Bonnets rouges vs écotaxe : violents affrontements hier autour du portique de Brec’h (56)

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

16/02/2014 – 08H15 Vannes (Breizh-info.com) – Répondant à l’appel du collectif  « Vivre, décider et travailler en Bretagne », plusieurs centaines de Bonnets rouges se sont retrouvés hier midi à Brec’h (Morbihan). Venus pour « rappeler de manière pacifique, au gouvernement les revendications des Bretonnes et Bretons : le maintien de la gratuité des routes en Bretagne et la suppression pure et simple de l’écotaxe », les manifestants se sont finalement affrontés aux forces de police qui bloquaient l’accès au portique écotaxe situé sur la nationale 165 entre Vannes et Lorient.

Ce qui devait être un pique-nique pacifique s’est rapidement transformé en affrontement violent avec les forces de l’ordre. Durant plusieurs heures,  les manifestants ont lancé des œufs et des fusées de détresse sur les CRS et les gendarmes, ceux-ci ripostant par des tirs de grenades lacrymogènes. Trois manifestants et un policier ont été légèrement blessés. Le calme est revenu vers 19 heures. Les deux leaders des Bonnets rouges, Thierry Merret, président de la FDSEA 29, et Christian Troadec, maire de Carhaix, assistaient à cette manifestation.

La RN 165, qui avait été fermée préventivement à la circulation et des déviations mises en place, a été rouverte à la circulation dans le courant de la nuit dernière.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. L’Affaire Troadec et le procès au jour le jour

La cour d’assises de Loire-Atlantique a rendu son verdict à 22 h 45, ce mercredi 7 juillet. Hubert Caouissin a été condamné à 30 ans de...

Crimes. Dupont de Ligonnès à Nantes, Troadec à Orvault, Leprince à Thorigné-sur-Dué, 3 affaires hors normes

Les faits divers fascinent : Xavier Dupont de Ligonnès et la tuerie de Nantes, Troadec et les disparus d'Orvault ou encore Dany Leprince et...

Affaire Troadec – le rappel des faits

L'affaire Troadec, parfois appelée affaire des disparus d'Orvault, est une affaire criminelle concernant l'assassinat, dans la nuit du 16 au 17 février 2017, des quatre membres de la famille Troadec à Orvault, commune...

Finistère. Ligne LGV : des élus fascinés par Paris… Christian Troadec aussi

Le Conseil départemental du Finistère veut rapprocher Brest et Quimper de Paris à tout prix malgré des doutes qui commencent à se faire jour....