Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

J.O. Paris 2024 : pourquoi a t’on autant envie de voir l’organisation se casser la gueule ?

Il faut l’avouer, nombreux sont nos concitoyens qui attendent avec impatience l’ouverture des Jeux olympiques pour voir toute l’organisation parisienne… se casser misérablement la gueule.

À cela on pourrait invoquer une raison, dirions-nous nietzschéenne de la chose : les hommes et leur penchant mauvais, leur attrait pour l’échec des autres, leur goût pour le spectacle des faillites et des mises à mort. Et s’il y a certes un peu de ces ressorts dans notre histoire, auxquels il faut, de plus, ajouter l’anti-patriotisme ambiant, il y a bien quelque chose d’autre.

Ce que semble vouloir le Français lambda, c’est la preuve tangible de la ruine d’une nation où rien ne va plus. Insécurité effarante, dégradation de villes devenues invivables, remplacement de sa population d’origine, massacre de son histoire, destruction du tissu social et économique, culture et traditions méprisées sinon effacées… oui, le Français veut être cru : il veut la confirmation à travers le regard des autres de son désarroi, il veut montrer à la face du monde dans quel état de décadence et de chaos les fausses élites au pouvoir ont plongé le pays.

Il souhaite voir ces mêmes élites se couvrir de ridicule. Et si elles avaient dissimulé leur amateurisme quant à l’organisation désastreuse d’un grand événement comme celui du stade de France en 2021, où des hordes de barbares exotiques armés de machettes déferlaient, pillaient et agressaient les supporters des deux équipes, il n’est pas certain qu’elles y parviennent à nouveau pour une manifestation à la couverture internationale comme celle que promet les Jeux olympiques. (Mais rassurons-nous, Gérald Darmanin a annoncé le plan “Zéro délinquance” sur les sites !)

Les promesses totalement délirantes du maire de Paris, Anne Hidalgo (Voie Olympique avec capteurs récupérant l’énergie des spectateurs et des joueurs, baignades dans la Seine, taxis volants…) doivent être rappelées, en matière de ridiculisation, on peut difficilement mieux faire. C’est à se demander si elle lit ses papiers avant de nous en faire part !

 

Rien ne va dans cette entreprise.

Les mascottes ? Honteuses. Ces Phryges, sorte de peluches de clitoris géant aux yeux hallucinés, ne génèrent qu’un sentiment de honte quand on les voit. La honte d’être d’une nation aussi glorieuse que la France, qui a tant donné à l’histoire de l’humanité, mais qui se voit représentée par de ridicules peluches de clitoris géant à l’air idiot.

La danse ? Affligeante. Aucune référence à la grâce, au talent, à la maîtrise, à l’harmonie… même pas au sport ! Bref, une chorégraphie digne d’une cour de récréation. Des pitres empotés se déhanchant et qui ne rappellent en rien le pays qu’ils sont sensés incarner. Qui conchient les milliers de jeunes filles et de jeunes hommes gorgés de talent qui eux, ont la danse dans le sang et dans les veines, qui s’entraînent durement depuis leur enfance et auxquels il a été nié la possibilité de mettre en scène leur art.

La musique ? Minable. Une cacophonie de style “arabo-andalou (…) médiocre, à l’ambition artistique nulle” selon le pianiste et compositeur Étienne Guéreau. L’artiste dénonce le caractère politique, “une volonté de ne pas faire de la tradition française“, dans le choix de la musique. Pour lui aussi, c’est un gâchis puisque nous avons, en France, “des compositeurs de talent [qui pouvaient être] le symbole de la création envoyé au monde.”

Bref, rien ne célèbre la France. Absolument rien. Même pas le moyen d’expression principal, ce qui est un comble quand on sait que le français est la langue officielle des J. O. en mémoire de son fondateur, Pierre de Coubertin. Mais nos zélites sont probablement trop nulles pour le savoir.

Il est donc assez légitime que ceux qui ont à cœur ce pays grandiose qui est le nôtre, honnissent ces J.O., ses singeries, ses metteurs en scène. Tout en déplorant la chose, puisque notre humiliation sera mondiale et que cela obscurcit le sport et le labeur des athlètes.

Alors, quand cette bouffonnerie de l’ouverture des jeux aura lieu, détournons le regard et contemplons nos superbes paysages, remémorons l’incomparable richesse de notre patrimoine historique, culturel, artistique, gastronomique. Soyons les gardiens des trésors légués par nos ancêtres, et qui ont fait de la France un pays si singulier.

Ces trésors ne vivent que par nous. Rendons-leur hommage et à bas les traîtres qui les piétinent !

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : Capture d’écran site officiel des JO, https://www.paris2024.org/fr/

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “J.O. Paris 2024 : pourquoi a t’on autant envie de voir l’organisation se casser la gueule ?”

  1. GR dit :

    Merci de cette analyse pertinente, mais plus que “misérable déroulement” qui aura lieu aux yeux des moqueurs de la planète, je crains l’après, qui devrait précipiter notre déchéance !

  2. Hadrien Lemur dit :

    Il est vrai que nous avons ce penchant morbide a vouloir boire le calice jusqu’à la lie et cette jouissance masochiste a se faire humilier. Néanmoins, il est bien triste d’avoir a redouter que ce qui aurait pu être une belle fête et qui a certainement demandé énormément d’efforts aux acteurs sincères de l’évènement, se voit résumé à un étalage d’ego et d’amateurisme. En principe, l’amateurisme des JO c’est pour les athlètes, pas pour ceux qui les organisent. Le malheur du grand âge c’est qu’on ne se rappelle pas de tout, les yeux sur les clitoris, j’ai un doute, mais les pattes, là je suis formel, il n’y en avait pas !

  3. Erwan Berric dit :

    Audrey, you rock! You rule!

  4. Le Celte dit :

    Les JO sont organisés pour la gloriole des sportifs et des politiciens.
    Ils ne servent à rien et coûte un pognon de dingue. Qui va payer encore ces conneries.
    Les citoyens sont préoccupés par l’inflation, le travail, le logement, mettre quelque chose dans son assiette et l’insécurité et ne pas subir la dispersion des migrants de la région parisienne.

    • Poulbot dit :

      Depuis la nuit des temps , que ce soit les politiques Romain ou les politiques actuel , ils elles ont tous utiliser les mêmes ficelles, du jeux , du pain , du vin pour éloigné la pleb de ses préoccupations du moment.
      Ces “JO” ni échappe pas , avec en sus un refus dés le départ de la population parisienne a avoir cette mascarade dans la ville “capital” de ce pays ; JO imposer par une égocentrique incapable ne serais ce que de gérer correctement la première ville de France et un ancienne athlète qui en mal de notoriété en profite pour rembourré sont compte en banque ( le Parquet National Financier enquêtant en ce moment sur les éventuel détournement de fonds publique au seins de l’organisation de ces “JO”).

      Au moment de la tenue de ce cirque ne profitant en réalité qu’aux sponsors ainsi qu’a une petite coteries d’amis amies de la pseudo maire de Paris, les parisiens n’auront que deux possibilités , soit ce claquemurée dans leur quartier du fait de l’impossibilité de ce déplacer tant en transport en commun saturé ou en véhicule personnel du fait d’un réaménagement routier absurde et allant totalement contre la fluidité et la diminution de la pollution , fait par Hidalgo et les écologiste anti-véhicule personnel * au seins de la ville , soit de réussir a partir loin de Paris que ce soit en famille ou lieu de vacance pendant la totalité de cette fumisterie.
      Au final, fiasco ou pas ce seront de toute façon non seulement les Parisiens mais toute la population Française qui devra passer a la caisse pour payer cette monstrueuse et monumental gabegie alors que tant de personnes n’ont pas de logement , ni ne mange a leur faim dans un des pays les plus devellopé du monde.
      Sur les deux derniers points la gauche dans sa totalité n’en a rien a foutre alors qu’elle nous le rabâche en permanence , cela prouve qu’elle préfère les jeux du cirque comme sont égérie Hidalgo qui nous impose cette M*****.

      *(a noté que sous le règne de MOI 1 [Mitterrand ndlr] un cercle de réflexion socialiste avait émie l’idée d’interdire aux particuliers c’est a dire aux citoyens citoyennes de ce pays de posséder un véhicule personnel , comme au passage une maison individuel , en effet un loyer aurait du être verser a l’état pour une pseudo spoliation du fait d’être propriétaire de sont propre logement ; en définitif la gauche aura vraiment ruiné la France a tout les point vu , que ce soit politiquement, industriellement , linguistiquement, financièrement, humainement).

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Pluie de bombes sur Israël. Un pas de plus vers un conflit mondial ?

Découvrir l'article

Société

Fille lynchée à Montpellier, coups de poignard à Bordeaux…Dramatique mais logique.

Découvrir l'article

International

L’Arabie Saoudite élue à la présidence de la Commission de la condition des femmes de l’ONU

Découvrir l'article

Sociétal

Des lesbiennes racialement incorrectes ? Quand la filiation raciale est choisie sur catalogue

Découvrir l'article

Tribune libre

Censure, discrimination, l’insupportable manque de dignité de gauchistes [L’AGORA]

Découvrir l'article

International, Politique, Santé, Société

L’Italie lance l’alarme contre le Fentanyl, la drogue des zombies potentiellement mortelle dès la première prise

Découvrir l'article

Société

Deux journalistes condamnées pour avoir transféré des fonds à des terroristes islamistes

Découvrir l'article

International, Politique

L’Italie bat le record des naturalisations au sein de l’Union européenne

Découvrir l'article

A La Une, Santé, Sociétal, Société

Interdire les transitions de genre aux mineurs ? Un rapport du Sénat alarmant

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Société

Tyrannie verte : vers l’interdiction des motos non-électriques ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky