Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Vaste opération policière au Blosne et à Villejean : Nathalie Appéré préfère se plaindre de la loi immigration [Vidéo]

À Rennes, la municipalité de gauche semble vivre dans une réalité parallèle. Au cours de ce seul mois de décembre, la capitale de l’Ille-et-Vilaine a été le théâtre de plusieurs fusillades dans le quartier « prioritaire » du Blosne tandis que les multiples alertes à la bombe ont rythmé la vie des établissements scolaires ces dernières semaines. Ajoutons à ce tableau les menaces proférées par une collégienne de 12 ans armée d’un couteau (et présentée comme une « réfugiée mongole ») envers une enseignante au collège des Hautes Ourmes.

Sans oublier les trois signalements entre le 13 et le 18 décembre dans le même quartier du Blosne concernant à chaque fois des individus armés de couteaux ou d’une arme à feu. Des alertes nécessitant par exemple le confinement des 1 300 élèves du lycée Descartes jeudi 14 décembre ou encore le confinement de trois établissements scolaires rennais le 18 décembre après que des témoins ont indiqué avoir aperçu un homme déambulant kalachnikov en main.

Pour le maire de Rennes, le problème c’est la loi immigration

Pas question toutefois de faire une fixation sur le quartier du Blosne : au mois de novembre, c’était à Cleunay, autre quartier « prioritaire » et bastion du trafic de drogue rennais, que des coups de feu retentissaient, quelques jours seulement après qu’un adolescent a été blessé par balle.

Pendant ce temps-là, Nathalie Appéré, maire de Rennes, avait d’autres préoccupations, comme par exemple s’indigner le 19 décembre sur X de l’adoption du projet de loi immigration par le Parlement :

Nous pouvons noter au passage que, si l’édile fait référence aux « 7 000 étudiants étrangers » que compterait sa ville, elle ne fait pas mention des migrants « mineurs non accompagnés » qui se font régulièrement remarquer dans les rues rennaises… Y aurait-il une certaine « immigration choisie » dans la communication municipale ?

Opération policière dans les quartiers de Rennes

C’est donc dans ce contexte d’accumulation des fusillades et autres règlements de comptes entre bandes de racailles sur fond de trafic de drogue qu’une importante opération policière a été menée le jeudi 21 décembre dans plusieurs quartiers de Rennes ayant pour point commun d’être des hauts lieux du deal de stupéfiants.

Au Blosne évidemment, près des places d’Italie et du Banat, mais aussi dans le quartier Villejean (abritant lui aussi une forte proportion de population d’origine extra-européenne) et sa sulfureuse dalle Kennedy.

Au total, ce sont près de 90 policiers et CRS qui ont été déployés pour cette opération. Auprès du média Actu Rennes, la police rennaise a expliqué que « l’objectif essentiel de cette opération est la présence policière sur ces secteurs dans le but d’une reconquête des territoires et du démantèlement des points de deal ». Un projet très ambitieux mais nécessaire !

Au cours de cette opération du 21 décembre, les forces de l’ordre ont procédé à 12 interpellations pour plusieurs motifs : détention de stupéfiants, port d’armes prohibés (couteaux) et blanchiment d’argent. Par ailleurs, les policiers ont saisi un peu plus de 2000 € en liquide ainsi que divers produits stupéfiants conditionnés pour la vente. Des découvertes qui paraissent cependant peu susceptibles (pour l’instant ?) de faire vaciller les empires des narcotrafiquants locaux.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Rennes. Vaste opération policière au Blosne et à Villejean : Nathalie Appéré préfère se plaindre de la loi immigration [Vidéo]”

  1. Le Celte dit :

    Rennes est un élevage d’antifas , de gauchos , de délinquants nourris aux prestations sociales.
    Quartiers prioritaires ?
    Un ami appelle cela le Gnoulistan ou prospère le trafic de drogue et l’insécurité.
    Toutes les municipalités administrées par les socialopes sont sur le déclin.

  2. Prétet Yvette dit :

    C’est le ”déni de réalité” qui domine chez les gauchistes, qui ne savent que répéter ”Pas de vague” et les Français vivent dans l’insécurité! Ainsi dans la nuit de samedi à dimanche:17 véhicules ont brûlé ,des feux de poubelles et des jets de mortier ont été constatés, à Tours, après la mort d’un ”Jeune” qui se serait jeté sur une voiture de police, sous l’effet de stupéfiants!…Le propriétaire d’un food-truck a déploré ”qu’ILS avaient cramé son gagne-pain”…mais les gauchistes ne défendent pas ”le petit peuple” non-musulman!…

  3. le problème de Renne! c’est le Maire!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

PONTIVY

Trafic de drogue et violences à Pontivy : Des Albanais condamnés

Découvrir l'article

Local

Trafic de drogue à Plélan-le-Petit : un homme condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, NANTES, Société

Marseillisation de la Bretagne : Une famille séquestrée à Vallet (Vignoble breton), les agresseurs condamnés

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Local, PONTIVY, Société

Pontivy : de nouvelles caméras pour lutter contre le trafic de drogue

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un libyen poignardé sur fond de vol de téléphone portable et de stupéfiants

Découvrir l'article

RENNES

Deux hommes blessés par balle sur l’autoroute A84 au nord de Rennes, une enquête criminelle ouverte

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, LORIENT, RENNES, Société

Le Blosne (Rennes) – Hennebont : l’étudiante en BTS revendait de la drogue

Découvrir l'article

RENNES

Agression au couteau à Rennes : un jeune homme de 18 ans grièvement blessé

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES

Rennes. Un SDF originaire de Djibouti a violemment agressé plusieurs femmes âgées

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky