page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Fini les clandestins, bienvenue “les personnes en mouvement”. De chacun sait depuis la lecture de 1984, le remplacement des mots, leur distorsion est primordial pour formater les esprits et rendre acceptable l’inacceptable. Ainsi, le Freedom of movement solidarity network qui vient de naître – un réseau d’activistes, d’associations et d’organisations engagées sur le terrain des migrations – entend “soutenir les personnes en mouvement” et faire de la migration “un droit universel”. Derrière les belles paroles, il s’agit bien évidemment de faire entrer toujours plus de clandestins en Europe.

À Rome que le 15 mai dernier, le Freedom of movement solidarity network a été présentée en conférence de presse. Ce réseau se veut l’alliance des entités terrestres et des ONG de la mer qui offrent un soutien concret et physique aux migrants, de Lampedusa à la route balkanique, des hotspots d’Afrique aux centres d’accueil des différentes nations européennes (1).

Pour Andrea Costa de l’ONG Baobab Experience, cette présentation n’est que l’officialisation de l’entraide que se vouent déjà depuis dix ans de nombreuses associations et autres organismes qui supportent les migrants. L’initiative a comme vocation une meilleure coordination entre les entités déjà présentes sur le terrain – mettre en commun les ressources humaines, matérielles, les savoirs et les expériences ; la croissance – que d’autres entités viennent s’ajouter aux vingt premières –  et l’internationalisation du réseau pour encore plus d’efficacité – comprendre : favoriser et faciliter les entrées de clandestins dans le continent européen. Pour ce faire, les membres du réseau ont organisé une assemblée internationale qui aura lieu les 29 et 30 juin prochain à Rebbio en Lombardie, où sera exposé le “Le manifeste sur la liberté de mouvement” qui proclame notamment :

“L’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme reconnaît à toute personne le droit de quitter tout pays, y compris le sien. Mais le Droit de quitter un pays implique l’entrée sur le territoire d’un autre Etat. Donc, …la liberté de circulation ne peut plus être le privilège de quelques-uns…”

Le but déclaré est donc bien politique : il s’agit de “changer la narration sur les migrations” (Andrea Costa), mais aussi les politiques des nations européennes en matière d’immigration. Comprendre : les abattre. Puisqu’ils militent pour faire de cette liberté de mouvement “un droit universel“. Ils veulent imposer leur idéologie de “liberté de mouvement totale des citoyens de la Terre“. Pour ces activistes, “défendre les droits du peuple migrant, c’est défendre les droits de tout le monde.”

Nul besoin, comme le rappelle Alice Basiglini (Alice No Border Basiglini sur Facebook), militante antifasciste, d’invoquer guerre, famine, besoin de protection ou recherche du bonheur personnel : le droit à la migration doit être universel, un point c’est tout.

Or, et c’est bien là tout le problème, les droits universels, en absence de gouvernement planétaire et donc de législation mondiale, n’existent pas. Pas plus qu’une quelconque raison universelle commune à tous les hommes. Ce qui existe, ce sont des droits applicables à des citoyens sur un territoire précis et limité.

Mais comme le rappelle si justement le politologue Arnaud Imatz dans un article magistral que vous pouvez retrouver ici, l’invocation des droits de l’homme permet de sidérer l’opinion… ce que ces militants ont bien compris.

Des militants qui prétendent représenter le camp du bien, les gentils œuvrant par pure bonté d’âme… mais qui se contrefoutent totalement des droits du citoyen, des peuples et des nations. Et à fortiori de la démocratie.

Si le droit de s’installer où bon nous semble doit être sanctifié, on aimerait leur opinion sur la colonisation française de l’Algérie, sur la conquête du Mexique par les conquistadors ou encore la sinisation du Tibet.

À moins que certains aient plus le droit que d’autres à immigrer ?

Logo de l’Association de presse étrangère

La présentation du Network immigrationniste a eu lieu dans la salle de l’Association de la Presse Étrangère “qui nous accueille toujours pour nos initiatives et que nous remercions” comme vante Andrea Costa. Si quelqu’un avait encore un doute sur le parti-pris des grands médias…

Audrey D’Aguanno

(1)  Baobab Experience; Sea-Watch ; Bozen Solidale; Collettivo Rotte Balcaniche Alto Vicentino; Como senza frontiere; Linea d’Ombra; No Name Kitchen; On Borders; Refugees In Lybia; ResQ – People saving people; Rete Milano; Small Axe; Don Massimo Biancalami; Loredana Crivellari; Don Giusto Della Valle; Francesco Delli Santi; Filippo Lombardo; Tiziano Rossetti; Tommaso Stella

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Question immigration, on marche sur la tête !
    En parler et l’écrire c’est bien. Mais sincèrement, des actes salubres et protecteurs envers la Nation seraient bien mieux …

  2. louis dit :

    invasion submersion tsunami quel mot pour désigné ce qui s’abat sur l’europe grace a la trahison des dirigeants ?

  3. Hadrien Lemur dit :

    Ça doit vraiment bien rapporter le trafic d’humain pour que ces gens sans scrupules déploient des trésors d’inventivité pour nous faire avaler la pilule. Prenons un exemple simple : Un malien (un cousin d’Assa Traoré) rentre en France sans papiers. Il est aussitôt pris en charge par une association de crapules. Impossible dès cet instant au guignol Darmanin de le renvoyer chez lui. Situation inverse : Un français décide de partir pour Bamako (hé oui, il y des mecs qui ont des idées à la con), il a sur lui son passeport, sa carte d’identité mais il a omis de demander un visa, d’une durée d’un mois, pas plus. Au bout d’un vol d’environ 6h30, il atterrit sur le tarmac malien et là, les ennuis commencent. Après vérification par la PAF locale il est dirigé sous bonne escorte vers un guichet pour payer un billet de retour au plus vite vers la France. Si il a le malheur de protester, il sera immédiatement jeté en prison (et le terme jeté n’est pas métaphorique) ou il pourra attendre le bon vouloir des geôliers pour obtenir un coup de téléphone à l’ambassade française qui tentera de le faire libérer. Là, il croupira dans une taule « médiévale » avec trou au centre comme tout confort et une dizaine de codétenus. Histoire vécue par le fils d’une amie. Moralité, les africains sont moins cons que nous !

  4. VORONINE dit :

    M ais qu’allons nous faire de tous ces cardiologues , neurologues , chirurgiens , économistes , spésialistes en physique nucléaire , ingénieurs ?….J’en ai mar de toutes ces saloperies de politicards parasites et corrompus, qui de l’ONU à la salo….de la commission de l’UE qui se foutent de nous depuis 70 ans

  5. Occidentale dit :

    La mafia compatible islamo-gauchiste s’est emparée de la “liberté de mouvement” de l’humain capturé et monnayé.

    Les politicards crapules corrompus, achetés pour une compatibilité islamo-mondialiste ont trouvé la hauteur de leur bassesse qui nous coûte cher, à Nous, pour la destruction organisée contre Notre Remarquable Civilisation autochtone européenne.

    Ainsi l’humanisme est devenu criminel, et violent à temps plein.

    RECONQUÊTE.

  6. Cht'imi59 dit :

    C’est dramatique la cuisson au soleil sans contrôle. Dans quel état sont leurs neurones après avoir atteint une température de cuisson au barbecue ? Y’a pas à dire, les passeurs et les ONG sont véritablement des assassins et ils ont la bénédiction des gouvernements alors que ceux qui sont indignés et contre ces pratiques se retrouvent en prison. Nous sommes réellement à nouveau revenu au temps des assassins.

  7. Patrick Yves GIRARD dit :

    Ils pourraient peut-être demander à ce que les personnes en mouvement de l’autre côté du Dombass soient autorisées à passer ce qui résoudrait très probablement nos problèmes en Europe.

  8. Bran ruz dit :

    ” le droit pour chacun de s’intaller ou bon lui semble ” , je vais donc aller vivre en Nouvelle-Calédonie en terre Kanak , j’ai le sentiment que sur ce bout de terre Français je serais reçu à bras ouvert . Trêve de plaisanteries, il faut éradiquer toutes ces ONG que parfois nous finançons par défaut et qui participent largement à nôtre effacement civilisationnel.

  9. xavier dit :

    ….deja bien voter !!

  10. Noelevrette dit :

    intérieures, s’exprime, sur ce sujet très sensible, au nom de la France aussi.

    François Asselineau dénonce la forfaiture démocratique que constitue l’Union européenne.

    Élue par personne, mais se prévalant de traités internationaux, une Suédoise dicte à la France une politique migratoire sans entrave alors qu’un sondage récent a révélé que 74 % des Français estiment que les immigrés sont désormais trop nombreux en France.

    Ce scandale démocratique qu’est l’UE n’est jamais expliqué clairement ni dénoncé, par les faux opposants que sont les Zemmour, Bardella, Maréchal, Le Pen et autres Ciotti, qui veulent au contraire laisser la France dans l’UE !

    Ceux-là se contentent :
    ▪️de pointer les conséquences en tapant constamment sur les immigrés mais sans jamais parler des commanditaires
    ▪️de promettre, par une pirouette éculée, qu’ils vont construire une «Autre Europe» en cachant que c’est impossible car il leur faudrait l’unanimité des 27 États membres pour y parvenir.

    Jamais ils ne dénonceront les causes, jamais ils ne nommeront les vrais ennemis de la France : les États-Unis et leur vassale -l’Union européenne-.

    Pour cela, il faudrait qu’ils retrouvent le courage qu’ils ont troqué contre leur carrière.

    Seul sur la scène politique française, depuis 16 ans, François Asselineau dénonce courageusement les vrais ennemis de notre pays et propose les solutions concrètes, sur l’immigration et sur tous les autres sujets, pour que la France redevienne la France : libérer la France et rendre aux Français le pouvoir de choisir leur destin.

  11. kolvin dit :

    Osta juhiluba (https://myglobaldocument.com/EE/). Pakume kvaliteetseid salvestatud dokumente ning pakume lahendusi ka teie karistusregistri andmebaasisüsteemist eemaldamiseks. https://thetradinggurus.com/

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Politique, Sociétal

Macron en campagne électorale en Italie, ou l’art de se faire haïr à l’étranger

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

Immigration, International

La Finlande a fermé sa frontière orientale pour stopper les flux migratoires. Fin de la rhétorique pro-migrant ?

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

International

Migrants business : le transfert des migrants de l’Italie à l’Albanie sera dévolu à des navires privés

Découvrir l'article

Immigration

Migrants business : la mafia derrière les entrées légales de travailleurs étrangers

Découvrir l'article

Santé, Société

Dictature sanitaire en Italie : certificat de vaccination HPV et 4ème dose anti-covid obligatoires pour étudier ?

Découvrir l'article

Santé, Sociétal

Nouveau scandale pour la principale association pour la santé des personnes transgenres : WPATH bloque les résultats de sa propre recherche

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky