Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Déferlante migratoire. Chypre fait face à un nombre record de migrants

Le gouvernement chypriote a convoqué une réunion spéciale d’urgence – impliquant les ministres de l’intérieur, des affaires étrangères, de la justice et de l’ordre public, de la défense et d’autres hauts fonctionnaires – au palais présidentiel mardi pour discuter de l’immigration. S’adressant aux journalistes, le porte-parole du gouvernement, Konstantinos Letymbiotis, a décrit le “sujet exclusif” de la réunion comme étant “la discussion des flux d’immigration de ces derniers jours”.

Comme beaucoup d’autres îles méditerranéennes, Chypre est durement touchée par les vagues successives de migrants. Depuis dimanche après-midi, 476 d’entre eux sont arrivés sur les côtes chypriotes à bord de dix embarcations, établissant ainsi un nouveau record.

À l’issue d’une réunion avec la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, mardi, le président chypriote, Nikos Christodoulides, a qualifié de “profondément préoccupant” l’afflux plus important de migrants ces dernières semaines, ajoutant que, bien qu’il comprenne parfaitement les défis auxquels le Liban – d’où proviennent la plupart des bateaux de migrants – est confronté, “l’exportation de migrants vers Chypre ne devrait pas être la réponse et ne peut pas être acceptée”. À cette fin, l’UE devrait également soutenir Chypre de manière tangible”.

Mme Metsola a cherché à rassurer M. Christodoulides en déclarant que l’UE avait préparé un “grand paquet législatif sans précédent qui, nous l’espérons, passera par le Parlement européen”. Grâce à ce paquet, a-t-elle ajouté, ils seront “en mesure de répondre à la fois à court et à moyen terme, mais aussi, espérons-le, à plus long terme, aux défis nationaux individuels auxquels des pays comme le vôtre sont confrontés en matière d’immigration”.

Le 22 mars, le commissaire européen Margaritis Schinas a suggéré que l’UE pourrait conclure un accord avec le Liban pour mettre fin au flux de migrants, mais il a ajouté que cela nécessiterait une préparation considérable. Un accord similaire avec l’Egypte n’a pas encore fait ses preuves.

Nicosie n’attend cependant pas que Bruxelles intensifie ses efforts, car elle est “déjà en contact avec le Liban”, selon M. Letymbiotis.

“De nouveaux contacts seront établis avec les autorités du pays afin qu’elles puissent également mettre un terme aux flux migratoires importants observés ces derniers jours“, a-t-il ajouté.

Avec une population d’un peu plus d’un million d’habitants, Chypre est l’un des plus petits États membres de l’UE, avec le ratio migrants/population autochtone le plus élevé à l’heure actuelle. Selon Eurostat, au sein de l’UE, l’île a également la proportion la plus élevée de demandes d’asile par rapport à sa population.

Le représentant du gouvernement a déclaré au Cyprus Times que, ces derniers mois, Chypre avait “réussi à inverser les données migratoires, les expulsions dépassant pour la première fois le nombre d’arrivées” et qu’elle souhaitait “maintenir cette situation”.

Cependant, la situation au Liban “est difficile” et le gouvernement chypriote doit s’y préparer.

Le Liban, qui traverse une grave crise économique, accueille des centaines de milliers de réfugiés en provenance de Syrie, en proie à une guerre civile depuis 2011. L’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre a plongé toute la région dans une instabilité encore plus grande.

Bien que vague sur les détails, le porte-parole a ajouté que “diverses mesures” avaient été discutées, faisant allusion à “diverses actions que la République de Chypre peut prendre, mais aussi en coopération avec l’UE et les partenaires européens”.

Interrogé sur l’adéquation des infrastructures chypriotes à l’accueil de tels flux de migrants, le porte-parole a admis : “au rythme où les flux augmentent ces derniers jours, nous sommes à la limite et c’est quelque chose que nous avons communiqué à maintes reprises”.

“Un pays comme la République de Chypre, a-t-il poursuivi, ne peut pas continuer à ce rythme et c’est pour cette raison qu’il a été jugé crucial de convoquer [la réunion de sécurité] … et, si nécessaire, de la reconduire.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Déferlante migratoire. Chypre fait face à un nombre record de migrants”

  1. louis dit :

    bref la submersion du continent et des iles continue de plus belle ,a quand un réveil des peuples soumis

  2. PL44 dit :

    Y a-t-il des arrivées massives de migrants dans la “république turque de Chypre Nord” ?

  3. Gaï de ROPRAZ dit :

    C’est pourtant simple et clair !
    Pour arreter ce fléau, il suffit de couler un bateau, peut etre deux au maximum, au larges des côtes, et surtout ne pas apporter assistance. Ce n’est pas criminel, c’est un geste de sauvegarde.

  4. Bran ruz dit :

    Toujours les mêmes constats, concrètement qu’est-il fait par les pouvoirs Européens ? Rien , le néant. Leur projet chérir l’autre au détriment des siens . Le 9 juin votons pour dire non à notre effacement programmé par Macron et ses potes immigrationistes.

  5. patphil dit :

    la partie annexée par la turquie est épargnée, ah bon? mais pourquoi?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Immigration, NANTES

Immigration à Nantes : Un individu sous OQTF interpellé avec un couteau et des drogues, 24 heures après sa remise en liberté

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Écosse : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International

L’immigration clandestine record au Royaume-Uni montre que le plan Rwanda ne fonctionne pas car mal appliqué

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

International

Le gouvernement Irlandais réduit les dépenses d’argent public pour les réfugiés Ukrainiens

Découvrir l'article

Environnement, Immigration, Politique

Comprendre les ONG, ces nouveaux mercenaires. Le libre journal de l’Institut Iliade

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration. 15 pays de l’UE (la majorité donc…) souhaitent des transferts de migrants plus faciles vers des pays tiers

Découvrir l'article

Sociétal

68% des Français favorables à l’arrêt des subventions aux associations d’aide aux migrants entrés illégalement sur le territoire

Découvrir l'article

Politique

Eric Zemmour sur BFM TV à propos du drame d’Incarville : « Je propose la remigration pour les criminels d’origine étrangère »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky