Incidents téléphonés à Nantes lors de la manifestation contre le projet de nouvel aéroport

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

22/02/2014 ‑ 20H45 Nantes (Breizh-info.com) –  La manifestation d’opposition au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a été émaillée de nombreux incidents cet après-midi à Nantes. D’emblée, le gouvernement avait choisi la confrontation. Il n’a pas été déçu ! Dès la veille, le préfet avait pris un arrêté en forme de provocation, interdisant tout le centre-ville aux manifestants. Dans la matinée de samedi, des gendarmes mobiles et des CRS en tenue anti-émeutes avaient pris position dans toute la ville, créant délibérément une ambiance d’état de siège.

La manifestation convoquée ce samedi à 13H00 par les opposants historiques au projet d’aéroport, au premier rang desquels l’ACIPA, a réuni une foule considérable, au moins 30.000 personnes. Les manifestants étaient d’origine très diverses : agriculteurs, divers courants de l’écologie, extrême-gauche, « autonomes », Bonnets rouges, etc. D’innombrables gwenn-ha-du flottaient sur le cortège.

Le premier incident, dans les minutes suivant le départ de la manifestation, a eu pour victimes une agence EDF et une agence immobilière du groupe Vinci, ravagée en quelques instants par les manifnddl2casseurs (dont l’un a été  sérieusement blessé à la jambe ). Ils se sont aggravés vers la fin de cortège. Deux gros engins de chantier, qui n’avaient rien à voir avec Vinci, ont été incendiés, de même que les bâtiments de la Tan, la société de transports publics nantaise, au niveau de la station de tram Commerce, tandis que les forces de l’ordre étaient sérieusement caillassées.  Les casseurs ont pu disposer à ce niveau de tout le temps voulu pour se déployer à leur aise, sous les yeux des promeneurs du samedi après-midi, en plein centre-ville.

La préfecture de Loire-Atlantique a déclaré en fin de journée avoir vu dansmanifnddl4 le cortège « près de 1 000 manifestants radicaux prêts pour le combat qui n’ont pu être contrôlés par les organisateurs ». Ce nombre est de toute évidence exagéré. Les casseurs présents dans le cortège n’étaient en effet pas plus de 2 ou 300  – un nombre déjà très important il est vrai. Mais l’immobilisation du cortège en centre-ville leur a permis d’être peu à peu rejoints par des centaines de « jeunes » de banlieue, ravis d’avoir l’occasion d’en découdre avec la police. Intervenue très tardivement, celle-ci a en outre suivi une stratégie étrange : en procédant par petites touches, elle a favorisé un étalement des dégradations, en particulier vers la rue Kervégan, en partie dépavée pour monter des barricades.

Les incidents se sont poursuivis jusqu’à la nuit tombée.

antiNDDL220214 (22)

antiNDDL220214 (30)

 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

6 Commentaires

  1. Stop tromper les gens les mecs des cités en on rien a foutre de sa, y’avait oui 1000casseur donc 3/4 de FDP de bouseux de merde frustré.

  2. Un grand merci aux forces de l' »ordre » pour avoir laissé aller les citoyens droit vers les confrontations sans avertissement, de les avoir empêché de revenir sur leurs pas en obligeant un passage vers le point le plus dangereux, d’avoir mis en danger la foule en fuyant vers elle lorsqu’ils étaient pris à parti et enfin pour avoir une fois de plus tenté d’empêcher des innocents de s’enfuir en les menaçant de violences.

  3. @ INSécurité et @ l’article
    +1

    @fdppp
    Les mecs de cités sont les plus individualistes de la société française. Ca m’étonne pas qu’ils n’aient rien à foutre de l’événement le plus important qui se passe à Nantes depuis la fermeture des chantiers navals.

    Nantes est dans l’oeil du cyclone de l’Histoire. La tête de file de ce qui va déterminer le futur. Nantes est vivante. C’est tout ce qu’il y a à retenir de ce mouvement (que la préfecture et les casseurs soient des manges-merdes, ça fait longtemps qu’on le sait).

  4. Amusant de voir parmi les casseurs les mêmes looks, insignes etc que lors des manifestations démocrates et républicaines antifa…

    Ces gens seraient ‘ils en fait des voyous ???

    Sont-ils protégés ???

    Espérons une forte mobilisation le 15 mars à Rennes aux coté de la Ligue de Défense Bretonne contre toutes ces violences antifa !!!!!!!!!!!

    • un breton contre les antifa je ne peux pas comprendre.
      En effet c’est bien dans les valeurs bretonne que l’on retrouve le gout de l’ouverture, du voyage, du métissage. Notre culture (je suis breton, qui plus est de conscience) , nous oblige à lutter contre toute forme d’oppression, ainsi que contre toute forme d’idéologie fasciste. Glenmor, que vous devez connaitre disait; un indien peut-être beaucoup plus breton qu’un simple vannetais.
      Alors, ce s’auto proclamé Ligue de Défense Bretonne et être contre les antifa, je n’arrive pas à comprendre.
      Écoutez délivrance de 1972, la blanche ermine, … L’hermine est blanche seulement ni bleu ni rouge. Vous ne faites que le jeu d’une certaine famille qui se dit bretonne en vivant dans un château près de Paris.
      S’il vous plais, taisez vous ne faites pas honte au peuple breton.

    • @ouioui : les antifas sont les idiots utiles biensûr protégés et financés -comme les Femen, le NPA, la LDJ et tant d’autres !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

ZAD de Notre-Dame des Landes : quand les gauchistes se déchirent

Le monde gauchiste est un monde en éternelle révolution, diverses sectes s'entre-excommuniant l'une l'autre, jouant à celle qui sera la plus radicale et la...

Aéroport de Rennes. Quelles nouvelles destinations pour l’été 2021 ?

Avec l'arrivée de la saison estivale et la levée partielle (et temporaire ?) des mesures de restrictions sanitaires, ne serait-t-il pas enfin temps de...

Aéroports de Brest et Quimper. Les rotations vers Londres et la Corse reprennent

Avec le retour de l'été, les aéroports de Brest et de Quimper vont proposer de nouvelles liaisons vers la Corse et Londres, à des...

Bro-Skos : Ur steuñv evit ar gouezeleg en aerborzhioù

Klask a ra an aerborzhioù eus gwalarn Bro-Skos kas war-raok implij ar gouezeleg en o savadurioù ha kirri-nij. Evit hen ober e vez lakaet e...