Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un gang de Roumains arrêté après 230 vols dans de nombreux départements

Un gang de Roumains âgés de 21 à 31 ans a été arrêté par les gendarmes de Nantes cette semaine. Ils sont suspectés d’avoir organisé et mis en oeuvre 230 vols dans de nombreux départements, dont en Bretagne.

En Vendée, dans des concessions automobiles, allant jusque dix vols par nuit.  Des vols effectués de manière ultra professionnelle et professionnalisée (voitures puissantes notamment). Ils ont sévi en Loire-Atlantique, dans le Poitou, et même au delà.

« Les investigations menées sur commission rogatoire par une cellule d’enquête nationale composée de gendarmes de Loire-Atlantique, de Vendée, du Maine-et-Loire et de Mayenne, et pilotée par la Section de recherches de Nantes, ont relié le gang à 230 vols dans plus de vingt-cinq départements. Les suspects ont fini par être localisés sur le secteur de Poitiers. L’objectif des gendarmes lancés à leur trousse était d’agir vite pour stopper ce gang actif au plus tôt. Un coup de filet a été déclenché mercredi 11 octobre. Seize personnes ont été interpellées à Nantes, Béziers, Poitiers et Lyon, au cours d’une opération d’ampleur mobilisant 180 militaires » indique Ouest-France.

À l’issue des gardes à vue, six personnes ont été remises en liberté, sans poursuite pour le moment. Les dix autres ont été présentés devant le juge d’instruction de la JIRS de Rennes : trois femmes, compagnes des voleurs présumés, ont été mises en examen pour recel de vols en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire.

Sept hommes, des Roumains âgés de 21 à 31 ans, déjà condamnés pour des faits de vols pour six d’entre eux, ont été mis en examen pour vols en bande organisée, et participation à une association de malfaiteurs. Un de ces hommes a également été mis en examen pour tentative de meurtre pour avoir foncé en voiture en direction du policier du Loir-et-Cher. Les sept sont désormais en détention provisoire.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Un gang de Roumains arrêté après 230 vols dans de nombreux départements”

  1. Mentalist dit :

    Déjà condamnés, remis en liberté, convoqués dans 6 mois…
    Toujours la même rengaine laxiste.
    Arrimer des pays de damnation comme la Roumanie à l’UE, a été un suicide.
    À l’exception de ce c… de Chirac, personne n’en voulait.

    • Rezélote dit :

      Il faudrait voir de plus près qui sont ces “Roumains”. La mauvaise réputation de la Roumanie tient en bonne partie aux Roms, minorité mal intégrée réputée portée sur la délinquance. L’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne l’a un peu soulagée : une partie des Roms sont partis vers l’Ouest (tout en gardant souvent une résidence dans leur pays d’origine).
      Il faut rappeler que Jean-Marc Ayrault avait alors sauté sur cette “opportunité” d’attirer des Roms à Nantes : il avait créé un service spécial pour les accueillir. Depuis lors, la région nantaise héberge une proportion élevée des Roms présents en France, ce qui lui vaut ennuis sur ennuis. Nantes Métropole a dû créer une “MOUS” (maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale) pour tenter de régler la question, puis lancer une étude pour savoir pourquoi la MOUS ne marchait pas ! La gendarmerie paraît plus efficace.

    • John Smith dit :

      Les roms sont la partie visible, irritante.
      Mais les roumains sont surtout connus pour des délits bien plus sophistiqués que la rapine ordinaire :
      – vols et transferts vers l’est de voitures de luxe et d’engins de chantier
      – réseaux de prostitution
      – arnaques en ligne de toutes natures
      – sabotage des distributeurs de banques
      – trafiques d’organes (jusqu’à présent réservés aux moldaves, albanais et kosovares)
      – la filière de la drogue, avec les tchétchènes, est à l’ordre du jour

  2. Rezélote dit :

    Voici quelques jours, scandale au conseil municipal de Rezé : des “menaces de mort” auraient été proférées contre la municipalité, qui veut créer un lotissement destiné à loger des familles de Roms. Quand on voit le palmarès du “gang de Roumains” que vous décrivez, on comprend assez que les Rezéens soient réticents ! Rezé a été la 4e ville moyenne la plus cambriolée de France en 2022 — mais qui oserait établir un lien entre délinquance et immigration ?

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Lamballe

Lamballe (22). Un Roumain récidiviste a cambriolé plusieurs commerces du centre-ville

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍