Un colloque sur l’enseignement du Breton aux adultes s’est tenu le 9 novembre

colloque_vannes_brezhoneg
21/11/2013 – 14h00 Vannes (Breizh-info.com via Ofis publih ar Brezhoneg ) – Deskiñ d’an Oadourien a organisé un colloque le 9 novembre à Vannes afin de réfléchir à une plus grande efficacité de l’enseignement pour adultes.
Lena Louarn, Présidente de l’Office Public et Vice-Présidente de la Région Bretagne en charge des langues de Bretagne, a ouvert le colloque. Elle a mis en avant le chemin parcouru en 15 ans : de plus en plus l’enseignement aux adultes est dispensé par des formateurs professionnels et de ce fait, les apprenants sont de plus en plus nombreux à aller au terme du cursus. Elle a rappelé le soutien de la région au développement des stages de 6 mois dont le nombre de places a triplé en 10 ans. Vous pourrez prendre connaissance de son intervention ici.
Fulup Jakez, Directeur de l’OPLB, a présenté l’état des lieux et les évolutions de l’enseignement aux adultes depuis 10 ans. Vous pouvez visionner cette présentation sur la page “adultes”. Ce fut également l’occasion de dresser des perspectives : avoir une offre de cours dans chaque pays, améliorer le passage Niveau 1–Niveau 2, inciter les apprenants des cours du soir à se présenter au DCL, professionnaliser l’enseignement dans le Morbihan qui affiche un certain retard par rapport aux autres départements, étendre l’offre de stage d’une semaine, augmenter encore le nombre de stagiaires en formation intensive.
Jakes Bortayrou, coordinateur d’AEK, a fait le point sur les cours proposés par cet organisme qui dispense les formations pour adultes au Pays Basque. Par rapport à la Bretagne, une des avancées importantes est le fait que la moitié des cours sont sur une base de 2 cours de 2,5 heures par semaine alors qu’en Bretagne, il s’agit plus d’1 cours d’ 1,5 heure par semaine ; ce format plus dense donne des formations plus efficaces.

En fin de matinée, Skol an Emsav a présenté un nouveau magazine pédagogique : #brezhoneg.

L’après-midi a commencé par une présentation de l’enseignement du français langue étrangère à l’Université de Rennes 2 (CIREFE). Par la suite, les participants au colloque ont travaillé par commission. Une de leurs propositions a été d’augmenter le volume horaire et la fréquence des cours du soir, sur le modèle basque, en couplant également ces cours par un programme de stages courts qui seraient programmés dès l’inscription des élèves en début d’année.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !