Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Michael Kleiner (Likoud) : « Malgré les guerres, l’endroit le plus sûr pour les Juifs est Israël » [Interview]

Michael Kleiner est le président de la Cour suprême du Likoud, le parti du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. Lionel Baland l’a interrogé pour Breizh-info à propos de la situation actuelle au Proche-Orient car il nous paraissait intéressant d’avoir un point de vue Israélien sur le conflit, puis un point de vue Palestinien (à venir) sur ce conflit sanglant que nous nous devons de regarder à distance, nous, Européens.

Breizh-info : Comment votre famille a-t-elle traversé la Seconde Guerre mondiale alors que votre père et votre mère étaient originaires de Sosnowiec en Pologne, une localité située à moins de 50 km d’Auschwitz ? Comment votre famille s’est-elle retrouvée en Allemagne après la guerre et pourquoi a-t-elle décidé de s’installer en Israël en 1951 alors que vous étiez enfant ? Quelle était la situation dans ce nouveau pays ? Les idées en vogue en Israël à l’époque étaient-elles différentes de celles qui dominent aujourd’hui la société ? Quelles étaient les relations avec les Arabes locaux ? 

Michael Kleiner : Mes parents se sont mariés dans le ghetto en 1941. Mon père a été emmené d’Auschwitz à l’usine de réparation de chemins de fer et a été libéré par les Américains près de Feldafing, en Bavière, dans les environs de Munich. Ma mère a été transportée d’Auschwitz à un camp de travaux forcés en Allemagne et a été libérée en Suède dans le cadre d’un échange de prisonniers arrangé par le comte Folke Bernadotte. Après avoir appris que mon père était vivant, elle est allée à Munich où ils ont été réunis.

En 1951, alors que j’avais l’âge d’aller à l’école maternelle, ma mère n’a pas désiré élever son fils en Allemagne.

La société israélienne était pauvre, mais très idéaliste, traitant la souveraineté juive, après 2.000 ans, comme un rêve précieux devenu réalité.  Il n’y avait pratiquement pas de contacts avec les Arabes, qui étaient sous le régime militaire.

Breizh-info : Quel est votre parcours politique en Israël et quels sont les éléments qui vous ont amené à vous engager dans ce domaine ? 

Michael Kleiner : Depuis mon plus jeune âge, j’ai été un fervent partisan de la conviction nationale-conservatrice. À la maison, nous étions apolitiques, donc mes opinions sont purement le résultat de ce que j’ai choisi après avoir examiné en tant que jeune enfant la majeure partie de l’offre sur le marché des idées et des priorités du point de vue de ce qui sert le mieux mon pays et mon peuple.

Breizh-info : Comment les attentats terroristes du 7 octobre 2023, perpétrés par le Hamas et d’autres organisations, ont-ils été possibles, alors que ce jour correspondait au Shabbat et à la fête juive de Sim ‘Hat Torah et qu’en 1973 Israël a été attaqué par les armées des pays arabes le jour de Yom Kippour ? La société israélienne avait-elle baissé la garde ? Comment le Mossad, considéré comme l’un des meilleurs services de renseignement au monde, pouvait-il ne pas le prévoir ?  

Michael Kleiner : L’échec du 7 octobre n’a pas d’explication. D’un point de vue superficiel, trop de confiance et trop de négligence ont vu le jour. Cela est impardonnable. Ces événements doivent faire l’objet d’une enquête approfondie.

Breizh-info : Quels sont les objectifs de l’armée israélienne dans la bande de Gaza ? Cette armée parviendra-t-elle à trouver et à libérer les otages ? L’armée israélienne sera-t-elle alors en mesure de se retirer de la bande de Gaza et, dans l’affirmative, quelle autorité prendra le contrôle de cette zone ? 

Michael Kleiner : La libération des otages est une priorité absolue. Israël doit être la seule force militaire globale à Gaza. L’autorité civile ne peut pas être une entité qui éduque les enfants à tuer des Israéliens en accomplissement d’un commandement religieux et nationaliste. Elle peut devenir une agence intérimaire composée de pays arabes qui entretiennent des relations diplomatiques avec Israël.

Breizh-info : La réponse militaire israélienne dans la bande de Gaza, perçue par les médias français, peut sembler disproportionnée, notamment au regard du nombre de victimes civiles palestiniennes, nettement supérieur à celui des victimes israéliennes. Cette situation ne pousse-t-elle pas davantage de Palestiniens à rejoindre aujourd’hui, puis demain, les rangs des islamistes ? 

Michael Kleiner : Il n’y a pas de proportionnalité : le Hamas et Daesh ont tué intentionnellement 1200 civils, Israël 0. Cela constitue la réalité.

Le Hamas a dirigé 10.000 missiles sur la population civile israélienne. Israël a, quant à lui, averti la population civile de rester à l’écart des dangers, ne permettant pas au Hamas d’utiliser celle-ci en tant que boucliers humains. Durant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup plus de civils allemands ont été tués que de Britanniques. Cette situation a-t-elle accordé à l’Allemagne nazie une supériorité morale ?

De toute façon, le système éducatif des Palestiniens a empoisonné la population au maximum.

Breizh-info : Que veut la majorité des Israéliens pour l’avenir de la région ? La solution à deux États de l’ONU peut-elle voir le jour ? 

Michael Kleiner : L’autonomie pour les Palestiniens. Dans 40 ans, les manuels scolaires enseigneront la paix au lieu de glorifier le djihad.

Breizh-info : Un conflit direct entre Israël et l’Iran, ou même entre les États-Unis et l’Iran, est-il possible ? Les répercussions de la guerre en cours entre Israël et le Hamas seront-elles significatives dans d’autres parties du monde, en particulier en Occident ? 

Michael Kleiner : Le régime iranien est un ennemi de l’humanité. Pas seulement d’Israël. L’idéal est d’aider le peuple iranien à se libérer. Mais d’une manière ou d’une autre, faire tomber le régime iranien est une question de vie ou de mort pour le monde entier.

Breizh-info : Quel message avez-vous à adresser aux Occidentaux, et notamment aux francophones qui observent l’évolution de ce conflit et ses répercussions – manifestations, tensions sociétales, etc. – dans d’autres pays ? Les Juifs ne sont-ils pas aujourd’hui plus en sécurité dans les pays d’Europe de l’Est qu’en Europe de l’Ouest ?   

Michael Kleiner : Israël se souvient de la grande époque de la formation de l’amitié avec la France, qui a joué un rôle décisif dans le soutien à Israël lors des guerres de 1956 et 1967. Les Israéliens francophones constituent une partie très influente de la société israélienne. Les Israéliens admirent la culture française et aujourd’hui nous sommes confrontés aux mêmes problèmes et aux mêmes menaces pour notre mode de vie. Battons-nous pour défendre nos valeurs !

En fin de compte, l’antisémitisme est un produit de la Diaspora. Malgré les guerres, l’endroit le plus sûr pour les Juifs est Israël.

Propos recueillis par Lionel Baland 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Michael Kleiner (Likoud) : « Malgré les guerres, l’endroit le plus sûr pour les Juifs est Israël » [Interview]”

  1. breizh dit :

    point de vue intéressant, mais complètement unilatéral.
    Quand on bombarde des habitations, on ne peut pas dire que l’on ne tue pas intentionnellement des civils.
    Par ailleurs, le 7 octobre, bon nombre de morts israéliens sont dus aux premières ripostes de Tsahal qui a commencé par “tirer dans le tas”.

  2. Maury dit :

    Israël est le pays des juifs, des fidèles, praticants ou non de la religion juive. Ses frontière marquent la limite d’un peuplement de religion juive. Je ne comprends pas pourquoi les mondialistes qui condamnent toutes les religions, soutiennent Israël.
    Que se passerait il si l’on créait un pays dont la pierre angulaire serait le christianisme?

    • kaélig dit :

      ben…Il serait attaqué par les Musulmans !

    • mouchet dit :

      Des recherches archéologiques de 4 experts israéliens ont été délégués pour essayer d’asseoir la preuve de l’existence de peuplement avec des croyances judaïques. Après maintes et maintes recherches de 4 années le rapport et sans appel. Il n’existe pas de preuves fondamentales que la toute la Palestine n’avait absolument pas de preuves de judaïsme tout au plus pas avant 800 ans. Le musée de Bagdad en Irak mentionnait bien expressément par ses stèles statues et écrits gravés que plusieurs peuples vivaient depuis plus de 4’000 ans dans cette région mais aucun signe de judaïsme qui n’existait pas à cette époque. C’est juste après la 2ème guerre mondiale qui fit un génocide de 2,3 million de personnes de croyances hébraïques qu’une diaspora émit le rêve de civilisations avec croyances judaïques pour justifier l’implantation de cet état décidé par les anglais et les USA. Hélas ce ne fut pas possible les preuves archéologiques prouvent exactement le contraire, les écritures gravées se vérifient bien avant les preuves inventées . C’est aussi pour cette raison que le musée de Bagdad a été pillé pour voler les preuves des autres civilisations durant la guerre d’Irak avec 2,2 million de morts avec des agents d’Israël et les USA. L’Irak a demandé la restitution des oeuvres volées ou délibérément détruites, une vraie perte pour l’humanité.

  3. Travis dit :

    Israël, petit pays et grand peuple, vient de connaître les affres du mortel vivensembleu.

    La solution pour la France ou la Bretagne sera la même que pour Israël :

    Un territoire avec un seul État et un seul peuple.

  4. mouchet dit :

    Qui a donné la parole aux tribus indiennes amérindiennes de l’Amérique du nord pour défendre leurs terres avec des arcs et des flèches contre des fusils en tout 10 millions de mort le plus grand holocauste des futurs américains ? Personne, on les a traité de sauvages parce qu’ils défendaient leurs terres leurs familles leur peuple. Qui a donné la parole aux habitants de Palestine, le peuple palestinien avant de faire un état suite aux massacres en Europe 195’000 morts à ce jour ? Personne on a traité les palestiniens de terroristes pour oser défendre leurs terres, leurs familles leurs maisons. Pourquoi a t-on créé l’état d’Israël ? Pour la Grande Bretagne et les USA c’était un encrage au Moyen Orient riche en pétrole et gaz, les futures fortunes occidentales et des Emirats et des pays producteurs. Tout en leur laissant la bride sous le cou mais en exprimant le tout en dollars ce qui fit la fortune des USA. Malheur aux pays refusant le dollars comme l’Irak la Syrie la Lybie, ils ont été exterminés avec 2,2 millions de morts. Le ghetto de Gaza possède d’importantes réserves de gaz offshore et donc laissez le Hamas attaquer en faux semblant de ne pas voir, c’est l’occasion de détruire le Ghetto de Gaza afin qu’il n’exploite pas ces gisements avec l’aide d’autres pays. Ne soyez pas si naïfs la contre offensive israélienne a été très très bien planifiée.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Première victoire d’Israël sur l’ONU ? L’aide humanitaire à Gaza sérieusement menacée

Découvrir l'article

International

Israël accusé de génocide devant la Cour internationale de justice. Une plainte symbolique ?

Découvrir l'article

International, Politique

Israël : Thomas Porte (LFI) salue l’Afrique du Sud anti-blanche

Découvrir l'article

Social

Sauver des vies en Israël et à Gaza

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Palestine, Israël. 24 % des musulmans français de 15-24 ans soutiennent le Hamas

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Démis de ses fonctions de délégué départemental de Reconquête (Eric Zemmour) pour un tweet sur la Palestine, il témoigne

Découvrir l'article

International

Afrique du sud : quand un ancien ministre ANC trouve l’action du Hamas “brillante”

Découvrir l'article

International, Politique

Quand le zoo gauchiste se fracture sur la question palestinienne

Découvrir l'article

Tribune libre

Les Français se désintéressent-ils du conflit au Proche-Orient ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Remembrance Day à Londres. La police anglaise réprime une manifestation de patriotes, et laisse défiler une manifestation pro palestinienne un 11 novembre

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍