Étiquette : quartier sensible

assurance

Mantes-la-Ville (78). Un médecin de 74 ans voit son cabinet saccagé dans un « quartier prioritaire »

Après le saccage de son cabinet médical, un médecin septuagénaire exerçant dans un « quartier sensible » de Mantes-la-Ville a décidé de tirer sa révérence. Les milliards d’euros déversés par l’État via la politique de la ville dans les cités d’Île-de-France n’auront donc pas fait de miracles… Son cabinet saccagé dans une cité de Mantes-la-Ville Claude Fossé, médecin désormais âgé

Nantes. La Bottière, un quartier décidément très « sensible »… pour les policiers

Le 1er décembre vers 0h45, au coin de l’ancienne propriété épiscopale de la Basinerie à la Bottière, les policiers interpellent un homme défavorablement connu des forces de l’ordre et interdit judiciairement de paraître dans le quartier. Néanmoins, les complices de l’interpellé ont tenté de les en empêcher en rééditant l’Intifada dans le quartier. Un des policiers atteints par un jet

Suite au décès d’un jeune connu des services de police, violentes émeutes ethniques à Nantes [Vidéos] [MAJ : il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt]

MAJ 14 h 23 : Pendant que Johanna Rolland arpente les quartiers pour assurer « la paix sociale », des artisans de Nantes découvrent leurs chantiers, consternés. Ce matin à Nantes, un artisan découvre son chantier . @Johanna_Rolland , une pensée pour la victime de cet incendie et pour sa famille ? pic.twitter.com/KGkXfc4Fhp — Breizh-Info (@Breizh_Info) 4 juillet 2018 MAJ

Nantes. Le supermarché de Malakoff ferme avec un mois d’avance

22/04/2017 –10H30 Nantes (Breizh-info.com) – L’Intermarché de Malakoff ferme avec un mois d’avance. Ce samedi soir, il baissera ses portes, mais les rayons sont déjà aux trois quarts vides. Cette fermeture sonne le glas des ambitions plus politiques qu’économiques d’arracher Malakoff à son destin de quartier enclavé et mal famé, en en faisant le nouveau QG des bobos. Nantes n’est

Nantes. 200 € d’amende pour des doigts d’honneur à des policiers

31/01/2015 – 14H00 Nantes (Breizh-info.com) – Un manifestant mis en cause le 1er novembre lors des débordements liés à la manifestation d’extrême-gauche « contre la violence policière » a été condamné fin janvier à 200 euros d’amende… pour des doigts d’honneur adressés aux policiers. Une incrimination pour outrage presque anecdotique, alors que la plupart des mis en cause de cette manifestation et

Nantes. Violents incidents entre « jeunes » lors d’un match de futsal

01/12/2014 – 08H30 Nantes (Breizh-info.com) –De violents incidents ont opposé des « jeunes » lors d’un match de football en salle qui se déroulait samedi après midi dans le quartier « sensible » de la Bottière à Nantes. Au cours de la rencontre qui opposait deux équipes de futsal dans un gymnase de la ville, des spectateurs ont subitement pris à partie des joueurs,

Nantes. Scène de pillage aux Dervallières

16/06/2014 – 12H00 Nantes (Breizh-info.com) – Samedi dernier, le magasin Lidl des Dervallières, à Nantes, a été envahi par une bande de « jeunes » qui ont entrepris de se servir…gratuitement. Une scène de pillage ordinaire dans  un quartier réputé sensible de la cité des ducs. Frappés par les pillards alors qu’ils tentaient de s’opposer à leurs exactions, les vigiles ont alerté

assurance

Mantes-la-Ville (78). Un médecin de 74 ans voit son cabinet saccagé dans un « quartier prioritaire »

Après le saccage de son cabinet médical, un médecin septuagénaire exerçant dans un « quartier sensible » de Mantes-la-Ville a décidé de tirer sa révérence. Les milliards d’euros déversés par l’État via la politique de la ville dans les cités d’Île-de-France n’auront donc pas fait de miracles… Son cabinet saccagé dans une cité de Mantes-la-Ville Claude Fossé, médecin désormais âgé

Nantes. La Bottière, un quartier décidément très « sensible »… pour les policiers

Le 1er décembre vers 0h45, au coin de l’ancienne propriété épiscopale de la Basinerie à la Bottière, les policiers interpellent un homme défavorablement connu des forces de l’ordre et interdit judiciairement de paraître dans le quartier. Néanmoins, les complices de l’interpellé ont tenté de les en empêcher en rééditant l’Intifada dans le quartier. Un des policiers atteints par un jet

Suite au décès d’un jeune connu des services de police, violentes émeutes ethniques à Nantes [Vidéos] [MAJ : il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt]

MAJ 14 h 23 : Pendant que Johanna Rolland arpente les quartiers pour assurer « la paix sociale », des artisans de Nantes découvrent leurs chantiers, consternés. Ce matin à Nantes, un artisan découvre son chantier . @Johanna_Rolland , une pensée pour la victime de cet incendie et pour sa famille ? pic.twitter.com/KGkXfc4Fhp — Breizh-Info (@Breizh_Info) 4 juillet 2018 MAJ

Nantes. Le supermarché de Malakoff ferme avec un mois d’avance

22/04/2017 –10H30 Nantes (Breizh-info.com) – L’Intermarché de Malakoff ferme avec un mois d’avance. Ce samedi soir, il baissera ses portes, mais les rayons sont déjà aux trois quarts vides. Cette fermeture sonne le glas des ambitions plus politiques qu’économiques d’arracher Malakoff à son destin de quartier enclavé et mal famé, en en faisant le nouveau QG des bobos. Nantes n’est

Nantes. 200 € d’amende pour des doigts d’honneur à des policiers

31/01/2015 – 14H00 Nantes (Breizh-info.com) – Un manifestant mis en cause le 1er novembre lors des débordements liés à la manifestation d’extrême-gauche « contre la violence policière » a été condamné fin janvier à 200 euros d’amende… pour des doigts d’honneur adressés aux policiers. Une incrimination pour outrage presque anecdotique, alors que la plupart des mis en cause de cette manifestation et

Nantes. Violents incidents entre « jeunes » lors d’un match de futsal

01/12/2014 – 08H30 Nantes (Breizh-info.com) –De violents incidents ont opposé des « jeunes » lors d’un match de football en salle qui se déroulait samedi après midi dans le quartier « sensible » de la Bottière à Nantes. Au cours de la rencontre qui opposait deux équipes de futsal dans un gymnase de la ville, des spectateurs ont subitement pris à partie des joueurs,

Nantes. Scène de pillage aux Dervallières

16/06/2014 – 12H00 Nantes (Breizh-info.com) – Samedi dernier, le magasin Lidl des Dervallières, à Nantes, a été envahi par une bande de « jeunes » qui ont entrepris de se servir…gratuitement. Une scène de pillage ordinaire dans  un quartier réputé sensible de la cité des ducs. Frappés par les pillards alors qu’ils tentaient de s’opposer à leurs exactions, les vigiles ont alerté

À LA UNE

Publicités : les extra-européens surreprésentés ?
Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse
Ukraine, la guerre hybride de l'OTAN, par Lucien Cerise
Korzed (44) : 400 karavanenn war tachennoù prevez

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !