Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration économique. Le patron du Medef estime qu’il faudra près de 4 millions de travailleurs immigrés d’ici 2050 [Audio]

La question de l’immigration économique est un angle mort pour les droites françaises et européennes. Tandis que le projet de loi immigration a été adopté à l’Assemblée nationale mardi 19 décembre, ce texte a notamment durci les conditions de régularisation des travailleurs sans-papiers dans les métiers en tension tandis qu’une soixantaine de métiers sont concernés.

C’est dans ce contexte que le président du Medef (Mouvement des entreprises de France), organisation se présentant comme le « premier réseau d’entrepreneurs de France » s’est exprimé sur le sujet le même jour au micro de Radio Classique. Patrick Martin a ainsi trouvé « extrêmement désolant » que le Medef n’ait pas été consulté par les partis politiques lors des débats autour du texte de loi.

Ne s’estimant « légitime que sur le champ économique », le président du Medef a déclaré qu’il s’intéressait en premier lieu à la « démographie », qu’il qualifie de « science exacte » présentant des « tendances lourdes ». Un constat que nous partageons avec lui.

« Ce ne sont pas les patrons qui demandent de l’immigration »

Aux yeux de Patrick Martin, l’essentiel de ce débat sur l’immigration pourrait se résumer en une question : savoir si « nous aurons besoin ou non de main-d’œuvre immigrée légale à partir de 2036 ».

Cette échéance de 2036 n’est pas avancée au hasard puisque c’est à partir de cette dernière que, selon l’Insee, la population active française devrait commencer à baisser. Et c’est aussi à partir de cette prévision démographique que se situent les principaux enjeux et les choix politiques qui en découlent :  « Nous avons des régimes sociaux, comme les retraites, l’assurance chômage ou la santé, qui sont assis sur les revenus du travail, et donc sur l’emploi ». Voilà ainsi résumée par Patrick Martin l’équation à résoudre.

Étayant son propos en indiquant que dans le secteur de l’aide à la personne, où l’on observe « d’ores et déjà d’énormes tensions de recrutement », 800 000 postes vont nécessiter des candidats à l’embauche d’ici 2030, le président du Medef s’en remet à l’exemple des pays nordiques, « où le débat a été posé objectivement » : « ce ne sont pas les patrons qui demandent massivement de l’immigration, c’est l’économie », explique-t-il. Des pays nordiques où les aspirations à davantage de main-d’œuvre immigrée sont contrebalancées par certaines réalités sociétales induites par l’immigration.

Medef : 4 millions de travailleurs étrangers en France d’ici 2050 ?

Quant au cas français, Patrick Martin estime que « d’ici à 2050, sauf à réinventer notre modèle économique et social, nous aurions besoin de 3 900 000 salariés étrangers », hors de l’Union Européenne puisque « tous les pays de l’UE sont confrontés au même problème démographique ».

Ce nombre de près de 4 millions de travailleurs immigrés est issu d’une étude prospective publiée en 2021 par le Center for Global Development, un cercle de réflexion économique américain basé à Washington. Une étude au titre évocateur : « L’Afrique peut-elle aider l’Europe à éviter
la crise du vieillissement qui se profile à l’horizon ? »

Pour parvenir à ces prévisions, les chercheurs ont notamment analysé les projections démographiques des Nations Unies de l’Institut international d’analyse des systèmes appliqués et les données sur les flux migratoires internationaux. Avant d’établir qu’en France, il manquerait 5,4 millions de travailleurs en 2050 par rapport à 2015 tandis que dans cet intervalle de temps, 1,5 million de nouveaux travailleurs étrangers arriveraient dans l’Hexagone quoi qu’il arrive. D’où les 3,9 millions nécessaires.

Des travaux prospectifs qui rappellent également le document « Espagne 2050 » présenté en 2021 et dans lequel il était également question d’importer massivement de la main-d’œuvre immigrée afin de maintenir la population active espagnole.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

21 réponses à “Immigration économique. Le patron du Medef estime qu’il faudra près de 4 millions de travailleurs immigrés d’ici 2050 [Audio]”

  1. Bisalli dit :

    Ha ba non alors! C’est pas nous qui demandons des esclaves payés au minimum ..
    L’économie ? Laquelle ? Quasi toute l’industrie est partie à l’étranger .
    L’économie de service?..

  2. gautier dit :

    cher M. Patrick Martin, ce n’est pas 4000 immigrés tout de suite qu’il nous faut ! mais 160 par an, 160 x 25 ans = 4000 ! et surtout choisi par leur compétences, alors soyons réalistes, que faire des autres, c’est vous qui allez payer ceux qui ne font rien et qui restent ! chiche !! tout cela pour ne pas augmenter les salaires et payer les immigrés au noir ! sans jeux de mot, ( trop grave à notre époque )

  3. GW.Stockwell dit :

    Bonjour,

    La responsabilité nouvelle de la presse, d’autant plus lorsqu’elle est “engagée” est de ne pas se faire l’écho des personnalités qui diffusent, naivement ou pas cupidité la propagande.

    Cela rajoute à l’aphasie.

    Les patrons du MEDEF ont tous étaient corrompus, celui-ci inclus, tout le monde le sait, faits à l’appui !
    Comment peut-on parler de millions de travailleurs immigrés, avec le taux de chômage affiché par la France.

    Il serait préférable de s’attaquer <> aux causes du chômage, par exemple la rarification de la masse monétaire, je dis ca, je dis rien.

    A bon entendeur
    GW.Stockwell
    ACTRACO

  4. breizh dit :

    tant que les politiques et les administrations empêcheront les travailleurs de jouir des fruits de leur travail,…

  5. gillic dit :

    Il suffirait d’interdire l’avortement de confort et il n’y aurait plus besoin d’immigration ! De plus, l’ esclavage est aboli en France depuis longtemps et si les salaires permettaient de vivre décemment, tous les postes seraient pris, mais voilà, aller travailler pour 1000 € ou rester à la maison pour 900 €, le choix est vite fait même pour les plus abrutis ….

  6. VORONINE dit :

    Quand le MEDEF et la CGT sont sur la mème ligne , ce n’est bon ni pour l’économie , ni pour les travailleurs ! 4millions de travailleurs en 2050: alors il faut arreter l’invasion immédiatement , et virer le surplus car en 2050 , si on tient compte de la reproduction des pépites actuelles , nous serons en éxcédent

  7. Le Celte dit :

    En Bretagne un chef d’entreprise qui avait des responsabilités au Medef à été poursuivi pour des irrégularités pour avoir employé des Bulgares.
    Et avant cela il avait été condamné pour avoir fait des actes frauduleux.
    Lequel ou laquelle est digne et honnête ?

  8. Le Celte dit :

    Il faut des quotas , et surtout faire de la discrimination positive .
    Pas de racisés, pas de maghrébins, pas de musulmans donc en deux mots pas de fouteurs de merde. Ce n’est pas un propos raciste ni stigmatisant ce n’est qu’un constat. Voyez ce qui se passe dans les quartiers et les banlieues.

  9. Tonton Cristobal dit :

    Je me demande comment j’ai pu vivre dans une France française de 45 millions d’habitants avec des fermes partout, des lignes de chemin de fer, peu ou pas de chômage… l’arrière grand mère élevant ses cinq enfants sans alloc’ avec le seul salaire de son mineur de mari (à la pioche!). Sont arrivés ensuite aux mines de charbon, quelques algériens, des italiens et beaucoup de polonais qui ont redonné un coup de “blond” dans une population qui n’en manquait pas malgré l’effroyable hécatombe de 14-18. Et les églises ont fait le plein de catholiques. Bien sûr ça le bassin minier votait beaucoup communiste, quand le PC défendait les travailleurs, ou s’en servait… (au choix) mais encourageait aussi la natalité, était anti avortement, et virait les *pédérastes* du Parti (voir les discours de J.Duclos) “ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent” (propos du calamiteux Edgar Faure rad-soc)

  10. KC dit :

    Toute notre société est gangrénée depuis plusieurs décennies par des profils hautement criminogène et qui plus est , non que pour seule logique l’entre-soi et qui s’imagine être en droit de nous faire la leçon en plus de nous menacer de mort dans un langage composite et de corrompre notre économie par l’évasion fiscale . Cette mafia étatique doit-être neutraliser rapidement sans aucunes compassions .

  11. Stéph dit :

    Les 4 millions d’immigrés sont déjà là, pas besoin d’en importer plus !

  12. Le Celte dit :

    Quel genre de travailleurs ?
    Ceux qui transforment une salle de pause en salle de prière donc interdit aux Mécréans comme dans certaines entreprises de messagerie de la commune de Wissous .
    Ou comme à Étampes chez BCD , les convertis des bureaux font passer en priorité les maghrébins et si vous dites quelque chose ils vous font des menaces de mort . Ou à Thionville des employés qui refusent de charger des camions par ce que les chauffeurs sont dans leurs cabines et qu’ils mangent le petit déjeuner.
    Et que s’est le ramadan, la politique et la religion n’a rien à foutre au travail et le patron de cette société appelle le votre pour se plaindre. Et l’histoire de l’IUMM elle a été enterré ? Une belle épine dans le pied du Medef . Chut il ne faut pas dire la vérité.

  13. Quoi 2 9, 6 ce n'est que 10 - 1 : dit :

    C’est ce genre de sataniste , traite à la nation, copains comme cul et chemise avec les attali, BHL, netanyahou, le crif la licra ( et je suis sur qu’il récupère des subventions sous-table et sur notre dos. Juste pour être si copain avec ces assocs envahisseurs qui lui donne l’impression d’être protéger des coupeur de têtes, en cas de guerre civile sans se rendre compte qu’ils sera le premier au balcon à se faire égorger) , lui et les grands patrons Rothschildiens and co , Bref ! Ce baron de la mort, je le ferai bosser dans une usine à charbon pour 10 € de l’heure, et pour repas un bol de ris et comme protéine, une poignée de cafards. Eux qui veulent temps nous ajouter des insectes dans notre ”régime alimentaire”.., et tout cela, enchaîné à une pelle et une pioche. Parce que, tout comme macron, sarkozy, holland, born, moretti etc, et leur valets ministres anti-Gaulois, c’est abrutis de première n’ont jamais vraiment bossé et ce vieux choque avec son air hautin, prétentieux, narcissique, sans état d’âme, avec son costume 3 pièces nous donne ses conseils alors qu’il ferait mieux de s’asseoir dessus et se les enfilés profond.

    Je ne supporte plus ces sadiques et ce sarcasme dessiné sur sa tronche à vouloir le claquer façon Asterix ; et ensuite, le pendre par les roustes, jusqu’à ce qu’elle tombent dans la gamelle du chien. Cette vieille croûte mérite de finir en prison Au fin fond de la Sibérie du Nord Avec tous ces potes donneurs d’ordres.

    Moi si je le pouvais je l’enfermerai dans une pièce avec 1000 migrants lgbt. Combien de temps ça lui prendrait pour comprendre son sens de l’amour qu’il éprouve pour ces milliers de primitifs qu’il aimerait temps exploiter sur le dos et au dépend de la France Blanche Gauloise. Et si les aime tant, qu’il aille vivre au fin fond de l’Afrique ou dans le Maghreb. Ça nous fera de l’air. A bon entendeur, salut.

  14. Mouchet dit :

    Vous avez lu la chute de l’empire Egyptien, de l’empire romain puis celui caché par les dettes de l’empire américain et l’actuel celui de l’occident France comprise avec 4’000 milliards de dettes et pourquoi ? Crise financière qui ne trouve plus de souscription de dettes, les BRICS n’en veulent plus . Emission de virus de laboratoire SAR COV 2 et faux vaccins et guerre font une débâcle. Bref toute une panoplie qui justifie le non effondrement de l’occident surendetté de plus de 300’000 milliards de dettes irremboursables et 1600 billions de dollars spéculatifs virtuels qui reposent sur du vent. Occident avec une fuite en avant avec une guerre contre la Russie et maintenant contre le monde arabe avec Israël. Alors l’occident se meure dans une sociologie débridée qui va nul part. Occident qui ne veux plus faire des enfants. Baisse inquiétante de la natalité, la jeunesse attend des jours meilleurs et intelligents, partout en Europe et aux USA. Il faut être réaliste nous vivons cela et donc l’immigration voulue veut que des travailleurs étrangers remplacent le manque de renouvellement des générations. Pourquoi me direz vous ? L’occident trop endetté n’a pas les moyens d’augmenter les salaires, trop d’intérêts de dettes (France juste 75 milliards annuels) force l’inflation et les hausses des prix, pour payer les intérêts de la dette. Puis le manque de consommation, population vieillissante du capitalisme ambiant. C’est vrai à Noël et en 2024, on va avoir les boules.

  15. patphil dit :

    Bayrou haut commissaire au plan avait recommandé l’importation de millions de migrants! le grand patronat et les syndicats et partis de goche main dans la main pour que les salaires soient maintenus au plus bas ! drole de pays

  16. Aaron dit :

    Si c’est pas des crevards au medef …

  17. GR dit :

    Arrêtez de nommer ce genre d’abrutis “Patrons”, le medef n’est pas une entreprise, c’est un parti à la botte de nos “dirigeants”. Un patron c’est quelqu’un qui dort peu, qui ne peut jamais avoir l’esprit tranquille qui sacrifie sa vie de famille, sa santé bien souvent, qui risque tout ce qu’il possède ….
    Cela n’a rien à voir avec les incompétents qui ne sont que des mercenaires nommés par leurs copains énarques.
    A galon
    Gw

  18. Alan al Louarn dit :

    Un pays bien connu avait 10% de sa population qui se comportait mal, se considérait comme étrangère culturellement, religieusement et culturellement aux autochtone qu’elle méprisait et exploitait. Avec honneur, cette population autochtone s’est rebellée, a réussi à se décoloniser. Sa révolte a été d’ailleurs plébiscitée par le peuple de la métropole coloniale qui ne comprenait pas qu’on aille ainsi impudemment dans le pays d’autrui. Ainsi, les 10% de sa population ont été justement amenés à prendre la bateau. Poursuivons notre combat contre toutes les formes de colonisation.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Confrontée à une pénurie de main-d’œuvre, la Grèce va faire venir d’Égypte 5 000 migrants

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Religion

Immigration économique. Pour les évêques d’Espagne, les migrants sont « une ressource valable et nécessaire dont nous dépendons » [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Politique

Immigration économique. BMW, Siemens, Deutsche Bank : de grandes entreprises allemandes s’allient contre l’AfD

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Hausse du PIB en 2023 : les gauchistes espagnols ont de bons arguments…

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. La démographie désastreuse justifie-t-elle le laxisme migratoire ?

Découvrir l'article

Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration économique. En Italie, record historique du nombre de migrants embauchés en 2023

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. Hermès se serait fait voler 1 million d’euros de produits par des employés africains

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

Economie, International, Politique, Sociétal

Immigration économique. Le grand patronat allemand veut faire barrage à l’AfD [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky