Catégorie : PONTIVY

Noyal-Pontivy. L’ancienne maison des religieuses vendue… afin d’en faire un centre pour Migrants

Les autorités françaises veulent étaler l’immigration partout en France…et ses conséquences, avec l’appui d’associations (financées par vos impôts) qui oeuvrent à l’ouverture de centres pour migrants partout dans le pays. Nouvel exemple en date à Noyal-Pontivy, commune de 3600 habitants dans le Morbihan, où l’ancienne maison des religieuses va être vendue…pour en faire un centre pour Migrants. C’est la très

Pondi : un hentenn divyezhek e skol Albert Camus ‘benn miz gwenholon

E miz gwenholon e vo digoret un hentenn divyezhek brezhoneg-galleg e skol bublik Albert Camus a Bondi. Unan a zo dija abaoe pell er skol Jules Ferry met ne oa ket bugale a-walc’h enni evit krouiñ ur filierenn glok. Nevez zo eo bet renevezet kartenn an deskadurezh divyezhek get Kuzul Akademikel ar Yezhoù Breizh hag ar rektorelezh ha Pondi a

Penaos e oa bourk Begnen (56) en XIXvet kantved ?

Goude kêr Felger m’eo bet adsavet war internet evel ma oa e 1895, setu bourk Begnen, parrez kreiz ar Morbihan, a zo o vezañ adsavet e stumm ur vaketenn. Ha n’eo ket Begnen a-vremañ a zo o vezañ graet e bihan, Begnen en XIXvet kantved ne lavaran ket. Louis Morio an hini eo, anezhañ maer kozh Begnen ha bet renour

Pondi (56) : ur bugel a c’houlenn un dinell evit ar skol gant an Tad Nedeleg

N’o deus ket bugale Diwan Pondi dinell ebet. Bemdez e vez graet ganto 7km gant ar c’harr-boutin da vont da verennañ. Ha padal e vefe moaien reneveziñ ur sal e-kichen ar skol met termal a ra ti-kêr Pondi. Abaoe eizh vloaz e rank ar vugale ober monedoneoù skuizhus bop kreisteiz. Ar bloaz-mañ zo bet choazet gant ur bugel eus ar

Le Napoléon Express récompensé par la « Victoire du Tourisme et du Patrimoine ».

Depuis 2014, les Victoires de la Bretagne récompensent les Bretonnes et les Bretons qui ont marqué la région par leurs actions dans différents domaines. Cette année à l’occasion de la 8ème édition des Victoires de la Bretagne, c’est le train touristique Napoléon Express qui est lauréat de la « Victoire du Tourisme et du Patrimoine ». Une belle récompense qui

Troisième dose

Jobdating e Logunec’h : n’eo ket vaksinet, an anaoue a zo taolet warnañ !

Gwasoc’h-gwashañ : d’an 19 a viz du, Sebastien Noblet a felle dezhañ mont d’ur jobdating e Logunec’h (56) da gavout labour. Gant Pôle Emploi evit an embregerezh « Goûters Magiques » eus Pluverin (56) e oa aozet an degouezh-mañ. A-raok mont di avat e sellas en-dro ouzh ar gemenadenn bet resevet gantañ a-berzh Pôle Emploi : dav e oa dezhañ kaout ar

coronavirus

04/12/21 : Manifestadeg evit ospital publik Pondi

  Pondi, Gwengamp, Malastred, Sant-Nazer, bep sizhun pe dost ez eus manifestadegoù evit difenn ar sistem yec’hed e Breizh. Ha poent e vefe rannvroellat anezhañ ? Setu ar pezh a vez goulennet e Gwengamp atav… D’ar 04 a viz kerzu emañ galvet tud eus Kreiz Breizh da vanifestiñ evit difenn ospital publik Pondi. Bezomp niverus ! Crédit photo : [cc] Breizh-info.com,

Kameraioù eveshaat ouzhpenn e Pondi

Pec’hed eo d’ober al liamm etre an enbroerezh hag an disurentez evel just. Ur pec’hed mammenn eo zoken ! Ha padal, emañ kêr bPondi o paouez staliañ c’hwec’h kamera eveshaat ouzhpenn e kreiz-kêr. Ouzhpenn d’an eizh a oa dija, evel just. Ha pa vez sellet pizh ouzh rol al lec’hioù a vez video-gwarezet bremañ e weler splann eo lec’hioù ma

Lits supprimés, services menacés de fermeture. L’hôpital de Pontivy en danger ?

Le massacre du service de santé en France se déroule quasiment partout. La Bretagne n’est pas épargnée par les lits supprimés, les services qui sont menacés de fermeture, le tout pendant que les autorités mènent depuis deux ans une politique sanitaire tyrannique et dénuée de tout bon sens (tout en ayant fait des médecins de simples fonctionnaires exécutants les ordres

Tyrannie sanitaire. Opération de gendarmerie ce mercredi 17 à Pontivy

La préfecture du Morbihan annonce un contrôle de gendarmerie dans les commerces baptisé « contrôle du pass sanitaire » pour ce mercredi mercredi 17 novembre à Pontivy (56). Cette opération sera menée par le groupement de gendarmerie du Morbihan sous l’égide de Claire Liétard, sous-préfète de Pontivy, et intervient dans le cadre du renforcement des contrôles du pass sanitaire. Les contrôles commenceront à 13h. Crédit

Logo nevez Kreiz Morbihan Kumuniezh : tamm brezhoneg ebet !

12 kumun a za d’ober Kreiz Morbihan Kumuniezh. Eus Mêlrant betek Pluveleg. An holl gumunioù-se a zo e Breizh-Izel ha brezhoneg eo ar yezh hengounel, yezh ar vro, war-bouez un dornad e reter ar gumuniezh hag a zo e Breizh-Uhel ha ma vez pe veze komzet gallaoueg. Krouet ez eus bet ul logo nevez evit ar gumuniezh nevez zo ha

monuments_morts

11 a viz du : tolpadegoù al Libre-Pensée e Breizh

Evel bep bloaz, da geñver an 11 a viz du, en em dolpo ar strollad jakobin « Libre-Pensée » dirak monumantoù evit ar re varv. E Breizh eo bet embannet 6 tolpadeg gant ar strollad : • Melioneg (Bro Pourlet) : e koun Frañsez Laorañs fuzuilhet rak n’hellas ket en em zifenn evel zo dleet : hemañ ne ouie nemet brezhoneg. Met n’eo

Pontivy. La ville prend en charge la lutte contre les tags et grafitis

S’il y a des fresques urbaines superbes, qui embellissent un quartier ou un bâtiment, les villes regorgent également de tags et de graffitis hideux, dégradants les plateformes sur lesquels ils sont apposés. Pour y faire face, la ville de Pontivy a fait l’acquisition d’une aérogommeuse (3700 euros) pour prendre en charge l’effacement des tags, sur tous les bâtiments et immeubles,

Pontivy : acheter des pommes de terre pour aider les… migrants !

Incroyable ! Alors que la cohabitation avec les migrants n’est pas toujours rose dans le pays de Pontivy, les étudiants de 2e année de BTS technico-commercial au lycée de Kerlebost à Saint-Thuriau organisent une opération « pommes de terre » pour venir en aide à… RESF (Réseau Education sans Frontières) qui, selon l’association, « œuvre pour accompagner au quotidien les familles de migrants

Teir « Rave » an dibenn-sizhun-mañ er Morbihan

Teir rave a zo bet an dibenn sizhun-mañ er Morbihan. Unan a oa e Lare, etre Gwened ha Kistreberzh, ma voe tolpet 300 teufour. Unan all a voe just e-kichen e parrez Ar C’hour ma tañsas 500 den yaouank e-pad daou zevezh. War div dachenn brevez e voe an div rave-se ha ne oa ket goulennet aotre ebet gant an

« Vivre ensemble ». Il témoigne de son agression par un migrant à Pontivy…

Breizh-Info a recueilli le témoignage d’une personne agressée gratuitement dans le centre de Pontivy ce dimanche 08 août en plein après-midi. Ce récit édifiant amène plusieurs interrogations : que fait la police ? Que font les passants ? Et, surtout, que font ces centaines de migrants zonant en plein centre de Pontivy ? « Ce dimanche, je me promène à

Pontivy. De nombreuses violences intrafamiliales en 2020

Les chiffres sont importants : le Pontivy Journal rapporte que la cellule des violences intrafamiliales de la compagnie de gendarmerie de Pontivy (Morbihan) a traité 416 dossiers en un an, entre les territoires de Pontivy, Baud, Le Faouët (pour 260 estimés au départ) L’hebdo local explique : « Sur ces 416 procédures, 207 concernent le territoire de la brigade de

viol

Pontivy. Deux migrants afghans agressent sexuellement une jeune femme… et ne vont pas en prison

Deux Afghans ont été condamnés à de la prison avec sursis après avoir été reconnus coupables d’agression sexuelle en réunion et de séquestration sur une jeune femme à Pontivy en mai dernier. Un laxisme judiciaire déroutant alors que des faits similaires se multiplient en Bretagne. Agression sexuelle en réunion et séquestration à Pontivy Une nouvelle affaire sordide de violences sexuelles

Noyal-Pontivy. L’ancienne maison des religieuses vendue… afin d’en faire un centre pour Migrants

Les autorités françaises veulent étaler l’immigration partout en France…et ses conséquences, avec l’appui d’associations (financées par vos impôts) qui oeuvrent à l’ouverture de centres pour migrants partout dans le pays. Nouvel exemple en date à Noyal-Pontivy, commune de 3600 habitants dans le Morbihan, où l’ancienne maison des religieuses va être vendue…pour en faire un centre pour Migrants. C’est la très

Pondi : un hentenn divyezhek e skol Albert Camus ‘benn miz gwenholon

E miz gwenholon e vo digoret un hentenn divyezhek brezhoneg-galleg e skol bublik Albert Camus a Bondi. Unan a zo dija abaoe pell er skol Jules Ferry met ne oa ket bugale a-walc’h enni evit krouiñ ur filierenn glok. Nevez zo eo bet renevezet kartenn an deskadurezh divyezhek get Kuzul Akademikel ar Yezhoù Breizh hag ar rektorelezh ha Pondi a

Penaos e oa bourk Begnen (56) en XIXvet kantved ?

Goude kêr Felger m’eo bet adsavet war internet evel ma oa e 1895, setu bourk Begnen, parrez kreiz ar Morbihan, a zo o vezañ adsavet e stumm ur vaketenn. Ha n’eo ket Begnen a-vremañ a zo o vezañ graet e bihan, Begnen en XIXvet kantved ne lavaran ket. Louis Morio an hini eo, anezhañ maer kozh Begnen ha bet renour

Pondi (56) : ur bugel a c’houlenn un dinell evit ar skol gant an Tad Nedeleg

N’o deus ket bugale Diwan Pondi dinell ebet. Bemdez e vez graet ganto 7km gant ar c’harr-boutin da vont da verennañ. Ha padal e vefe moaien reneveziñ ur sal e-kichen ar skol met termal a ra ti-kêr Pondi. Abaoe eizh vloaz e rank ar vugale ober monedoneoù skuizhus bop kreisteiz. Ar bloaz-mañ zo bet choazet gant ur bugel eus ar

Le Napoléon Express récompensé par la « Victoire du Tourisme et du Patrimoine ».

Depuis 2014, les Victoires de la Bretagne récompensent les Bretonnes et les Bretons qui ont marqué la région par leurs actions dans différents domaines. Cette année à l’occasion de la 8ème édition des Victoires de la Bretagne, c’est le train touristique Napoléon Express qui est lauréat de la « Victoire du Tourisme et du Patrimoine ». Une belle récompense qui

Troisième dose

Jobdating e Logunec’h : n’eo ket vaksinet, an anaoue a zo taolet warnañ !

Gwasoc’h-gwashañ : d’an 19 a viz du, Sebastien Noblet a felle dezhañ mont d’ur jobdating e Logunec’h (56) da gavout labour. Gant Pôle Emploi evit an embregerezh « Goûters Magiques » eus Pluverin (56) e oa aozet an degouezh-mañ. A-raok mont di avat e sellas en-dro ouzh ar gemenadenn bet resevet gantañ a-berzh Pôle Emploi : dav e oa dezhañ kaout ar

coronavirus

04/12/21 : Manifestadeg evit ospital publik Pondi

  Pondi, Gwengamp, Malastred, Sant-Nazer, bep sizhun pe dost ez eus manifestadegoù evit difenn ar sistem yec’hed e Breizh. Ha poent e vefe rannvroellat anezhañ ? Setu ar pezh a vez goulennet e Gwengamp atav… D’ar 04 a viz kerzu emañ galvet tud eus Kreiz Breizh da vanifestiñ evit difenn ospital publik Pondi. Bezomp niverus ! Crédit photo : [cc] Breizh-info.com,

Kameraioù eveshaat ouzhpenn e Pondi

Pec’hed eo d’ober al liamm etre an enbroerezh hag an disurentez evel just. Ur pec’hed mammenn eo zoken ! Ha padal, emañ kêr bPondi o paouez staliañ c’hwec’h kamera eveshaat ouzhpenn e kreiz-kêr. Ouzhpenn d’an eizh a oa dija, evel just. Ha pa vez sellet pizh ouzh rol al lec’hioù a vez video-gwarezet bremañ e weler splann eo lec’hioù ma

Lits supprimés, services menacés de fermeture. L’hôpital de Pontivy en danger ?

Le massacre du service de santé en France se déroule quasiment partout. La Bretagne n’est pas épargnée par les lits supprimés, les services qui sont menacés de fermeture, le tout pendant que les autorités mènent depuis deux ans une politique sanitaire tyrannique et dénuée de tout bon sens (tout en ayant fait des médecins de simples fonctionnaires exécutants les ordres

Tyrannie sanitaire. Opération de gendarmerie ce mercredi 17 à Pontivy

La préfecture du Morbihan annonce un contrôle de gendarmerie dans les commerces baptisé « contrôle du pass sanitaire » pour ce mercredi mercredi 17 novembre à Pontivy (56). Cette opération sera menée par le groupement de gendarmerie du Morbihan sous l’égide de Claire Liétard, sous-préfète de Pontivy, et intervient dans le cadre du renforcement des contrôles du pass sanitaire. Les contrôles commenceront à 13h. Crédit

Logo nevez Kreiz Morbihan Kumuniezh : tamm brezhoneg ebet !

12 kumun a za d’ober Kreiz Morbihan Kumuniezh. Eus Mêlrant betek Pluveleg. An holl gumunioù-se a zo e Breizh-Izel ha brezhoneg eo ar yezh hengounel, yezh ar vro, war-bouez un dornad e reter ar gumuniezh hag a zo e Breizh-Uhel ha ma vez pe veze komzet gallaoueg. Krouet ez eus bet ul logo nevez evit ar gumuniezh nevez zo ha

monuments_morts

11 a viz du : tolpadegoù al Libre-Pensée e Breizh

Evel bep bloaz, da geñver an 11 a viz du, en em dolpo ar strollad jakobin « Libre-Pensée » dirak monumantoù evit ar re varv. E Breizh eo bet embannet 6 tolpadeg gant ar strollad : • Melioneg (Bro Pourlet) : e koun Frañsez Laorañs fuzuilhet rak n’hellas ket en em zifenn evel zo dleet : hemañ ne ouie nemet brezhoneg. Met n’eo

Pontivy. La ville prend en charge la lutte contre les tags et grafitis

S’il y a des fresques urbaines superbes, qui embellissent un quartier ou un bâtiment, les villes regorgent également de tags et de graffitis hideux, dégradants les plateformes sur lesquels ils sont apposés. Pour y faire face, la ville de Pontivy a fait l’acquisition d’une aérogommeuse (3700 euros) pour prendre en charge l’effacement des tags, sur tous les bâtiments et immeubles,

Pontivy : acheter des pommes de terre pour aider les… migrants !

Incroyable ! Alors que la cohabitation avec les migrants n’est pas toujours rose dans le pays de Pontivy, les étudiants de 2e année de BTS technico-commercial au lycée de Kerlebost à Saint-Thuriau organisent une opération « pommes de terre » pour venir en aide à… RESF (Réseau Education sans Frontières) qui, selon l’association, « œuvre pour accompagner au quotidien les familles de migrants

Teir « Rave » an dibenn-sizhun-mañ er Morbihan

Teir rave a zo bet an dibenn sizhun-mañ er Morbihan. Unan a oa e Lare, etre Gwened ha Kistreberzh, ma voe tolpet 300 teufour. Unan all a voe just e-kichen e parrez Ar C’hour ma tañsas 500 den yaouank e-pad daou zevezh. War div dachenn brevez e voe an div rave-se ha ne oa ket goulennet aotre ebet gant an

« Vivre ensemble ». Il témoigne de son agression par un migrant à Pontivy…

Breizh-Info a recueilli le témoignage d’une personne agressée gratuitement dans le centre de Pontivy ce dimanche 08 août en plein après-midi. Ce récit édifiant amène plusieurs interrogations : que fait la police ? Que font les passants ? Et, surtout, que font ces centaines de migrants zonant en plein centre de Pontivy ? « Ce dimanche, je me promène à

Pontivy. De nombreuses violences intrafamiliales en 2020

Les chiffres sont importants : le Pontivy Journal rapporte que la cellule des violences intrafamiliales de la compagnie de gendarmerie de Pontivy (Morbihan) a traité 416 dossiers en un an, entre les territoires de Pontivy, Baud, Le Faouët (pour 260 estimés au départ) L’hebdo local explique : « Sur ces 416 procédures, 207 concernent le territoire de la brigade de

viol

Pontivy. Deux migrants afghans agressent sexuellement une jeune femme… et ne vont pas en prison

Deux Afghans ont été condamnés à de la prison avec sursis après avoir été reconnus coupables d’agression sexuelle en réunion et de séquestration sur une jeune femme à Pontivy en mai dernier. Un laxisme judiciaire déroutant alors que des faits similaires se multiplient en Bretagne. Agression sexuelle en réunion et séquestration à Pontivy Une nouvelle affaire sordide de violences sexuelles

À LA UNE

Saint-Brevin (44) : « 110 migrants oisifs au profil psy compliqué avec une vue plongeante sur la cour d’école » s’inquiètent les parents.
Agression d'une enseignante à Pacé (35) : on en sait un peu plus...
A la découverte des Saints Bretons. Le 30 Novembre, c’est la Saint Tugdual
COP 27. Payer le tiers-monde pour qu’il reste du coté « monopolaire » ?