Étiquette : université de nantes

Classement mondial des universités : Rennes et Nantes en progrès mais pourraient mieux faire

Le « classement de Shanghai » 2020 vient d’être publié. Il classe les mille premières universités du monde entier. Comme chaque année, les universités américaines le dominent. Seules les britanniques Cambridge et Oxford figurent aussi dans les parmi les dix premières mondiales. Trois universités françaises se rangent dans les cinquante premières mondiales : Paris-Saclay (14e), université Paris Sciences & Lettres (36e), Sorbonne

Un bicentenaire oublié à Nantes : De l’auscultation médiate, par René-Théophile Laënnec

La scène se passe en 1942 au Stalag IV B, l’énorme camp de Mühlberg, dans l’est de l’Allemagne, où sont retenus des milliers de soldats français (dont pas mal de Bretons) faits prisonniers par la Wehrmacht en 1940. Une grave épidémie de typhus sévit. L’administration du camp a appelé en consultation une sommité médicale, professeur à la faculté de médecine

Partiels annulés en lettres et sciences humaines : à Nantes la chienlit fait la loi

Comme c’était prévisible, supprimer les devoirs sur table pour les filières les plus mobiliées (IGARUN, Histoire et Histoire de l’Art, sociologie, sciences de l’Education) n’a pas permis de couper l’herbe sous le pied des bloqueurs – pourtant très minoritaires – déterminés à perturber le cours des partiels. Ce vendredi matin, ils ont perturbé les partiels au SUAPS et empêché ceux

nantes_president_université_meilleur_ennemi_bloqueurs

Nantes. Le président de l’université, meilleur ennemi des bloqueurs ?

Jeudi 26 avril, à l’université de Nantes, une vingtaine de personnes du collectif « Tertre libre », réunies autour d’un barbecue en présence du doyen de Langues (FLCE) Didier Delorme, ont été agressées par une trentaine de bloqueurs qui ont embarqué leur barbecue et les ont traités de « nazis » (!) avant de revendiquer leur « exploit ».  Le doyen s’est fait cracher dessus.

nantes_universite_toujours_bloquee_administration

Université de Nantes : des étudiants anti-blocus violemment pris à partie par les bloqueurs

Depuis le 10 avril, des opposants au blocus organisent régulièrement des sit-in avec un livre, une fleur et un barbecue. Ils sont environ 15 à 20 à se réunir, en présence du doyen de FLCE (Langues) Didier Delorme – opposé aux blocages et pris à partie à plusieurs reprises par les bloqueurs. Ces derniers ne sont eux-mêmes que quelques dizaines,

fac_nantes

Université de Nantes : les opposants au blocus organisent un sitting avec… une fleur et un livre !

La fleur au fusil ? Non, pas vraiment. Des opposants au blocus appelaient à un sitting « apolitique et tolérant » ce mardi matin à 10 heures « pour participer à la récupération de notre campus », bloqué depuis plusieurs mois par quelques dizaines de cagoulés. En même temps avait lieu une AG où le blocus était une nouvelle fois prorogé. Signé par « les étudiants

nantes_universite

Nantes. Blocus « humaniste » illimité dans les facs

Les jours se suivent et se ressemblent, entre les blocus illégaux, les prétendues  AG étudiantes, et les manifestations. Ce mardi encore, une dizaine d’étudiants bloquait le campus Tertre, à Nantes, sauf la faculté Droit et la BU. A 12h30, une AG  s’est donc tenue dans l’amphithéâtre E en Droit. Environ 1 340 personnes de toutes provenances étaient présentes, pour y

nantes_universite_toujours_bloquee_administration

Nantes. L’Université toujours bloquée, l’administration entend imposer sa réouverture ce vendredi

Les jours se suivent et se ressemblent, l’Université de Nantes, enfin le campus du Tertre (11.000 étudiants, personnels et enseignants) est toujours bloquée. Cependant, un communiqué particulièrement énergique de la présidence condamne une fois de plus fermement le blocage et appelle les étudiants à être présents vendredi à 7h30 pour la reprise des cours. Une AG a eu lieu ce

Nantes. Les squatteurs et clandestins de l’université ne sont pas très écolos

Après avoir été expulsés du château du Tertre à l’université, les squatteurs et clandestins ont laissé des locaux saccagés, tagués dehors et dedans lors des « activités décos », bref, dans un état catastrophique (voir notre reportage photo exclusif). Les salles qu’ils ont occupées au sous-sol du bâtiment Censive, ont, elles, été transformées en décharge publique. Bien que les cours aient repris

Audencia (Nantes) sur les pas de Ben Gourion ?

26/02/2018 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Audencia, ex-École supérieure de commerce de Nantes, vient de se choisir un nouveau slogan – pardon, une nouvelle « signature de marque » : « Never stop daring ». Une phrase en anglais qui loin de mieux identifier l’école accentue son côté « hors sol ». Quand les grandes universités sont apparues à la fin du Moyen-âge, elles portaient toutes le

Nantes : la présidence de l’Université demande au préfet d’évacuer les clandestins et l’ultra-gauche qui occupent le campus

16/02/2018 – 06h45 Nantes (Breizh-info.com) – Le temps des reculades perpétuelles devant l’extrême-gauche et les clandestins qui occupent le campus universitaire du Tertre serait-il révolu ? Après avoir offert à nouveau un piteux spectacle ce 14 février et fermé le campus du Tertre, le président de l’Université de Nantes, Olivier Laboux, semble résolu à faire triompher enfin le droit… et la

Une seule université bretonne dans le classement de Shanghai

20/08/2015 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – L’université Jiao Tong de Shanghai vient de publier son Academic Ranking of World Universities, alias le « classement de Shanghai », un palmarès mondial des universités qui contribue chaque année à faire ou défaire les réputations. « Ce n’est qu’un classement parmi d’autres », soulignent régulièrement les établissements qui n’y figurent pas. Mais tous voudraient bien y être.

Classement mondial des universités : Rennes et Nantes en progrès mais pourraient mieux faire

Le « classement de Shanghai » 2020 vient d’être publié. Il classe les mille premières universités du monde entier. Comme chaque année, les universités américaines le dominent. Seules les britanniques Cambridge et Oxford figurent aussi dans les parmi les dix premières mondiales. Trois universités françaises se rangent dans les cinquante premières mondiales : Paris-Saclay (14e), université Paris Sciences & Lettres (36e), Sorbonne

Un bicentenaire oublié à Nantes : De l’auscultation médiate, par René-Théophile Laënnec

La scène se passe en 1942 au Stalag IV B, l’énorme camp de Mühlberg, dans l’est de l’Allemagne, où sont retenus des milliers de soldats français (dont pas mal de Bretons) faits prisonniers par la Wehrmacht en 1940. Une grave épidémie de typhus sévit. L’administration du camp a appelé en consultation une sommité médicale, professeur à la faculté de médecine

Partiels annulés en lettres et sciences humaines : à Nantes la chienlit fait la loi

Comme c’était prévisible, supprimer les devoirs sur table pour les filières les plus mobiliées (IGARUN, Histoire et Histoire de l’Art, sociologie, sciences de l’Education) n’a pas permis de couper l’herbe sous le pied des bloqueurs – pourtant très minoritaires – déterminés à perturber le cours des partiels. Ce vendredi matin, ils ont perturbé les partiels au SUAPS et empêché ceux

nantes_president_université_meilleur_ennemi_bloqueurs

Nantes. Le président de l’université, meilleur ennemi des bloqueurs ?

Jeudi 26 avril, à l’université de Nantes, une vingtaine de personnes du collectif « Tertre libre », réunies autour d’un barbecue en présence du doyen de Langues (FLCE) Didier Delorme, ont été agressées par une trentaine de bloqueurs qui ont embarqué leur barbecue et les ont traités de « nazis » (!) avant de revendiquer leur « exploit ».  Le doyen s’est fait cracher dessus.

nantes_universite_toujours_bloquee_administration

Université de Nantes : des étudiants anti-blocus violemment pris à partie par les bloqueurs

Depuis le 10 avril, des opposants au blocus organisent régulièrement des sit-in avec un livre, une fleur et un barbecue. Ils sont environ 15 à 20 à se réunir, en présence du doyen de FLCE (Langues) Didier Delorme – opposé aux blocages et pris à partie à plusieurs reprises par les bloqueurs. Ces derniers ne sont eux-mêmes que quelques dizaines,

fac_nantes

Université de Nantes : les opposants au blocus organisent un sitting avec… une fleur et un livre !

La fleur au fusil ? Non, pas vraiment. Des opposants au blocus appelaient à un sitting « apolitique et tolérant » ce mardi matin à 10 heures « pour participer à la récupération de notre campus », bloqué depuis plusieurs mois par quelques dizaines de cagoulés. En même temps avait lieu une AG où le blocus était une nouvelle fois prorogé. Signé par « les étudiants

nantes_universite

Nantes. Blocus « humaniste » illimité dans les facs

Les jours se suivent et se ressemblent, entre les blocus illégaux, les prétendues  AG étudiantes, et les manifestations. Ce mardi encore, une dizaine d’étudiants bloquait le campus Tertre, à Nantes, sauf la faculté Droit et la BU. A 12h30, une AG  s’est donc tenue dans l’amphithéâtre E en Droit. Environ 1 340 personnes de toutes provenances étaient présentes, pour y

nantes_universite_toujours_bloquee_administration

Nantes. L’Université toujours bloquée, l’administration entend imposer sa réouverture ce vendredi

Les jours se suivent et se ressemblent, l’Université de Nantes, enfin le campus du Tertre (11.000 étudiants, personnels et enseignants) est toujours bloquée. Cependant, un communiqué particulièrement énergique de la présidence condamne une fois de plus fermement le blocage et appelle les étudiants à être présents vendredi à 7h30 pour la reprise des cours. Une AG a eu lieu ce

Nantes. Les squatteurs et clandestins de l’université ne sont pas très écolos

Après avoir été expulsés du château du Tertre à l’université, les squatteurs et clandestins ont laissé des locaux saccagés, tagués dehors et dedans lors des « activités décos », bref, dans un état catastrophique (voir notre reportage photo exclusif). Les salles qu’ils ont occupées au sous-sol du bâtiment Censive, ont, elles, été transformées en décharge publique. Bien que les cours aient repris

Audencia (Nantes) sur les pas de Ben Gourion ?

26/02/2018 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Audencia, ex-École supérieure de commerce de Nantes, vient de se choisir un nouveau slogan – pardon, une nouvelle « signature de marque » : « Never stop daring ». Une phrase en anglais qui loin de mieux identifier l’école accentue son côté « hors sol ». Quand les grandes universités sont apparues à la fin du Moyen-âge, elles portaient toutes le

Nantes : la présidence de l’Université demande au préfet d’évacuer les clandestins et l’ultra-gauche qui occupent le campus

16/02/2018 – 06h45 Nantes (Breizh-info.com) – Le temps des reculades perpétuelles devant l’extrême-gauche et les clandestins qui occupent le campus universitaire du Tertre serait-il révolu ? Après avoir offert à nouveau un piteux spectacle ce 14 février et fermé le campus du Tertre, le président de l’Université de Nantes, Olivier Laboux, semble résolu à faire triompher enfin le droit… et la

Une seule université bretonne dans le classement de Shanghai

20/08/2015 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – L’université Jiao Tong de Shanghai vient de publier son Academic Ranking of World Universities, alias le « classement de Shanghai », un palmarès mondial des universités qui contribue chaque année à faire ou défaire les réputations. « Ce n’est qu’un classement parmi d’autres », soulignent régulièrement les établissements qui n’y figurent pas. Mais tous voudraient bien y être.

À LA UNE

Des No Go Zones à Marseille ? Livre Noir a assisté à des opérations anti-drogue Quartiers Nord !
StoneBreizh à Carhaix. Une chaîne casse lors de la levée d'un menhir et fait quatre blessés
Proxénétisme nigérian, jalousie entre irakiens : la délinquance étrangère à Nantes
Nantes : des policiers pris à partie aux Dervallières et à Malakoff

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !