Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration économique. Pour les évêques d’Espagne, les migrants sont « une ressource valable et nécessaire dont nous dépendons » [Vidéo]

En Espagne comme dans d’autres pays européens, l’immigration extra-européenne est encouragée par divers acteurs de la société. Parmi ces derniers, partis politiques de gauche, ONG pro-migrants ou encore grand patronat.

À ce titre, des données récemment publiées par l‘Institut national espagnol de la statistique (en espagnol, « Instituto Nacional de Estadística », INE) indiquaient que les immigrés, principalement originaires d’Amérique latine, avaient joué un rôle prépondérant dans la croissance économique de l’Espagne en 2023. En somme, un argument supplémentaire en faveur de l’immigration économique.

Les évêques espagnols favorables à l’accueil des migrants

Ces derniers jours, ce sont cette fois des responsables catholiques espagnols de premier plan qui se sont portés au secours des migrants.

La Conférence épiscopale espagnole (CEE), réunissant les évêques de l’Espagne, a demandé l’ouverture de voies légales et sûres pour les migrants, la fermeture des centres de détention pour étrangers (CIE) et « l’adoption de lois permettant une meilleure intégration des migrants », a précisé l’agence de presse italienne ANSA le 8 mai.

Les évêques espagnols ont détaillé ce point dans l’exhortation pastorale « Communautés d’accueil et de mission. Identité et cadre pour la pastorale des migrants », qui guidera la mission de l’Église espagnole dans le domaine de la migration au cours des prochaines années.

La Conférence épiscopale opposée aux centres pour migrants

Le texte de plus de 70 pages a été présenté lundi 6 mai lors d’une conférence de presse au siège de la CEE, avec la participation de l’archevêque de Madrid, le cardinal José Cobo, et du directeur du département des migrations de la CEE, Xabier Gómez.

Dans ce document, les évêques espagnols appellent à être « critiques à l’égard des récits qui, soit ne se préoccupant pas des causes de la migration, soit instrumentalisant la souffrance, utilisent les migrants ou les réfugiés comme une arme politique » et, avec le pape François, appellent à l’ouverture de « voies légales et sûres » pour les migrants.

En ce qui concerne les centres de détention pour étrangers, l’Église d’Espagne préconise leur fermeture et, le cas échéant, « la recherche d’autres alternatives pour les cas nécessaires ». Sur ce point, et tant qu’ils restent ouverts, elle encourage les aumôniers des CIE à « former des équipes et à renforcer l’attention pastorale et l’accompagnement ».

Pour une « participation inclusive et interculturelle »

L’Église espagnole encourage également les curés et les responsables pastoraux à « promouvoir la participation active » des migrants catholiques à la vie des diocèses et des paroisses, en les impliquant notamment dans les conseils pastoraux paroissiaux et « dans toute instance ou responsabilité pastorale où ils ne sont pas habituellement présents, afin qu’ils soient des sujets actifs et non de simples destinataires de l’évangélisation ».

« Cette participation inclusive et interculturelle est heureusement déjà une réalité qui doit être poursuivie dans la vie consacrée et, de plus en plus, dans la vie paroissiale », expliquent les évêques.

En ce sens, la Conférence épiscopale espagnole propose aux responsables des programmes pastoraux diocésains, paroissiaux et de la vie consacrée, des mouvements, des sanctuaires, des centres éducatifs, etc., « d’examiner si leurs activités missionnaires facilitent ou non l’accueil, la participation et l’inclusion des migrants et des réfugiés ».

Par ailleurs, la Conférence épiscopale espagnole demande « d’éviter les attitudes de discrimination ou de différence entre les minorités ou les identités, où l’essentiel n’est pas l’appartenance à un lieu, mais la participation à la vie sociale ; de guider et d’aider les migrants dans les procédures bureaucratiques avec les administrations publiques, et de promouvoir la coordination avec les administrations pour faciliter l’intégration et la régularisation administrative des migrants et des réfugiés ».

Les évêques espagnols et l’immigration économique…

Dans le document présenté le 6 mai, les évêques ont également dénoncé le « mantra selon lequel les migrants volent des emplois, qui ne résiste pas à l’épreuve des chiffres réels ».

La CEE a ainsi souligné dans son discours que les migrants, « loin de menacer les emplois des citoyens espagnols », sont au contraire une « ressource valable et nécessaire dont nous dépendons ».

Le directeur du département des migrations de la CEE, Xabier Gómez, a rappelé que « l’Europe a besoin de jeunes travailleurs qui peuvent contribuer à la régénération du marché du travail ».

Enfin, dernier point à relever, et non des moindres, les évêques espagnols ont tenu à remercier les migrants et leurs familles pour leur « précieuse contribution à la revitalisation » de la société et, dans le cas des catholiques, pour leur « contribution à la revitalisation » de l’Église.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

10 réponses à “Immigration économique. Pour les évêques d’Espagne, les migrants sont « une ressource valable et nécessaire dont nous dépendons » [Vidéo]”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Il y a quand même une difference majeure, dont apparemment, personne ne tient compte : C’est celle d’un Migrant blanc et Chrétien, et d’un migrant musulman bien noir …

  2. Hadrien Lemur dit :

    Isabelle 1ère de Castille dite Isabelle la Catholique doit faire des roulé-boulés dans sa sépulture.

  3. Pschitt dit :

    La photo est intéressante : se toucher le menton est l’un des principaux signes de communication non verbale et dénote en général un doute profond. Si même les évêques doutent, où va l’Eglise ?

  4. Cougar dit :

    Où qu’elle soit en Europe, l’Eglise catholique (cacatholique?) se positionne toujours contre l’homme européen de souche.

  5. Aghir dit :

    Depuis quand c’est le rôle de l’Eglise de se préoccuper de l’économie ???? Qu’ils s’occupent de défendre les chrétiens massacrés de par le monde et ils seront plus en phase avec ce pour quoi ils sont censés avoir consacré leur vie!!!!!

  6. xavier dit :

    …eh bien les eveques Espagnol n’ont qu’a les prendres a leur charge !!

  7. Eschyle 49 dit :

    Réactivez le traité de Saint-Clair-sur-Epte , conclu à l’automne de l’année 911 entre le roi des Francs Charles III le Simple et le chef viking Rollon : il permet l’établissement des Normands en Neustrie, à condition qu’ils protègent le royaume de Charles III de toute nouvelle invasion des « hommes du Nord » ; c’est l’acte de fondation de la Normandie . Deux conditions : a) se faire baptiser dans la foi catholique ; b) prêter hommage au roi (ça tombe bien, on a Philippe VI sur étagère).

  8. Nemo dit :

    Mis à part le fait que je vois pas en quoi l’aspect économique concerne les religieux , la valeur de l’exemple voudrait que le Vatican montre la marche à suivre et accueille les migrants sans distinction de confession . Ils ont la place et les moyens financiers pour le faire .

  9. patphil dit :

    on sent bien que ces prélats veulent bien que les églises soient transformés en mosquées

  10. Rébillard dit :

    Si ils espèrent récupérer des fidèles de cette façon, ils ont rien compris comme d habitude.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Confrontée à une pénurie de main-d’œuvre, la Grèce va faire venir d’Égypte 5 000 migrants

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Politique

Immigration économique. BMW, Siemens, Deutsche Bank : de grandes entreprises allemandes s’allient contre l’AfD

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Hausse du PIB en 2023 : les gauchistes espagnols ont de bons arguments…

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. La démographie désastreuse justifie-t-elle le laxisme migratoire ?

Découvrir l'article

Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration économique. En Italie, record historique du nombre de migrants embauchés en 2023

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. Hermès se serait fait voler 1 million d’euros de produits par des employés africains

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

Economie, International, Politique, Sociétal

Immigration économique. Le grand patronat allemand veut faire barrage à l’AfD [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Une commissaire européenne souhaite régulariser 1 million de migrants par an

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Social

Immigration aux Pays-Bas : une facture de 400 milliards d’euros et des travailleurs immigrés coûtant plus qu’ils ne rapportent

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky