Lors d’une interview (TF1 le 8 janvier), Jeannette Bougrab qui était la compagne de Charb et qui fut présidente de la Halde et secrétaire d’Etat dans un précédent gouvernement a confié : « Je disais [à Charb] qu’on devait quitter la France, je ne devrais pas le dire, je pense qu’on aurait dû partir parce que j’étais convaincue qu’on était dans une période pré-insurrectionnelle et que notre sécurité n’était plus garantie ».

Madame Bougrab exprime clairement l’idée que la sécurité n’est plus garantie pour de nombreux Français (7 000 Israélites ont d’ailleurs quitté notre pays en 2014 pour cette raison) et que la situation est pré-insurectionnelle ! Emis par une personne qui est proche des sphères dirigeantes, ce constat est pour le moins surprenant même si l’analyse des faits devrait permettre à tout un chacun de conclure dans ce sens.

Les derniers attentats commis en France, l’ont été par des personnes nées en France et/ou de citoyenneté française qui combattent, non pas seulement notre système politique ou nos institutions, mais de façon beaucoup plus globale, la France dans son ensemble, sa civilisation, sa culture et son mode de vie. Ces personnes d’origine maghrébine et africaine, de religion musulmane, veulent aussi régler leurs comptes avec un passé colonial qui ne passe pas. Enfin, en musulmans rigoureux, ils entendent nous soumettre à leur vue-du-monde et à leurs croyances. Il ne s’agit donc pas seulement d’attaques contre la liberté de la presse (l’attentat commis par Mohamed Merah n’avait rien à voir avec cette dernière et les attentats commis contre des piétons choisis au hasard ou des policiers, non plus) ; la rhétorique de l’oligarchie n’est qu’un enfumage de plus et les désinformateurs se déchaînent.

Ces attentats, à la différence de ceux du passé, ne sont plus commis par des étrangers qui opèrent en France pour se venger des actions de notre Etat à l’étranger mais par des nationaux qui s’en prennent à d’autres nationaux. Il s’agit donc bien d’actes qui relèvent d’une guerre civile. Guerre civile qui est encore sporadique mais qui pourrait devenir beaucoup plus intense comme semble le penser Madame Bougrab.

Manuel Valls et toute la camarilla gouvernementale déclarent se battre contre le « terrorisme », ce qui est une absurdité absolue parce qu’il ne s’agit pas, dans le cas présent, de se battre contre un concept mais contre des gens qui tuent au nom de croyances et de principes religieux, celles et ceux de l’Islam. Le petit monde de la bien-pensance utilise l’idée d’un combat contre le terrorisme pour éviter de prononcer les mots « musulman » ou «islamique » et nie, contre toute évidence, la parenté réelle qui lie l’Islam et l’islamisme (L’obligation de guerre sainte figure bel et bien dans le Coran ; 250 versets du Coran sont consacrés à ce thème. Lire à ce sujet le livre d’Anne Marie Delcambre, Docteur en civilisation islamique, intitulé L’Islam des interdits) et fait de l’islamisme un « extrémisme » parmi d’autres. La lutte contre l’islamisme peut alors être englobée dans une lutte contre les « extrêmes » ; c’est par ce tour de passe-passe que le gouvernement, relayé par une presse quasi unanime, espère noyer le poisson et éviter que cette triste affaire ne profite à d’autres prétendus « extrémistes ».

Au cours de cette interview, Madame Bougrab a dénoncé l’incompétence de ce gouvernement qui aurait été informé depuis des semaines d’un risque important d’attentats et qui s’est montré incapable dans ce domaine, comme dans presque tous les autres d’ailleurs. Intoxiqués par leur idéologie, les politiciens ne comprennent plus rien au monde réel et récusent toutes les évidences, même les plus criantes. Ils nient, par exemple, l’évidence de l’incompatibilité entre notre culture et celle des Musulmans. A ce sujet, l’historien Alain Besançon, membre de l’Institut, a fait une déclaration (en 2008) qui devrait les inciter à ouvrir les yeux : « L’histoire est quand même formelle : les populations musulmanes ne se fondent pas dans la population alentour. C’est un fait, un simple fait. Le 20e siècle a vu une purgation des zones mixtes. Par exemple, il y avait beaucoup de chrétiens en Turquie, en Égypte etc… Ils sont tous partis. Il y avait des musulmans en Grèce, dans les Balkans… Ils sont tous partis. Il y avait des Français en Afrique du Nord, ils sont tous partis…….Historiquement, ça n’a jamais duré longtemps. Et ça s’est toujours terminé soit de façon plus ou moins pacifique, soit de façon très brutale comme en Espagne, ou comme en Turquie, par l’expulsion du corps étranger ».

En France, et ailleurs en Europe, comme ce fut le cas dans le passé, la cohabitation contrainte entre populations européennes et populations musulmanes se terminera par une confrontation douloureuse. Nous en vivons sans doute les premières manifestations.

François Arondel

11 Commentaires

  1. Comment voulez-vous que ça puisse s’arranger ?
    Avec un gouvernement totalement aveuglé par un électorat et une armada d’associations aux aguets pour en tirer profit.
    A force d’être trop tolèrent nous sommes devenu totalement soumis
    Triste france …

  2. Chaque chose en son temps,d’abord la débâcle économique,et ensuite la guerre civile,bon pour l’économie c’est en bon chemin,mais il n’y a pas encore assez d’antiFrance,alors venez clandestin,que l’on en finissent.

  3. Il est certain que la France n’avait pas besoin d’un terrorisme idéologique, fût-il religieux, conséquence d’un immigration incontrolée depuis 40 ans suite à une loi de regroupement familial s’ajoutant au droit du sol déjà accordé à la révolution française.
    Dans sa grande prétention ou naïveté, notre « religion républicaine » forte de ses « valeurs », espérait convertir, en quelques années aux valeurs de la laïcité et de la démocratie, les immigrants issus de pays dont les moeurs et les traditions s’apparentent encore à celles de notre Moyen-Age.
    Quelle utopie, ou plutôt quelle mystification de la part de « nos » dirigeants droite-gauche de réduire les attentats récents à une lutte pour les libertés, car on l’a bien vu, ces politiques irresponsables se sont bien gardés d’évoquer le problème de l’immigration lors des « grands messes » officielles de mortification célébrées de peur de donner du « grain à moudre » au Front National.
    Les élus responsables de cette situation restent dans le déni leur responsabilité.
    Mais mon propos concerne une réalité présente et surtout à venir bien plus dangereuse que le terrorisme.
    Ce mardi soir, les chaines de télé 8, 9, 10 diffusaient de enquètes policières sur la chasse à la délinquance : cambriolages (spécialité des pays de l’Est), trafic de drogues et d’armes (celle de nos banlieues sensibles où interviennent le GIGN équipés comme un commando parachutiste) et bien entendu la « violence ordinaire » traitée par la BAC et autres forces de police et gendarmerie.
    La crise économique et le chômage aidant, la criminalité « ordinaire » due aux trafic de drogues notamment risque d’exploser.
    Et pour vous donner une idée de son ampleur, permettez moi de vous livrer quelques chiffres:
    1er: Honduras: 82 meurtres crapuleux pour 100 000 habitants.
    2è : Salvador: 66………………………………………………………………………..
    3è: Cote d’Ivoire: 52………
    5è: Vénézuela: 50……..

    Imaginez 50 X 650 , soit 32 500 meurtres en France/an !
    Après le Brésil (50 000 meurtres pour 180 M d’hab), pensez au Mexique avec ses 28 000 meurtres pour 120 M d’hab.
    Ce Mexique et ses narcotrafiquants qui ont exécutés 43 lycéens récemment, ce Mexique dont les citoyens d’un région côtière de l’Ouest, écoeurés par le trafic, les rapts, les exécutions, ont pris les armes pour « liquider » une vingtaine de trafiquants et qui ont refusé de se désarmer malgré les injonctions des autorités « légales » car ils considéraient la police et les élus corrompus et complices des narcos.
    Quel beau programme de prévention à inscrire dans les propositions des candidats aux élections en guise de contrition, ne trouvez-vous pas ?

  4. La guerre sainte de l’islam, le djihad, est une guerre intérieure. Elle est évidemment obligatoire, puisqu’elle consiste à vaincre ses propres faiblesses individuelles. Les paragraphes du Coran le stipule explicitement. De plus la première sourate, celle de la vache, s’adresse à tous les musulmans et à tous les chrétiens, et rappellent qu’elles sont et doivent être la même religion, en reconnaissant la vierge Marie comme une sainte, et son fils Jésus conçu par l’Esprit Saint. Ce sont les mots exacts. Ce n’est pas la faute au coran s’il y a des imbéciles. Et ce n’est pas la faute à Jésus qu’il y ait des extrémistes. La condamnation de la violence est unanime dans toutes les religions qui se respectent.

    Pour ce qui est de la prmière guerre musulmane menée par Mahomet, il faut rappeler le degré de décadence comparable à celui de Sodome et Gomorre dans la bible, des peuples qui entouraient alors la Umma (communauté musulmane) et qui prévoyait de la raser. Les écrits historiques rappellent que les peuples d’alors ne demandait qu’à être prisonniers des musulmans, tant ils étaient bien traités: Mahomet, lorsqu’il professa les règles de la guerre obligea ses soldats à ne toucher ni les femmes ni les enfants, à nourrir les prisonniers et en prendre soin même et surtout les soldats vaincus.

    Vouloir opposer les chrétiens et les musulmans ne provoquera rien de bon. C’est dans leur reconnaissance mutuelle, leur bonne entente, et la prise de conscience qu’ils ne font partie que d’une seule et même religion comme d’ailleurs toutes les religions (comme les védas l’expliquent depuis bientôt 4000 ans) que la civilisation occidentale aura peut être l’occasion d’accomplir quelque chose d’a peu près bon depuis sa naissance.

    Le reste n’est que querelle d’égo, trouille, et confort d’esprit.

    • Je ne suis pas chrétien; je suis agnostique et à ce titre je suis, comme les païens et les athées, un  »sous-homme » qui n’adhère pas à l’une des trois religions du livre. A la différence des Juifs et des Chrétiens, les agnostiques ne bénéficient pas, en terre d’Islam, du statut de  »dhimmi » et les  »Croyants » ont un droit de vie et de mort sur eux. En conséquence, il m’est impossible de considérer l’Islam sans un réel et légitime effroi.
      L’Islam est une religion irréformable parce qu’il interdit toute modification des textes coraniques réputés d’origine divine; les Croyants ne pourront donc pas opérer une adaptation de ces textes de façon à les rendre compatibles avec notre vue du monde, notre culture et nos institutions. L’Islam est incompatible avec la culture et la tradition européennes et il le restera.

  5. C’est bel et bien à cause de personnes comme vous qui entretenez un climat délétère, de suspicion et de haine vis à vis de ce que beaucoup ne connaissent pas et vous y compris.L’islam est la continuité du christiannisme(mais au moins avez-vous déjà ouvert une bible une seule fois dans votre vie),les valeurs de l’islam sont identiques à celles de la bible et jesus et Marie sont des saint très réspectés dans le coran.D’ailleurs les musulmans attendent aussi le retour de Jésus christ sur terre.Vous vous faites enfumé par les médias et toute cette propagande qui fait tout pour qu’une guerre ai lieu en France.Diviser por mieux regner.Parlez aux musulmans qui vous entourent et vous comprendrez que mise à part les brebies gualeuses manipulées par al qaida en France!!!et que tout le monde sait que al qaida est financé par l’arabie saoudite, le qatar sous la direction des services secrets farnçais ,anglais et américain….Bon bah j’vais pas vous faire une caricature Mr Arondel…vous avez su écrire cet article fondé sur rien mise à part des peurs et des fantasmes pour faire peur aux gens qui n’ont pas de musulmans en ami ou en voisin et donc qui n’ont pas d’autres choix que de vous croire(c’est la base de la manipulation grossière).J’espère en tout cas que beaucoup vont essayer de comprendre ce qu’il se passe par eux même et cesser de se faire influencer par les médias actuelles qui ont à leur tête des lobbies très puissants .Unissons-nous,parlons,discutons mais surtout ne nous haissons pas , c’est ce qu’ils veulent croyez -moi

    • Je crois personnellement que tu te trompe très grandement. Comment veux tu que les gens ce parlent entre eux ? Tu vie dans quelle monde ? Le monde de la paix et du partage avec des petites fleurs roses et bleues ? Les pays puissant ne font strictement rien pour aider les plus pauvres. Ils n’apportent ni soutien ni partage ! Le monde dans lequel tu vie est contrôlé par une certaine caste sociale ! Et ils ne voudront jamais lâcher ce pouvoir au peuple ! C’est eux que nous devons combattre ! J’ai des amis arabes, mais eux sont totalement d’accord sur le fait que nous devons d’abord faire le ménage chez nous ! Je ne vois pas pourquoi je soutiendrais des personnes qui ne veulent rien faire pour soutenir mon pays ! Et ça oui c’est une généralisation dans leurs foutus quartiers ! Ils nous déteste pour des faits qui datent de plus de 50 ans !!!! Comment veux tu qu’ils nous acceptent eux aussi ! Nous devons faire le ménage chez nous ! C’est un fait ! Puis nous devons tous faire pour soutenir les pays les plus pauvres dans ce foutus monde qui est le notre au lieu de rester dans nos canapés ! … Nous devons renverser les gouvernements qui se foutent de nous depuis plus de 20 ans !! Puis trouver ce qui commande vraiment notre monde ! Les chefs d’états ne sont plus qu’une façade !

      • ça ne sert à rien de renvoyer la faute à Jean-Roger ou Roger-Jean, la France est dans une situation merdique depuis longtemps, ce que je conseillerais à tout le monde, c’est de se tirer au plus vite vers la scandinavie et le royaume uni

        • Australie / Nouvelle-zélande si ça tourne vraiment très mal. Mais je ferais tous mon possible pour rester un maximum en France, qui au fond, n’est pas un pays si mauvais qu’on nous laisse croire.

    • visiblement vous ignorez tout du Coran et de la Bible, ce sujet a ete couvert par des intellectuels et des exegetes de tout bord. Le Coran reprend des noms bibliques mais les concepts sont totalement differents, voire meme opposes. Je vous referre a la conference de Ratisbonne qui aborde cette comparaison.

      Jesus : prophete pour l’Islam, fils de Dieu pour la Chretiente
      les ecritures : dictees par Dieu mot a mot pour l’Islam, inspirees par Dieu pour la Chretiente et le Judaisme

      mon point de vue personnel : Jesus viens pour sauver le monde par l’amour en lui laissant le libre arbitre, Mahomet est envoye pour le conquerir par l’epee et la force…

      Pour une apporche claire et simple je vous conseille ce livre :http://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-Mahomet-diff%C3%A9rences-surprenantes-ressemblances/dp/2940335311/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1447740106&sr=8-1&keywords=jesus+mahomet

  6. En Grèce nous avons une tradition millénaire comment défendre l’idéal de la liberté qui est complètement inconnu aux envahisseurs venus de l’orient.. Notre rôle historique était depuis la nuit des temps de faire barrage à ces barbares bien plus nombreux. Mes braves frères français nous sommes unis culturellement depuis l’ère des lumières , charnellement depuis les colonies grecs (Nikaia, Antibes, Avignon..) et militairement étant des camarades de combat pendant deux guerres mondiales. Notre pensée et avec la France et le moment venu on sera lá pour défendre notre civilisation contre ces barbares!

Comments are closed.