page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Valls veut-il déstabiliser Ayrault en s’en prenant aux Roms ?

02/10/2013 – 09H00 – Nantes (Breizh-info.com) – Après plusieurs jours de querelles entre ses ministres à propos des Roms, le Premier ministre est intervenu hier à l’Assemblée nationale pour dire (sans trop le dire) sa foi en leur insertion. « J’appelle tout le monde au sang-froid » a-t-il déclaré avec dans la voix des accents dramatiques. Son émotion était manifeste, disproportionnée avec le sujet. C’est que le dossier des Roms est en quelque sorte un cadavre dans le placard de Jean-Marc Ayrault – et Manuel Valls le savait d’autant mieux que ce placard a été rouvert récemment par l’hebdomadaire Valeurs actuelles.

De nombreux observateurs en sont convaincus : Manuel Valls veut la place de Jean-Marc Ayrault. Lui-même l’a d’ailleurs admis assez clairement lors d’un entretien avec le quotidien La Provence, fin mai dernier. Mais il cultive une image d’homme loyal et responsable. Cela lui interdit les attaques frontales contre le Premier ministre ou les provocations façon Montebourg. Mais se contenter d’attendre son heure serait un jeu dangereux : il risquerait d’être atteint par le discrédit croissant du gouvernement. Manuel Valls doit donc apparaître comme l’anti-Ayrault sans le dire.

Pour cela, il a clairement choisi de pratiquer le billard à trois bandes. Sans jamais s’en prendre directement au Premier ministre, il s’ingénie à souligner indirectement ses insuffisances. Quand il se prend de querelle avec Christiane Taubira – qui n’est guère une adversaire à sa mesure – il place Jean-Marc Ayrault devant un choix impossible : défendre sa ministre de la Justice contre la majorité de l’opinion, prendre le parti de son adversaire le plus dangereux, ou bien se taire et apparaître comme un mou ?

Le thème des Roms est spécialement menaçant pour Jean-Marc Ayrault. De 2005 à 2008, sous sa présidence, la communauté urbaine de Nantes a mené une politique active d’accueil des Roms – une politique coûteuse et légalement hasardeuse sur certains points. Vite dépassée par les conséquences de ses largesses, Nantes Métropole a tenté de faire marche arrière à partir de 2009, sous la pression des maires de l’agglomération, socialistes pour la plupart. Elle est revenue largement à une politique d’expulsion des campements illégaux. Mais ses largesses passées restent une épée de Damoclès pour Jean-Marc Ayrault, d’autant plus qu’elles ont été décrites noir sur blanc dans un rapport officiel au Conseil de l’Europe !

En suscitant une polémique sur le thème des Roms, Manuel Valls a donc déclenché un débat qui ne peut que fragiliser encore un peu plus le Premier ministre. De là à supposer que c’était justement son intention…

Crédit photo : Manuel │ MC, licence CC
[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Valls veut-il déstabiliser Ayrault en s’en prenant aux Roms ?”

  1. […] – 09H40 Nantes (Breizh-info.com) – Quatre membres de la communauté rom ont été interpellés lundi dernier dans les environs de Nantes. Ils sont soupçonnés d’être […]

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Terrain d’insertion pour Roms à Saint-Herblain : le projet stoppé par le Conseil d’État

Découvrir l'article

Immigration, Local, NANTES

Nantes : Expulsion programmée d’un bidonville Rrom à Malakoff, les élus de gauche s’insurgent

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Saint-Herblain, Rezé : des Roms installés de façon pérenne

Découvrir l'article

Justice, NANTES

Anticor révèle un recours de Nantes Métropole au secteur privé pour remédier à sa propre défaillance

Découvrir l'article

Justice, NANTES

 Nantes : un membre clé du système Ayrault mis en examen

Découvrir l'article

A La Une, NANTES, Politique

Nantes Métropole s’avoue incapable de bien contrôler les bénéficiaires de ses subventions

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Annecy (Haute-Savoie). Une maison squattée par des Roms, les gendarmes placent en garde à vue… le propriétaire ! [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, NANTES, Politique

Nantes Métropole a besoin d’aide pour gérer sa dette

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Après le « scandale McKinsey », la gabegie des contrats publics de prestations intellectuelles : en Bretagne aussi

Découvrir l'article

A La Une, NANTES, Société

Nantes Métropole n’arrive pas à se dépêtrer du problème des Roms

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky