Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Seuls trois députés socialistes bretons pour la Bretagne réunie

02/10/2014 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Quelques députés bretons se sont défoncés lors de la discussion à l’Assemblée Nationale, en première lecture du projet de loi relatif à la délimitation des régions. Ils ont tenté, en vain, d’obtenir la réunification de la Bretagne lors de l’examen de l’article 1. Il s’agissait d’obtenir qu’à l’alinéa 9 du texte adopté par la commission, on ajoutât : “et le département de Loire Atlantique” à “Bretagne”.

C’est ce qu’a fait François de Rugy avec le sous-amendement n°509. Nombre de votants : 80. Nombre de suffrages exprimés : 78. Majorité absolue : 40. Pour l’adoption : 25. Contre : 53.
L’Assemblée nationale n a pas adopté.

Il est intéressant de noter le comportement des députés de Bretagne présents : 14 sur 37. Trois socialistes ont voté pour : Chantal Guittet, Annie Le Houérou et Jean-Pierre Le Roch. Deux membres de l’UMP ont voté pour : Isabelle Le Callennec et Marc le Fur. Un membre du groupe UDI a voté pour : Thierry Benoît. Deux membres du groupe EELV ont voté pour : Paul Molac et François de Rugy.

Une socialiste s’est abstenue : Corinne Erhel . Il est encore plus intéressant de relever le nom des députés de Bretagne qui ont voté contre l’amendement de François de Rugy visant à réunifier la Bretagne. Uniquement des socialistes : Patricia Adam, Marie-Annie Chapdelaine, Richard Ferrand, Jean-Jacques Urvoas et Dominique Raimbourg.

Afin de n’oublier personne, on peut relever le nom des Bretons, élus députés hors de Bretagne, qui ont voté contre la réunification : Yannick Favennec (UMP), Bruno Le Roux (PS), Anne-Yvonne Le Dain (PS).

 Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Seuls trois députés socialistes bretons pour la Bretagne réunie”

  1. iliou marc dit :

    Il faudra se souvenir des noms de ces traitres à la Bretagne et les vider aux prochaines élections !

  2. Yves Lorella dit :

    Par contre ce qui m’etonne le plus c’est le nombre de votants, mais ou donc etaient les autres deputes?

    Y aura-t-il des retenues sur salaires pour absenteisme aggrave?

    L’assemblee fonctionnerait tout aussi bien voir mieux avec seulement 150 deputes au lieu de 577!

  3. Pascal dit :

    Preuve que dans bien des cas le socialisme altère les facultés de raisonnement par déformation idéologique.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local, NANTES, Politique

Nantes : Bassem Asseh (PS) tient un discours « facho »

Découvrir l'article

Economie, Justice, NANTES, RENNES, Réunification, Sociétal

Réunification : les notaires bretons montrent l’exemple

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Adunaniñ Breizh e 2023 ? La réunification de la Bretagne ? – 13 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Politique

Réunification de la Bretagne. Paul Molac relancera l’affaire en 2024

Découvrir l'article

Culture, Evenements à venir en Bretagne, LA BAULE, Le Mag'

Celtiques de Guérande 2023. Réservez votre week-end du 11 au 13 août ! [Vidéo]

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Tourisme. Palmarès du Pavillon Bleu 2023 : un très bon argument pour la réunification bretonne

Découvrir l'article

Economie, Evenements à venir en Bretagne, Sociétal, ST-BRIEUC

Saint-Brieuc. 11e Open de l’international le 3 juillet, rendez-vous incontournable pour les entreprises bretonnes voulant se développer à l’étranger [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Réunification bretonne : rien n’avance, sauf les réunions entre élus

Découvrir l'article

Réunification

Bretagne. On va peut-être reparler de la réunification

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : du rififi chez les socialistes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍