie.

  5. alienor dit :

    Pierre Liscia , imigrationste notaire a t’il changé d’avis ?

  6. Gaï de ROPRAZ dit :

    Je n’arrive pas à saisir comment se fait-il que les Francais soient aussi veules, aveugles, totalement abrutis par des promesses politiques qui n’ont aucun sens, ni teintées d’une certaine vérité, ou de loyauté !!! … Ils gobent tout et n’importe quoi !!! Mes amis, ne vous drapez dans aucune illusion : La France est foutue, et sera bicolore après trois generations. C’est à dire dans cent ans au grand maximum !… Et avec un peu de chance, vous aurez dans votre famille, non pas des bi-colores, mais des genres Darmanin (Moitié Blanc, moitié Arabe) …

  7. BONGAS François dit :

    Si le Préfet met le Maire devant le fait accomplit, a-t-on le Droit de poser la question : “mais que font-ils de la République ?” Ce pays de l’autoritarisme des non élus est-il encore la France ? Devons nous leur rappeler l’article 2 : ” Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple”.
    Il devient urgent de modifier les termes de La Constitution pour en limiter (voire en interdire) toutes interprétations.

  8. Hadrien Lemur dit :

    À partir de combien de mensonges peut-on être considéré comme un menteur invétéré ? Il faut croire que le fait d’être ministre donne droit au mensonge public sans jamais d’excuses ou de rétractation. Comme le dit très justement Dude, les Juifs et les Chrétiens sont persécutés par l’islam un peu partout dans le monde mais nous continuons à accueillir et à dérouler le tapis rouge à nos bourreaux.

  9. Michel BERAUDO-MARCH dit :

    Darmanin se moque du monde avec ces affirmations : vu que les migrants de Lampedusa peuvent circuler librement dans l’espace Schengen, qu’il n’y a ni contrôles aux frontières ni aucune reconduite exécutée, on ne voit pas ce qui pourrait les empêcher de venir en France et y rester.

  10. Gaëtan dit :

    Dans les Vosges et ailleurs, partout en France jusque dans les villages de nos campagnes sauf dans les résidences secondaires de Macron, Darmanin, Borne et Cie, et tout ça aux frais du cochon de payeur du contribuable.
    Il y en a marre, il y en a ras le C** !

  11. Franck dit :

    Mettez-les à casser des pierres dans une carrière, ils auront une idée du Métaverse

  12. patphil dit :

    darmanin avait juré qu’aucun migtant de lampédusa serait accueilli en france, aurait il menti? un ministre menteur ça n’existe pas!

  13. Maserati dit :

    Comment peut on conserver un pareil gouvernement de collabos? L’Afrique s’installe en Occident , tranquillement et en France particulièrement !

  14. Henri dit :

    Ce gouvernement de menteurs et de nuisibles, il va falloir songer à le “dégommer”, pour reprendre l’expression d’un chanteur célèbre sur CNew.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

Sociétal

Accueillir des migrants avec moins d’énergie ? Avec O. Delamarche et Charles-Henri Gallois

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Sélection de la rédaction

Immigration. Dysfonctionnements, situation financière précaire et dépendance aux subventions publiques : Coallia épinglée par la Cour des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Sociétal

France saccagée, épisode 8 : VILLEJUIF

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Le Parlement adopte une loi édulcorée sur l’expulsion des migrants

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : les migrants en ballade

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍