Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tempête Ciaran. Le point sur ce qui nous attend, en Bretagne, ces mercredi et jeudi 1-2 novembre 2023 : Vigilance rouge en Finistère et Côtes d’Armor

MAJ 1er Novembre 16h

Le seuil de tempête atteint en soirée ( mercredi 19h à jeudi 0h )

Le vent se renforce au passage d’un front froid actif qui apporte des pluies copieuses et orageuses. Les cumuls s’annoncent parfois conséquentes en Bretagne. Nous prévoyons entre 30 et 60 mm sur une grande partie du territoire sur l’épisode mais une grande quantité de ces précipitations est attendue pour la soirée et le début de nuit.

Le vent se renforce graduellement avec des rafales entre 100 et 130 km/h dans l’intérieur de la Basse-Bretagne. L’aspect convectif du front peut engendrer des vitesses de vent supérieures localement. En Haute-Bretagne, il s’agit d’un fort coup de vent à tempête avec des rafales entre 90 et 110 km/h. Le vent s’oriente au sud-ouest. Après le passage du front, le centre dépressionnaire s’approche à son tour et c’est la proximité de la dépression qui va engendrer un renforcement du vent exceptionnel en deuxième partie de nuit.

Des niveaux exceptionnels en seconde partie de nuit sur l’ouest et le nord de la Bretagne ( jeudi 0h à 9h )

La dépression est creuse à 950 hPa au sud des Iles Britanniques. La région au sud de l’anomalie est en ligne de mire des rafales les plus virulentes dans l’intérieur des terres entre 120 et 140 km/h pour les Côtes-d’Armor, le Morbihan et le Finistère. Elles atteignent un paroxysme dans l’intérieur du Léon et de la presqu’île de Crozon avec des pointes qui peuvent atteindre 150 km/h. Sur l’est de la Bretagne, le vent souffle en tempête avec des pointes entre 100 et 130 km/h. Sur le littoral dépassent quasiment partout les 150 km/h avec des rafales maximales qui peuvent atteindre 160 à 180 km/h en Iroise, en entrée de Manche et sur la côte sauvage et localement 190 km/h sur les îles d’Iroise.

On peut craindre pour de telles vitesses de vent des dégâts sur la végétation et les infrastructures. Il est conseillé de ne pas sortir jusqu’à 9h ce jeudi matin.

La marée de la matinée crainte

Les coefficients de marée s’orientent à la baisse après les grandes marées du week-end dernier. Pour ce jeudi matin, on atteint 71. Toutefois, la dépression va engendrer une hausse naturelle du niveau de la mer de 1 à 2 mètres localement jusqu’à 2,50 mètres pour la Baie du Mont-Saint-Michel et le Golfe du Morbihan. La houle liée à la dépression va atteindre jusqu’à 11 mètres et elle sera poussée par les vents violents sur le front de mer. Les zones exposées du littoral, les points et les baies feront face à des risques de submersions majeures pour la pleine mer de jeudi matin. Grande prudence sur tous les secteurs coloriés sur la carte ci-dessous.

Écrit par Stéven Tual, publié le 1 novembre

MAJ : 1er Novembre 2023 La tempête Ciaran s’annonce en Bretagne pour la soirée de mercredi..et elle s’annonce violente, comme l’indiquent les derniers relevés signés Steven Tual pour Météo Bretagne, à découvrir ci-dessous.

Les départements du Finistère, des Côtes-d’Armor et de la Manche seront placés à partir de jeudi 1er novembre à 00 h en vigilance rouge vent en raison de la tempête Ciaran, annonce météo Météo-France ce matin.

200 sapeurs-pompiers et quatre hélicoptères vont être mobilisés dans six départements de l’Ouest (Finistère, Morbihan, Côtes-d’Armor, Ille-et-Vilaine, Manche et Loire-Atlantique), a annoncé Gérald Darmanin hier. , La SNCF suspend l’ensemble du trafic en Bretagne, entre le mercredi 1er novembre, à 22 h 30, et le vendredi 3 novembre, à 5 h. Seule la ligne TGV entre Rennes et Paris est maintenue mais des retards ne sont pas à exclure. À titre préventif, les trains ne circuleront pas non plus en Normandie jeudi 2 novembre. Aucun TER et encore moins de cars de substitution ne circuleront dans les Pays de la Loire.

Le couplage entre le courant jet rapide et la dépression va s’effectuer ces prochaines heures. La dépression va entamer sa cyclogénèse et se creuser. Elle atteint une maturité en fin de nuit de mercredi à jeudi au sud des Iles Britanniques entre 950 et 955 hPa. C’est au sud de cette dépression que les vitesses de vent seront les plus violentes. Elles vont impacter très fortement la Bretagne.

Le temps est agité en matinée à l’arrière d’un front froid qui nous aura apporté pluies et vent  la nuit précédente. On retrouve des averses moins fréquentes et quelques éclaircies entre Iroise et Atlantique. Dans l’après-midi, les averses s’évacuent par le nord et l’est. Le ciel est alors plus lumineux mais rapidement un voile nuageux arrive par l’ouest à l’approche de la tempête.

Les vents s’orientent en matinée à l’ouest avec de bonnes vitesses de vent le long des côtes. Elles atteignent entre 60 et 80 km/h. Il bascule au sud-ouest l’après-midi. Dans les terres, le vent est actif le matin comme l’après-midi avec des rafales jusqu’à 50 km/h.

Les températures sont douces au lever du jour avec 10 à 14°C. Dans l’après-midi, c’est l’inverse. Les valeurs sont plutôt fraîches pour la saison avec 11°C à Guingamp, 12°C à Combourg, 13°C à Brest; 14°C à Lorient et 15°C à Hoëdic.

En soirée, la tempête Ciaran arrive. Elle est conséquente sur la Bretagne avec des vitesses de vent de 120 à 140 km/h dans les terres et jusqu’à 130 à 170 km/h en bord de mer avec localement jusqu’à 180 à 190 km/h sur les îles d’Iroise et les caps très exposés du Finistère.

Tendance

Jeudi matin, les rafales de vent sont encore tempétueuses surtout au nord de la Bretagne avec des pointes à 140 km/h pour le Golfe de Saint-Malo. Les averses restent nombreuses le long des côtes de la Manche avec des éléments orageux et de puissantes rafales de vent. Nous quittons le contexte tempétueux en milieu de journée. Les températures sont assez fraîches.

Le temps reste très agité vendredi puis samedi. Le vent peut encore atteindre les seuils du fort coup de vent à tempête samedi. La situation est encore à préciser.

Météo au 31  octobre 2023

Vents tempétueux

Les vents se renforcent à l’approche du front chaud avec des rafales qui s’accentue dès le début de soirée. Le vent de sud souffle encore raisonnablement avant une bascule au sud-ouest et le passage du front froid. Les rafales sont tempétueuses. Elles atteignent entre 110 à 130 km/h dans l’intérieur des Côtes-d’Armor, du Finistère et du nord du Morbihan. Pour le reste du Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique, les rafales atteignent entre 100 et 110 km/h localement davantage. Les rafales atteignent jusqu’à 130 à 160 km/h localement. davantage sur les caps exposés.

En seconde partie de nuit, le vent se renforce sur le nord de la région avec des rafales destructrices en bord de mer qui peuvent atteindre 150 à 170 km/h localement jusqu’à 190 km/h sur les caps exposés. Ces violentes rafales entrent dans les terres du Finistère, des Côtes-d’Armor et du Morbihan. On prévoit 120 à 140 km/h dans l’intérieur des terres des ces trois départements. La tempête s’annonce très marquée également pour la Loire-Atlantique et l’Ille-et-Vilaine avec des pointes entre 100 et 120 km/h localement plus en Brière et le Pays Malouin.

Il s’agit de la plus violente tempête du XXIe siècle pour la Bretagne. Les vitesses de vent devraient endommager considérablement le paysage et les conséquences sur les infrastructures s’annoncent importantes. Les vents baissent en intensité en matinée de jeudi et la tempête s’éloigne après l’heure de midi.

Phénomènes Côtiers 

Dans un contexte de coefficient de marée moins importants que ce week-end. La tempête Ciaran va toucher les côtes bretonnes. La côte sauvage, les îles d’Iroise, les îles du Morbihan et la côte d’Amour sont placées en niveau d’intempéries exceptionnelles. Ce niveau peut s’étendre à d’autres zones de notre littoral en fonction des réactualisations.

Le coefficient atteint 71 ce jeudi pour la pleine mer du matin qui coïncide avec l’arrivée de la tempête sur la région. La dépression va engendrer une surélévation naturelle du niveau de la mer de 1 à 2 mètres et jusqu’à 2,50 mètres localement. La houle sud-ouest de 10 à 12 mètres au large de l’île de Sein va apporter des paquets de mer considérables sur le rivage et des submersions majeures des zones exposées. Les débordements s’annoncent parfois considérables. Cet évènement nous semble plus fort que la tempête du 8 mars 2008. Dans les estuaires, la situation risque d’être tendue avec les fortes précipitations attendues et la surcote. Des inondations importantes sont à prévoir.

Pluies – orages

De fortes pluies sont à attendre ces prochaines heures. Elles vont tomber en abondance sur un espace temps réduit. On prévoit 30 à 60 mm sur la région en l’espace de 24 heures avec localement jusqu’à 70 à 80 mm pour le Centre-Bretagne. Des inondations sont à craindre puisque les intensités pluviomètriques peuvent atteindre 15 à 25 mm/h. Les sols sont déjà saturés en eau avec les récentes précipitations.

Suivre les intempéries en temps réel : https://www.meteo.bzh/risques

Faites nous parvenir le suivi des la tempête : https://www.facebook.com/groups/CouleurMeteoBretagne

 Crédit photo : wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Sociétal

« La Bretagne c’est l’histoire d’un vieil homme qui ne cesserait pas de vivre ». Le 69ème numéro de la revue War raok vient de paraitre

Découvrir l'article

A La Une, Sport

En 2022, la Bretagne administrative compte 6 300 clubs de sport et recense 609 000 licences sportives

Découvrir l'article

Insolite

Cobac Parc va réouvrir en pays de Saint-Malo. En avant l’aventure !

Découvrir l'article

Santé

Cancers en Bretagne administrative : les chiffres clés et les disparités régionales

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

Santé

Reiñ ar gwad. Donner son sang – 4 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Dinan, Histoire

Dinan : Une lettre rare d’Anne de Bretagne exposée à la bibliothèque

Découvrir l'article

Economie, Social

4 e trimestre 2023 : en Bretagne administrative, l’emploi augmente plus qu’ailleurs et le taux de chômage reste bas

Découvrir l'article

Economie

1 935 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023 en Bretagne administrative

Découvrir l'article

Tribune libre

Pourquoi l’extrême droite monte en Bretagne ? Je vais vous le dire…. [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky