page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gouvernement Valls 2. Les premières réactions en Bretagne

28/08/2014 – 07H00 (Breizh-info.com) – Les premières réactions des élus bretons après la nomination du nouveau gouvernement n’ont pas tardé. Si, comme on pouvait s’y attendre, les députés de l’opposition se montrent très critiques,  les élus socialistes ne témoignent pas, c’est le moins qu’on puisse dire, d’un enthousiasme débordant.

Du côté de l’UMP, Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor, estime qu’« il faut que ce gouvernement vienne à l’Assemblée nationale solliciter la confiance des députés, la question c’est, est-ce qu’il a une majorité ? On constate qu’il n’y a plus un groupe, mais deux groupes socialistes, qui sont très divisés ».

Plus catégorique, Isabelle Le Callennec affirme sur son blog que François Hollande doit partir. « La situation ne peut plus durer car la France recule et les Français n’ont plus confiance. Le Président de la République doit vraiment se poser la question de sa légitimité. Il a trahi la confiance de ceux qui ont cru en lui : il doit démissionner et redonner la parole au peuple. » La députée d’Ille-et-Vilaine, qui semble sous-estimer les divisions qui traversent son parti depuis un certain temps, estime que « plus que jamais, l’UMP doit continuer à jouer son rôle de 1ère force d’opposition et de proposition ».

Chez les socialistes le moral est loin d’être au beau fixe. « Il faut entendre que dans la majorité, il y a aujourd’hui un certain nombre de parlementaires socialistes, qui s’interrogent sur la question de l’économie, sur l’austérité financière et y compris sur la réforme des collectivités territoriales », rappelle, sur un ton aigre-doux, le président du conseil général des Côtes d’Armor Claudy Lebreton.

« Avec ce remaniement, c’est la fin de la machine à couacs », préfère croire de son côté Yannick Vaugrenard (Ouest-France, 26/08/14). Mais le sénateur de Loire-Atlantique rappelle que « les nouveaux ministres devront être attentifs aux besoins des Français en terme d’emploi et de pouvoir d’achat », que les membres du gouvernement  devront mieux répartir « les efforts demandés » aux Français et que François Hollande devra sérieusement améliorer sa communication. Vaste programme.

Les Français, quant à eux, ont déjà leur petite idée sur la question. Selon un sondage OpinionWay, 75% d’entre eux ne font pas confiance au nouveau gouvernement  pour relancer l’économie. 54% des sondés se déclarent par ailleurs favorables à une dissolution de l’Assemblée nationale.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Les Républicains. Isabelle Le Callennec croit au père Noël

Découvrir l'article

Politique

Bon à savoir. FLB, Bolloré, UDB, Le Callennec… les bonnes notes de Bernard Morvan

Découvrir l'article

Politique

Bon à savoir. Le Callennec, Coudurier, Ferrand, Jeunes avec Macron…les bonnes notes de Bernard Morvan

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « Le retour de la droite en Bretagne est à portée de vote »

Découvrir l'article

Politique

Régionales 2021. Isabelle Le Callennec interrogée par Brezhoweb sur les thématiques bretonnes (Langue, culture, identité)

Découvrir l'article

E brezhoneg, Politique

Breizh adunvanet : Isabelle Le Callenec a ziskouez he c’hartoù

Découvrir l'article

Politique

Saint-Méen-Le-Grand (35). Les Républicains défendent le programme agricole de François Fillon

Découvrir l'article

Politique

Bretagne. L’armée de Macron se met en marche

Découvrir l'article

Politique

Primaire des Républicains. L’échec des partisans d’Alain Juppé en Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Saint-Malo. La caravane des Jeune Républicains fait escale sur les plages

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky