Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

3 000 000 d’euros pour aider les communes à stériliser les chats

Dans un énième recours au 49.3, sur le budget 2024, le Sénat a conservé un amendement des députés Renaissance, déposé par Corinne Vignon (députée de la Haute-Garonne), qui prévoit que 3 millions d’euros soient alloués aux communes en soutien à la stérilisation des félins.

Il s’agit d’une dotation exceptionnelle pour la seule année 2024, dont l’objet est d’aider les collectivités territoriales à prendre en charge la stérilisation des chats errants.

C’est une première avancée mais Stéphane Lamart, président-fondateur de l’association éponyme demande désormais d’instaurer également une réduction d’impôt pour les particuliers voulant faire stériliser leurs animaux domestiques.

En France, de nombreux propriétaires d’animaux font reproduire leur animal de compagnie, faute de pouvoir les faire stériliser. Cet obstacle est dû au coût élevé de la stérilisation qui peut être jusqu’à 400 euros pour une chienne et 250 euros pour une chatte. La prolifération des animaux de compagnie en raison de leur non-stérilisation, est la première cause des mauvais traitements, des abandons et in fine des euthanasies.

Cette mesure complémentaire permettrait de maîtriser la population féline et canine, de faire baisser la souffrance animale, de réduire le nombre d’animaux errants, mais aussi de limiter les euthanasies, de réduire la charge de travail des collectivités, qui n’auront plus à faire venir les fourrières pour saisir les chiens et les chats en divagation ou laissés errants sur la voie publique.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “3 000 000 d’euros pour aider les communes à stériliser les chats”

  1. breizh dit :

    il suffit d’euthanasier : ce ne sont que des bêtes !
    la bêtise humaine n’a décidément pas de limite.

    • GNA46 dit :

      Voici où nous conduisent ces idéologies écologistes et animalistes qui vont nous coûter un maximum, alors que 3 M d’€ permettraient de faire tant de choses, et même d’acheter quelques cartouches de 12…
      Autre solution, les offrir à Mr. Carron le grand défenseur des animaux devant l’Eternel…

    • E. Schmitt dit :

      C’est chez vous que la bêtise humaine n’a pas de limite !

  2. alienor dit :

    merci, excellente nouvelle qui est totalement passée inaperçue, je vais voir avec le maire de mon village ! je nourris mais hélàs plus les finances pour stériliser mes sauvages du jardin, il faut faire quelque chose, ces chats appartiennent à une famille qui laisse les portées et ensuite ne nourrit pas les animaux

  3. Collectif REC dit :

    J’adore les animaux, mais il ne faut pas abuser non plus !
    Dans certains pays, ils ont les mêmes problèmes avec les chiens.
    Dans d’autres pays, ils les mangent…
    Il y a des milliers de chats en liberté parce que les gens les achètent tout petit comme il achètent du papier cul… Devenus grands et encombrants, ils sont laissé en liberté.
    Des animaux qui errent toute la journée voir la nuit et qui sont devenus des danger pour l’éco-système.
    Des rapports on déjà été fournis même par France Nature environnement.
    De part sa surpopulation, le chat est devenu au fil des ans, un nuisible.
    Ils déciment les oiseaux, les lézards, les petits mammifères et rongeurs, sauterelles, mantes religieuses, papillons, etc…
    C’est grave car il y en a déjà assez de perte avec la pollution, les pesticides et nos forêts très malades.
    Balancer autant d’argent aux lobbys pour vacciner, c’est débile. Il serait plus opportun de réduire de façon drastique et les euthanasier et en faisant payer un impôt aux propriétaires.
    À méditer…

  4. Yenna Marre dit :

    Ma voisine à 14 chats qui pissent et chient partout dans mon jardin en totale divagation et hors de contrôle. Dernièrement, la famille chat s’est agrandie avec 5 petits nouveaux qui ont rappliqué. Et voilà, ça en fait maintant19 et sauvages comme pas deux, impossible de leur mettre la main dessus. Tous les nids de merles et de passereaux sont pillés. C’est un vrai massacre, des millions d’oiseaux bouffés par ces prédateurs. Il faut obliger les propriétaires à mettre un collier à leur chat ou une puce d’identification et leur foutre un PV de 400 euros pour les rappeler à la réalité et leur apprendre le civisme. Les chats, pour ceux qui les adorent, il faut les contrôler et les garder chez soi, à la maison.
    En ville est-ce que vous voyez des chats divaguer dans les rues, sur les trottoirs, sur les boulevards et dans les commerces ?
    Moi, j’ai 3 chiens. Ils ne divaguent pas, sont pucés. Ils ne vont pas chier et pisser sur la porte et dans le jardin des voisins. Alors les chats, il faut les gérer ou les oublier !
    Il y en a marre !

    • Maurice dit :

      Si ta voisine ne veut pas gérer ses 19 chats, il y en aura d’autres quand les minettes seront en chaleur et bientôt ces nuisibles entreront dans ta maison par la fenêtre.
      Dans ce cas, un bon calibre 12 avec du plomb de 5 pour mettre fin aux nuisances. Tant pis pour les animalistes et autres idéologues verts radicalisés jusqu’à l’os. En Australie, ils ont pris le problème à bras le corps : extermination massive de ces saloperies bouffeuses d’oiseaux. Approuvé par 90% de la population.
      En France on n’est pas foutu, pour des raisons électoralistes et pour plaire aux associations animalistes subventionnées par nos impôts, de se sortir le doigt du C**

  5. Eschyle 49 dit :

    ” Dans un énième recours au 49.3, sur le budget 2024, le Sénat a conservé un amendement des députés Renaissance, déposé par Corinne Vignon (députée de la Haute-Garonne), qui prévoit que 3 millions d’euros soient alloués aux communes en soutien à la stérilisation des félins “.
    Suggestion : réattribuer cette somme pour indemniser , sinon les descendants , du moins les collatéraux des familles victimes de l’esclavage arabo-musulman , perpétré en Méditerranée , depuis le 8ème siècle jusqu’à la conquête de l’Algérie en 1830 , précisément pour faire cesser esclavage et castration :
    https://harissa.com/news555/fr/la-castration-des-esclaves-africains-par-les-arabes-par-youssouf-amar

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Animaux

Comment réussir l’adoption d’un animal ? Des pistes avec la rédaction de 30 millions d’amis

Découvrir l'article

Animaux

Quelle est la race de chat préférée des Français ?

Découvrir l'article

Animaux, Sociétal

Animaux de compagnie. Quels risques et bons gestes par temps froid ?

Découvrir l'article

Animaux

Quelles sont les phobies des chiens et des chats ?

Découvrir l'article

Animaux

Comment choisir son chien ou son chat ?

Découvrir l'article

Sociétal, Société, Tribune libre

Stérilisation des wokes : une belle tendance à encourager ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal

I-Média. Stérilisation : le Blitzkrieg médiatique ?

Découvrir l'article

Insolite

Insolite. Quels sont les prénoms de chats les plus populaires en France ?

Découvrir l'article

QUIMPER

Campagne de stérilisation des chats errants à Quimper

Découvrir l'article

Insolite

Animaux de compagnie : les 5 principaux risques d’accidents domestiques

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍